Skip to main content

Les Sharks demeurent confiants de pouvoir participer aux séries

À sept points de la dernière place donnant accès à la danse du printemps, l'équipe de Bob Boughner croit pouvoir connaître une bonne deuxième moitié de saison

par Tom Gulitti @TomGulittiNHL / Journaliste NHL.com

WASHINGTON - Les Sharks de San Jose ont quitté le Capital One Arena déçus d'avoir échappé un point dans cette défaite crève-cœur de 5-4 en prolongation face aux Capitals de Washington, mais en contrepartie ils essaient de voir le verre à moitié plein.

Sept points derrière les Flames de Calgary et la dernière place donnant accès aux séries éliminatoires dans l'Association de l'Ouest, les Sharks savent très bien qu'ils doivent passer à autre chose le plus rapidement possible après avoir bousillé une avance de 4-2 dans la dernière minute de jeu contre les Capitals. 

« Pas le choix, a affirmé Joe Thornton. Nous avons des équipes à rattraper alors il faut oublier tout ça et se concentrer sur la rencontre de mardi face à St. Louis. »

À LIRE AUSSI : Trotz demeure le favori pour le Jacks-AdamsÉtoiles: Reirden, Cassidy, Berube, Gallant nommés entraîneurs

Ce défi face aux champions en titre de la Coupe Stanley au Enterprise Center (20 h HE; FS-MW, NBCSCA, NHL.TV) complètera un voyage de cinq matchs sur la route. Affronter les Blues permettra également de se rappeler que la mission des Sharks n'est pas impossible. St. Louis a fait encore mieux l'an dernier. 

« Nous avons parlé de cela, a fait savoir l'entraîneur Bob Boughner. Nous en avons parlé il y a quelques semaines. C'est assez spécial ce qu'ils ont réussi à faire. »

Le 3 janvier la saison dernière, les Blues affichaient un dossier de 15-18-4 et croulaient dans les bas-fonds de la Ligue avant d'amorcer un retour incroyable qui leur a permis de soulever la Coupe Stanley. Les Sharks (19-21-4) sont plus près d'une place en séries que les Blues ne l'étaient avant leur élan soudain (à 11 points d'une place en éliminatoires). Et même s'ils ont disputé sept matchs de plus, on peut trouver quelques comparatifs entre les deux situations.  

Ça inclut entre autres un changement d'entraîneur. Craig Berube avait remplacé Mike Yeo à la barre des Blues le 19 novembre 2018 après un départ de 8-10-1. 

Les Sharks, qui comptent sensiblement sur la même formation qui s'est inclinée en Finale d'Association face aux Blues la saison dernière, affichent un dossier de 4-5-2 depuis que Boughner a remplacé Peter DeBoer le 11 décembre. Mais ils montrent des signes d'amélioration comme en fait foi leur fiche de 3-1-1 à leurs cinq derniers duels. 

Menant 3-2 après deux périodes, San Jose a limité Washington à quatre tirs au but seulement durant les 19 premières minutes du troisième vingt. Logan Couture avait même fait 4-2 en marquant dans un filet désert avec une minute à faire à la rencontre avant que tout s'effondre. 

Video: SJS@WSH: Vrana et Oshie marquent en 32 secondes

Jakub Vrana et T.J. Oshie ont touché la cible alors que Braden Holtby avait été rappelé au banc au profit d'un sixième attaquant, puis Lars Eller a complété la remontée en inscrivant le but gagnant en prolongation pour les Capitals, qui mènent la LNH avec 63 points. 

« Nous avons l'impression d'avoir perdu de toutes les façons possibles cette année - des avances bousillées, des matchs serrés, a dit le capitaine Logan Couture. Maintenant que nous avons connu le sentiment de celui-ci, espérons que nous n'allons jamais refaire la même erreur. »

Il y a eu du positif pour les Sharks, dont le tour du chapeau de l'attaquant Evander Kane. Ces trois buts lui en ont donné quatre à ses deux derniers matchs, lui qui n'en avait marqué que deux lors de ses 22 plus récents affrontements. L'avantage numérique a aussi produit deux buts, améliorant une fiche de 2 en 26 dans les 11 matchs précédents. Puis, l'effort dans le système défensif a été constant. 

Après le but de Couture, San Jose était à 60 secondes d'allouer deux buts ou moins pour une cinquième partie consécutive, ce qui n'a pas été réalisé plus de deux fois d'affilée plus tôt cette saison. 

Video: SJS@WSH: Kane marque son deuxième but de la période

Avec une moyenne de buts alloués par match de 3,34, voilà un aspect que les Sharks, 28e au classement général, devront continuer d'améliorer. Ils auront également besoin de meilleures performances de leurs gardiens. Martin Jones a d'ailleurs pris le blâme, dimanche : « Je n'avais besoin que de faire un arrêt à la fin. »

La saison dernière, l'émergence du gardien recrue Jordan Binnington a été un gros facteur pour les Blues. Les Sharks devront pouvoir compter sur un Jones (13-15-2, M.B.A. de 3,19, %arrêts de ,890 en 31 matchs) ou un Aaron Dell (6-6-2, M.B.A. de 2,99, %arrêts de ,904 en 17 matchs) en pleine possession de leurs moyens.

Boughner croit que son équipe se rapproche d'un style de jeu qui leur permettra d'amorcer une ascension. 

« Nous démontrons plus de maturité dans notre jeu, dans nos décisions avec la rondelle, a mentionné l'entraîneur. Je crois que ça s'en vient, mais il y a encore du travail à faire. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.