Skip to main content

Les Sharks sont stupéfaits, mais restent fidèles au plan de match

LNH.com @NHL

SAN JOSE, Californie - Tout au long de la saison de rêve des Sharks de San Jose, l'entraîneur Todd McLellan a toujours insisté sur le fait que les résultats importaient moins que la manière d'y arriver.

Même si les Sharks ont terminé la saison avec le meilleur dossier de l'histoire de la concession, McLellan a prêché pour le développement collectif et un effort constant, plutôt que pour l'accumulation des victoires.

Le problème, c'est que les six derniers mois de la saison n'ont rien rapporté depuis le début des séries éliminatoires.

Avec seulement deux buts et plusieurs chances de marquer ratées au cours des deux premiers matches de la série, les récipiendaires du trophée du Président tirent de l'arrière 0-2 face aux Ducks d'Anaheim.

Les Sharks livrent un effort constant, assure McLellan - mais les résultats devront bientôt être au rendez-vous, sinon leur merveilleuse saison risque de tourner en une autre catastrophe.

"Tu peux bien jouer, mais nous ne sommes plus à l'étape de l'expérimentation, a déclaré McLellan. Nous sommes rendus à l'étape de gagner".

Après deux défaites à domicile face aux Ducks, où ils ont encaissé seulement cinq défaites en saison régulière, les Sharks croient toujours qu'ils jouent suffisamment bien pour être récompensés. L'attitude positive pouvait se ressentir dans le vestiaire de l'équipe, lundi, avant la troisième rencontre au domicile des Ducks.

"Je ressens de la déception, mais pas de doute, a confié McLellan. Nous ne changerons pas notre manière de jouer. Nous avons prouvé que notre style de jeu fonctionnait. L'exécution doit être améliorée, mais nous étions à un seul but dans les deux rencontres et nous avons eu plus de chances qu'eux de marquer".

McLellan reconnaît toutefois que ses hommes devront toucher la cible contre le gardien Jonas Hiller, qui a été phénoménal au cours de ses deux premiers départs en séries éliminatoires en carrière. Les Sharks dominent au chapitre des tirs 79-43 depuis le début de la série, mais ils n'ont pas fait vibrer les cordages en 12 occasions en supériorité numérique jusqu'ici.

En plus de jeu de puissance déficient, les Sharks semblent incapables de se positionner devant Hiller. Le filet de Ryan Clowe lors de la deuxième rencontre, qui mettait fin à une séquence de 174 minutes sans but en séries éliminatoires pour les Sharks, s'est produit alors qu'il était dans une mêlée devant la cage des Ducks.

Les Sharks devront donc trouver des solutions rapidement, car une autre défaite pourrait signifier le pire effondrement de l'histoire de la concession en séries d'après-saison.

En voir plus