Skip to main content

Les Sharks tirent des leçons de leur défaite

San Jose croit qu'il a maintenant la formule gagnante pour vaincre les Predators

par Eric Gilmore / Correspondant LNH.com

Les Sharks de San Jose ont su tirer des leçons positives de leur défaite de 4-3 en troisième période de la prolongation jeudi face aux Predators de Nashville.

La série quatre de sept de deuxième ronde dans l'Association de l'Ouest est égale 2-2. Le match no 5 aura lieu au SAP Center samedi (22h H.E.; TVA Sports, CBC, NBCSN).

« Je crois que nous étions un peu lents au début, mais globalement je pense que c'était notre meilleur match de la série contre Nashville », a déclaré l'attaquant des Sharks Tomas Hertl sur le site Web de l'équipe après la rencontre. « Nous avons eu beaucoup de chances. Nous savons comment affronter ces joueurs. C'est 2-2. Pas de panique. Nous retournons à domicile et si nous jouons le même match, tout ira bien. »

Les Sharks ont remporté les deux premiers matchs de la série au SAP Center, mais les Predators ont répliqué avec deux victoires au Bridgestone Arena contre l'équipe qui avait présenté la meilleure fiche à l'étranger dans la LNH pendant la saison régulière.

Après être revenus de l'arrière pour battre Nashville 5-2 dans le match no 1 et en s'accrochant pour gagner le deuxième match 3-2, les Sharks ont découvert plusieurs défauts dans leur jeu. C'était également le cas à la suite d'une défaite de 4-1 lors du match no 3 mardi à Nashville.

Cette fois-ci, les Sharks sont encouragés malgré le revers.

« Nous étions bons, a déclaré l'entraîneur Peter DeBoer. Beaucoup de chances de l'emporter. »

Le capitaine des Sharks Joe Pavelski croyait avoir marqué le but gagnant avec 12:26 à faire à la première période de la prolongation, mais à la suite d'une reprise vidéo, les arbitres ont refusé le but en raison d'obstruction envers le gardien.

Malgré cette déception, San Jose continuait de pousser.

« C'était bon », a dit Pavelski au sujet du jeu de l'équipe au cours des trois périodes supplémentaires. « C'était vraiment bon. Nous avons eu des chances. Nous avons fait de bons jeux, forcé des retours. Il y a eu des rondelles libres devant le filet. Je ne sais pas comment nous n'avons pas marqué à quelques reprises.

« C'est le hockey. C'est la prolongation. C'est vraiment super. J'aurais juste aimé que le résultat soit allé en notre faveur. »

À mi-chemin de la deuxième prolongation, le défenseur des Sharks Paul Martin a frappé la barre horizontale avec son tir de la pointe. Puis, avec moins de quatre minutes à faire, Hertl a capté une passe de Joe Thornton et a pris un tir à bout portant, mais le gardien des Predators Pekka Rinne a eu le dernier mot en faisant un de ses 44 arrêts.

Le gardien des Sharks Martin Jones a repoussé 41 arrêts dans ce qui était le deuxième plus long match dans l'histoire de la concession. Les Sharks ont perdu 2-1 en quatrième prolongation (129:03) du match no 6 de la demi-finale de l'Association de l'Ouest contre les Stars de Dallas le 4 mai 2008.

Jones a stoppé l'attaquant des Predators Colin Wilson sur une échappée avec moins de 13 minutes à jouer en troisième prolongation jeudi, mais à 11:12, l'attaquant Mike Fisher a glissé un retour de lancer derrière Jones pour donner la victoire à Nashville.

« Nous avons joué avec acharnement, a dit Jones. Nous avons eu nos chances. Un but a été refusé. Nous avons bien joué, nous avons écoulé des pénalités au bon moment. Nous pouvons sûrement tirer des leçons positives de ce match. »

En voir plus