Skip to main content

Les Blues, c'est plus que Tarasenko

Les Sharks ne mettent pas l'accent que sur le marqueur de 40 buts dans leur préparation pour la finale de l'Ouest

par Eric Gilmore / Correspondant NHL.com

SAN JOSE - Le défenseur Roman Polak des Sharks de San Jose a passé ses huit premières saisons dans la LNH dans l'uniforme des Blues de St.Louis, entre les années 2006 et 2014.

Il faisait partie des Blues quand ils se sont imposés physiquement afin de liquider les Sharks en cinq matchs au premier tour des séries éliminatoires de 2012.

Les Blues misent encore sur leur style physique, mais Polak prétend que les Sharks vont retrouver des rivaux forts différents cette année en finale de l'Association de l'Ouest.

Le premier match a lieu dimanche au Scottrade Center (20h HE; TVA Sports, CBC, NBCSN).

« Ils sont plus talentueux, a avancé Polak samedi. Ils ont des gars qui peuvent marquer des buts. »

Le nom de l'attaquant des Blues Vladimir Tarasenko trône au sommet de la liste des talentueux marqueurs. Il a atteint le plateau des 40 filets en saison régulière - le quatrième meilleur total de la LNH, sur une récolte de 74 points. En séries éliminatoires, il a sept buts et 13 points à son dossier.

« Tarasenko est évidemment un joueur unique, et vous devez l'avoir continuellement à l'œil. Mais vous commettriez une erreur en n'ayant d'yeux que pour lui, a soutenu l'entraîneur des Sharks Peter DeBoer. Je juge que leur groupe d'attaquants se compare avantageusement pour ce qui est de la profondeur à n'importe lequel parmi les meilleures équipes dans la ligue.  

« Leur meilleur trio a incontestablement été celui de [Paul] Stastny, avec [Troy] Brouwer et [Robby] Fabbri, un jeune homme qui a déjà amassé 13 points en séries. Ils ont énormément de profondeur. Nous ne devrons pas commettre l'erreur de ne s'attarder qu'à Tarasenko parce qu'ils ont plusieurs autres joueurs qui peuvent vous faire mal. »

Tarasenko, 16e espoir réclamé lors de la séance de repêchage 2010, a obtenu huit buts à sa première saison dans la LNH en 2012-13, 21 la saison suivante et 37 la saison d'après.

Fabbri, 21e espoir de l'encan de 2014, s'est forgé une fiche de 18 buts et de 37 points à ses débuts dans la LNH en saison régulière.

 

« Tarasenko est un formidable joueur, a dit l'attaquant des Sharks Tommy Wingels. Fabbri est talentueux. Les Blues ont des joueurs imposants physiquement qui patinent avec beaucoup d'aisance. Nous devrons voir à restreindre leur temps de réaction et leur espace sur la glace, tout en essayant de bien gérer le jeu dans notre territoire.

« Vous cherchez à limiter les chances de Tarasenko du mieux que vous pouvez. Les bons joueurs trouvent toujours des façons d'obtenir des occasions de marqueur, même si vous tentez de les maîtriser. C'est à nous de faire en sorte qu'il ne puisse pas en créer beaucoup, en le poussant vers l'extérieur du périmètre plutôt qu'au centre de la patinoire. »

Les Sharks ont tenu une séance d'entraînement d'une trentaine de minutes qui s'est déroulé à un rythme d'enfer, avant de se diriger vers St.Louis. Les attaquants Matt Nieto (non divulguée) et Joel Ward (journée de soins) étaient les seuls joueurs qui manquaient à l'appel.

DeBoer a précisé que Ward est correct. Nieto, qui a manqué le match no 7 jeudi, demeure un cas douteux.

« Il prend du mieux à tous les jours, a mentionné DeBoer en parlant de Nieto. Nous verrons comment il va aller dimanche et nous prendrons une décision. »

Les Sharks ont gagné deux des trois affrontements contre les Blues en saison régulière, l'emportant deux fois à St. Louis -- 3-1 le 5 février et 6-3 le 22 février. Ils se sont inclinés 1-0 à domicile, le 22 mars, étant frustrés par le gardien Brian Elliot auteur de 37 arrêts.

« La clé pour nous sera de préconiser notre style, a résumé Polak. Nous devons respecter le plan établi, ce que nous avons fait dans la série de première ronde et quelque peu dans la série de deuxième tour. Quand nous avons joué notre style, ça s'est bien passé. J'estime donc que si nous sommes à notre mieux, nous allons les vaincre. »

 

 

 

En voir plus