Skip to main content

Les Sénateurs se sortent de la bouette

Hoffman marque le but gagnant et Anderson repousse 45 lancers

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

OTTAWA - Les Sénateurs d'Ottawa se sont sortis de la bouette et la finale de l'Association de l'Est va connaître son dénouement au bout de sept matchs, jeudi.

Les Sénateurs ont poussé les Penguins de Pittsburgh dans leurs derniers retranchements en l'emportant 2-1 au Centre Canadian Tire, mardi.

« Toute la saison durant, nous avons dit la même chose de nos joueurs, a affirmé l'entraîneur Guy Boucher. Ce sont des bagarreurs et ils choisissent de se battre. Ils ne choisissent pas d'abdiquer. C'est un trait de caractère qu'ils ont développé individuellement et comme équipe. C'est la raison pour laquelle nous sommes encore vivants. » 

Video: Le but de Hoffman propulse Ottawa vers la victoire

Le but de Mike Hoffman, inscrit à 1:34 de la troisième période, a tenu jusqu'à la fin. L'ailier a décoché une retentissante frappe du haut du cercle gauche qui a fait résonner l'intérieur du poteau à la gauche de Matt Murray.

« J'ai eu du temps pour m'élancer et viser. Il y avait plusieurs joueurs devant. J'ai été chanceux que la rondelle se rende au but », a commenté Hoffman.

« J'avais la vue quelque peu obstruée, a expliqué Murray. Je sais qu'il est un des meilleurs francs-tireurs de la ligue. Je l'ai défié. Il a patienté jusqu'à ce qu'un écran se forme devant moi. Je crois que c'est Mark Stone qui est passé tout juste quand il a dégainé. C'était un très bon tir. » 

Bobby Ryan avait auparavant annulé le premier but du match d'Evgeni Malkin, en faisant mouche au cours d'une double supériorité numérique à 13:15 de la deuxième période.

Malkin avait fourni l'avance aux visiteurs à 4:51 du deuxième tiers.

Ryan a mis fin à une disette de 0-en-29 des Sénateurs en attaque massive.

Le but ne pouvait pas mieux tomber, au moment où les Penguins étaient en voie de tisser leur toile d'araignée en territoire offensif.

« Nous ainsi que toute la communauté des Sénateurs avons poussé un soupir de soulagement », a lancé Ryan.

Les champions en titre se sont butés au brio du gardien Craig Anderson qui a repoussé 45 lancers.

« Je ne dirais pas qu'il a volé le match, mais il a été très bon, a commenté l'entraîneur Mike Sullivan. Il a fait les arrêts quand ça comptait le plus. »

Murray a terminé la soirée avec 28 arrêts.

But du match

Celui de la victoire de Hoffman. Murray n'y pouvait pas grand-chose.

Video: PIT@OTT, #6: Hoffman marque du cercle gauche

« Il est un des meilleurs francs-tireurs de la ligue, a dit l'ailier Bobby Ryan des Sénateurs. Un gardien n'a pas grand chance quand il a du temps de la sorte pour s'élancer. »

Arrêt du match

Anderson qui se positionne bien devant le tir de Phil Kessel avec une trentaine de secondes à écouler. Kessel aurait eu intérêt à tirer sur réception de la passe du défenseur Trevor Daley.

Video: PIT@OTT, #6: Anderson dit non à Kessel tard en 3e

Sous le radar

L'attaquant de soutien Tom Pyatt a livré un fort match chez les Sénateurs (17:01 de temps de jeu, deux tirs), au sein d'un trio à caractère offensif complété par Kyle Turris et Mike Hoffman.
 
L'entraîneur Guy Boucher a d'ailleurs confié que le personnel de l'équipe lui a d'ailleurs attribué le titre de joueur du match.

« Il a été exceptionnel. C'est un joueur qui fait tous les sacrifices et il a du vécu. Il est extrêmement fiable, il ne dit jamais un mot. C'est un soldat exceptionnel, un gars acharné. Dans des matchs du genre, vous savez que vous pouvez compter sur lui parce qu'il affiche toujours le même niveau d'émotivité. Vous savez qu'il ne croulera pas sous la pression. »

Jeu du match

Le but de Malkin qui a donné l'avance 1-0 aux Penguins, à 4:51 du deuxième tiers. Le grand Russe s'est moqué de Zach Smith dans le coin gauche, avant de surgir devant le but et de déjouer Anderson sur son propre retour de tir en faisant glisser le disque du revers.

Video: PIT@OTT, #6: Malkin marque sur son propre retour

Ce qu'ils ont dit

« Je suis très fier de notre groupe. Nous croyons en nous. C'est un sentiment fantastique quand vous voyez l'équipe lutter de la sorte. Quand vous pratiquez un sport d'équipe, vous voulez partager de grands moments avec vos coéquipiers. Il existe une belle solidarité au sein de l'équipe, nous nous poussons pour mieux jouer. Nous aurons encore besoin d'un bel effort de tout le monde, que ce soit pour cinq minutes ou 30 minutes. Ça n'a pas d'importance, nous sommes tous égaux et nous jouons les uns pour les autres. » -- Le défenseur Erik Karlsson des Sénateurs.

« Anderson a connu un superbe match, avec plus de 40 arrêts, mais un but c'est insuffisant pour nous pour gagner. Notre jeu de puissance n'a pas été super. Sidney (Crosby) m'a fait de belles passes. C'était comme des échappées pour moi, mais je tirais sur le gardien ou dans son gant. J'aurais dû être plus patient. C'est frustrant parce que j'aurais pu marquer deux ou trois buts. » -- Le joueur de centre vedette Evgeni Malkin des Penguins. 

Ce qu'il faut savoir

Les Penguins vont livrer le 17e match no 7 d'une série de leur histoire, jeudi. Ils ont remporté seulement trois des 10 rencontres jouées à la maison, mais ils présentent une fiche parfaite de 6-0 à l'étranger.

La suite

Septième et ultime match au PPG Paints Arena de Pittsburgh, jeudi (20 h (HE); TVA Sports, CBC, NBCSN).

En voir plus