Skip to main content

Les Sénateurs s'entendent pour 10 M $ et deux ans avec Alex Kovalev

LNH.com @NHL

OTTAWA - Bryan Murray n'est pas du tout préoccupé par la réputation d'Alex Kovalev, à l'effet qu'il est un joueur très doué mais qu'il ne donne pas toujours son meilleur effort.

Le directeur général des Sénateurs d'Ottawa a conclu une entente de deux ans d'une valeur de 10 millions $ US avec l'attaquant russe, lundi, estimant que Kovalev donnera à son équipe une dimension qui lui faisait cruellement défaut l'hiver dernier.

"Tu veux toujours que ton joueur joue à 100 pour cent de ses capacités. C'est difficile à faire en l'espace de 82 matchs. Si tu veux être sévère, c'est toujours possible de trouver des défauts, a commenté Murray. On dit qu'Alex manque de constance. Je vois la situation d'une autre manière. Quand il est à son sommet, il peut te faire gagner un match à lui seul.

"Dans notre équipe, nous avons de nombreux travaillants et des gars qui vont tout donner à chaque soir, mais nous avions besoin de quelque chose de spécial pour aller avec tout ça. Et ce gars-là est un joueur spécial."

Kovalev, un vétéran de 16 saisons dans la LNH, a donc vu son séjour de six campagnes avec le Canadien de Montréal officiellement prendre fin.

Des partisans ont manifesté devant le Centre Bell, dimanche, dans l'espoir de convaincre le directeur général du Tricolore Bob Gainey de trouver un moyen de retenir les services de l'attaquant russe de 36 ans, qui était devenu joueur autonome sans compensation. Gainey avait toutefois indiqué, plus tôt dans la journée de lundi, que Kovalev ne reviendrait pas avec la formation montréalaise.

Le d.g. a déclaré, à la station de radio montréalaise CJAD, qu'il considérait cette manifestation davantage comme un geste d'affection que d'un mouvement de protestation.

"Je crois qu'Alex a vraiment laissé sa marque sur les gens et les amateurs de hockey à Montréal, a dit Gainey. Et le fait qu'il ne revienne pas avec notre équipe représente une séparation difficile et émotive pour eux."

"Quand j'ai commencé à discuter avec (le clan Kovalev) la semaine dernière, je ne savais pas si nous avions des chances ou non, a relaté Murray. Je sais qu'il a eu d'autres offres. Je suis surpris, mais heureux, qu'il ait été possible d'en arriver à une entente."

En 78 matchs l'hiver dernier, Kovalev a été le meneur du Canadien pour les buts (26) et les points (65). Il a ajouté deux buts et une mention d'aide en quatre matchs éliminatoires.

En 1151 matchs en carrière avec les Rangers de New York, les Penguins de Pittsburgh et le Canadien, ce natif de Togliatti, en Russie, a présenté un dossier de 394 buts et 547 aides pour 941 points. Il a amassé 44 buts et 54 aides en 116 matchs éliminatoires en carrière.

Murray a indiqué que l'acquisition de Kovalev n'avait pas pour but de mettre de la pression sur le clan de Dany Heatley. Le d.g. a affirmé que rien n'avait changé dans ce dossier.

"Je me fous de l'endroit où (Heatley) joue. Il peut jouer où il veut, à la condition que j'obtienne le bon marché. Tout ce qui m'importe, c'est ce que je peux obtenir en retour."

Murray a laissé la porte ouverte à un scénario où Heatley pourrait continuer à jouer à Ottawa. Le club pourrait absorber les contrats de Heatley et Kovalev à la fois, a-t-il fait savoir.

"Nous n'aurions pas conclu d'entente si nous n'avions pas été en mesure de l'absorber", a-t-il dit.

Au printemps 1994, Kovalev a aidé les Rangers à remporter une première coupe Stanley en 54 ans. Il avait alors enregistré neuf buts et 12 aides en 23 matchs éliminatoires.

Kovalev a été le premier choix des Rangers, 15e au total, lors du repêchage de 1991. Il a été acquis par les Penguins le 25 novembre 1998 avec Harry York, en retour de Petr Nedved, Sean Pronger et Chris Tamer. La formation de Pittsburgh avait retourné Kovalev aux Rangers le 10 février 2003, avec Dan LaCouture, Janne Laukkanen et Mike Wilson, en retour de Mikael Samuelsson, Rico Fata, Joël Bouchard et Richard Lintner. Le 13 mars 2004, il a été obtenu par le Canadien en retour de Jozef Balej et d'un choix de deuxième ronde au repêchage de 2004.

Kovalev a été choisi à trois reprises sur l'équipe d'étoiles de la LNH (2001, 2003 et 2009). Il a représenté son pays sur la scène internationale à huit reprises au cours de sa carrière, remportant la médaille d'or aux Jeux olympiques d'hiver de 1992 et au Championnat mondial junior de 1992, ainsi que la médaille de bronze aux Jeux olympiques d'hiver de 2002.

En voir plus