Skip to main content

Les Sharks ne font qu'une bouchée des Predators

San Jose prend les devants 3-2 dans la série et pourrait avancer à la ronde suivante dès lundi

par Eric Gilmore / Correspondant LNH.com

SAN JOSE - Les Sharks de San Jose ont bien rebondi après leur revers en troisième période de prolongation contre les Predators de Nashville, et ils ne sont plus qu'à une victoire d'atteindre la finale de l'Association de l'Ouest pour la première fois depuis 2011.
 
Joe Pavelski a inscrit deux buts, Martin Jones a réalisé 24 arrêts, et les Sharks ont vaincu les Predators de Nashville 5-1 dans le match no 5 de la deuxième ronde de l'Association de l'Ouest au SAP Center samedi.

 

Les Sharks possèdent une avance de 3-2 dans leur série quatre de sept et pourraient éliminer les Predators en s'imposant dans le match no 6 au Bridgestone Arena à Nashville lundi (21 h (HE); TVA Sports 2, CNBC, SN).

Video: Les Sharks marquient cinq buts, mènent la série 3-2

« Nous avons encore du travail à accomplir, a prévenu l'entraîneur de San Jose Peter DeBoer. Ils forment une très bonne équipe, et nous l'avons déjà constaté. J'aime le fait que nous nous améliorons à mesure que la série progresse. Je pense qu'à chacun des matchs, nous sommes un brin meilleurs, nous obtenons la contribution d'un peu plus de joueurs, et nous jouons mieux en équipe. Nous devons bâtir là-dessus pour le match no 6, car ils ne vont pas simplement nous céder le passage. Nous le savons. »

Patrick Marleau, Logan Couture et Melker Karlsson ont également marqué pour les Sharks.

Mike Fisher a assuré la réplique pour Nashville, et Pekka Rinne a accordé quatre buts sur 27 lancers avant d'être remplacée par Carter Hutton avec 3:01 à jouer au temps réglementaire.

Les Predators avaient eu raison des Sharks 4-3 en troisième période de prolongation dans le match no 4, une rencontre épuisante physiquement et mentalement qui n'a pris fin après 1 heure du matin à Nashville. Les Sharks ont généré assez d'énergie samedi pour prendre les devants 2-1 au premier tiers grâce à des buts de Marleau et Pavelski.

« Les gars voulaient vraiment la victoire, a noté Pavelski. Nous sentions après la dernière partie que nous avions disputée quelques très bonnes périodes, certaines de nos meilleures périodes depuis le début des séries. Nous devions bâtir là-dessus. C'était à nous de reprendre le momentum. Les gars ont fait du très bon travail dès le départ. »

Marleau a inscrit son troisième but des présentes séries éliminatoires de la Coupe Stanley à 10:47. Joonas Donskoi s'est emparé d'un disque libre le long de la rampe avant de se diriger vers l'arrière du filet, mais il a remis du revers à Marleau, qui a trompé la vigilance de Rinne d'un lancer frappé du bas du cercle gauche.

L'entraîneur des Sharks Peter DeBoer avait modifié ses trois derniers trios, et l'un de ces changements a été de muter Marleau du centre du troisième trio à l'aile gauche de la deuxième unité aux côtés de Donskoi et Couture. L'excellent échec avant de Couture a permis d'amorcer le jeu qui a mené au but.

Les Predators ont créé l'égalité 1-1 à 15:40 du premier tiers. Fisher, qui avait marqué deux fois dans la quatrième rencontre, dont le but gagnant en prolongation, a réussi son cinquième du tournoi printanier. Colin Wilson a remis le disque depuis l'arrière de la ligne des buts à James Neal, qui a tiré du cercle droit. Fisher a redirigé le disque au fond du filet sur une courte distance.

Le trio Wilson-Fisher-Neal a récolté sept buts et six passes depuis qu'il a été réuni pour le match no 3.

San Jose a pris les devants 2-1 sur le but de Pavelski à 17:21. Joe Thornton a effectué une passe rapide du revers au travers la circulation à Pavelski depuis le long de la rampe du côté droit. Le capitaine de San Jose a battu Rinne d'un tir sur réception.

« Il était assez clair que nous n'avons pas bien joué n'est-ce pas?, a demandé Neal. Il semble que nous n'étions pas prêts à amorcer le match. Ils sont sortis en force. Nous n'avons pas joué aussi bien que ce groupe peut le faire.

« Nous devrons connaître notre meilleur match à Nashville pour nous assurer de revenir ici. Nous avons besoin de repos et nous serons prêts pour la prochaine rencontre. Ce sera une question de vie ou de mort. »

Couture a accepté une longue passe de Donskoi et n'a pas raté sa chance sur une échappée, 35 secondes après le début de la période médiane, pour donner les devants aux siens 3-1. Couture a effectué une feinte à sa gauche avant d'aller à droite et de glisser le disque du revers entre les jambières de Rinne. Il s'agissait de son quatrième des présentes séries.

Pavelski a récidivé sur le premier jeu de puissance des Sharks alors qu'il restait 38 secondes à faire au deuxième tiers, portant la marque 4-1. Le défenseur de Nashville Roman Josi se trouvait au cachot pour avoir fait trébucher Couture, et Pavelski a trouvé le fond du filet neuf secondes plus tard, à la suite d'une passe de Marleau.

Pavelski occupe le premier rang des buteurs des séries, à égalité avec l'attaquant Nikita Kucherov du Lightning de Tampa Bay, avec huit buts.

Karlsson a complété la marque alors que le cadran affichait 49,7 secondes en troisième période.

« Je pense que nous avons été très bons pendant 60 minutes, a affirmé Couture. Il s'agit probablement de notre meilleur niveau de jeu depuis la série contre Los Angeles (remportée en cinq matchs en première ronde). Nous avions mieux fait dans le match no 4, mais nous avons vraiment bien joué ce soir. Cependant, cette partie est terminée, et la prochaine commencera sous peu, alors nous devrons jouer aussi bien ou mieux encore. »

Les Predators tiraient de l'arrière 3-2 en première ronde contre les Ducks d'Anaheim, mais ont remporté la série en sept matchs.

« Nous savions que [San Jose allait] sortir fort, mais nous n'avons pas offert une opposition assez solide, a analysé le défenseur de Nashville Ryan Ellis. En séries éliminatoires, vous devez être en mesure de créer votre propre momentum. Nous avons créé le nôtre trop tard. En fin de compte, nous devons maintenant gagner deux matchs.

« Nous nous sommes déjà trouvés dans cette position auparavant, avec nos dos contre le mur. Cela fait habituellement ressortir le meilleur de chacun d'entre nous. Nous retournons à la maison avec le dos au mur, et nous savons que nous devrons faire mieux. »

L'attaquant de San Jose Dainius Zubrus a disputé son premier match des séries 2016, remplaçant Tommy Wingels sur le quatrième trio. DeBoer avait utilisé le même alignement au cours des neuf premiers matchs avant d'effectuer ce changement.

L'attaquant de Nashville Mike Ribeiro a réintégré l'alignement après avoir été laissé de côté pour les matchs no 3 et 4, alors que la recrue Pontus Aberg avait pris sa place. Aberg a été rayé de l'alignement samedi, et Ribeiro a pivoté le troisième trio.

 

En voir plus