Skip to main content

Les Sharks sont affamés et veulent venger le jeu blanc des Ducks

LNH.com @NHL

SAN JOSE, Californie - Jeremy Roenick sait qu'il devrait profiter de chaque occasion pour se reposer pendant les séries éliminatoires de la LNH. Il ne croit toutefois pas aux bénéfices d'une journée additionnelle de repos alors que les Sharks de San Jose traversent une séquence de 147 minutes sans but en séries éliminatoires.

"Je déteste cela. ?a me rend fou", a lancé Roenick après l'entraînement de samedi.

Bien sûr, les Sharks ont seulement disputé une rencontre depuis le début des séries éliminatoires 2009. Même s'ils ont représenté la meilleure formation de la LNH pendant la majeure partie de la saison, les Sharks ont éprouvé certaines difficultés dans les dernières semaines du calendrier régulier qui ont culminé avec la défaite de 2-0 dans le premier match de la série face aux Ducks d'Anaheim.

Ce revers rapelle aux Sharks leurs trois éliminations consécutives en deuxième ronde des séries éliminatoires, et sont bien conscients qu'ils incarnent l'équipe la plus décevante de la LNH en séries d'après-saison. En prenant en compte la défaite qui les éliminait en quatrième période supplémentaire face aux Stars de Dallas en séries éliminatoires la saison dernière, les Sharks n'ont pas marqué depuis très longtemps.

Même si les partisans affichent de plus en plus de messages de panique, et qu'ils scandent des refrains dérisoires à leur endroit, les Sharks sont déterminés à retrouver leur aplomb en se concentrant sur ce qu'ils ont fait de bien pour remporter le trophée du Président, remis à la meilleure équipe en saison régulière.

"Nous ne pouvons pas éprouver des hauts et des bas, a dit Roenick. Nous ne pouvons pas rester assis là et se dire que nous allons encore nous écraser. C'est un long processus si nous le faisons bien, et nous voulons essayer de le faire de la première à la dernière rencontre éliminatoire".

Le délai entre le premier et le deuxième match de cette série n'aidera cependant pas la cause des Sharks. Bien que toutes les autres formations auront disputé deux matches en date de samedi, les Sharks et les Ducks ont passé la fin de semaine à chômer car un ventriloque occupait l'aréna des Sharks samedi soir.

Les Sharks croient néanmoins que leur esprit collectif sera libéré lorsqu'ils toucheront finalement la cible. Joe Thornton, l'optimiste par excellence, assure que cela est sur le point de changer.

"J'ai senti que nous avions mieux joué qu'eux lors du premier match, a-t-il déclaré. Nous avons eu de bonnes opportunités de marquer, mais nous devons améliorer notre jeu de puissance. Nous avons un bon groupe de vétérans et nous n'appuierons pas tout de suite sur le bouton de panique".

En voir plus