Skip to main content

Les Sénateurs se sentent à l'aise au TD Garden

Ottawa, invaincu en quatre matchs à Boston cette saison, a l'occasion d'y remporter la série dimanche

par Matt Kalman / Correspondant LNH.com

OTTAWA -- L'avantage de la glace ne s'est pas avéré un vrai avantage pendant la série de première ronde dans l'Association de l'Est entre les Sénateurs d'Ottawa et les Bruins de Boston.

Les Sénateurs ont remporté les matchs no 3 et 4 à Boston pour prendre une avance de 3-2 dans la série en vue du match no 6 dimanche au TD Garden (15h H.E.; TVA Sports, SN, NBC), une autre occasion d'éliminer les Bruins.

Boston a remporté deux matchs au Centre Canadian Tire, incluant une victoire de 3-2 en deuxième prolongation lors du match no 5 vendredi pour forcer la tenue d'un sixième match.

Les Sénateurs ont compilé une fiche parfaite de 4-0-0 au TD Garden depuis le début de la saison régulière.

« C'est une belle statistique », a déclaré le défenseur des Sénateurs Marc Methot au sujet de la fiche d'Ottawa à Boston. « Nous n'y pensons pas beaucoup, franchement. Pas à ce stade de la saison. Oui, nous avons remporté quelques matchs ici à l'étranger dans cette série, mais la situation a complètement changé.

« Nous voudrions finir cette série au plus vite. Je crois que nous sommes encore dans une bonne position. Nous tenons l'avance. Je crois que la pression est toujours sur eux, mais de l'autre côté, ils n'ont plus rien à perdre.

« Nous comprenions qu'ils n'allaient pas jeter l'éponge. Ils ont plusieurs joueurs qui ont remporté la Coupe, il faut les respecter. »

Les Sénateurs avaient une avance de 2-0 lors du match no 5, mais les Bruins, menés par le joueur de centre Sean Kuraly qui a inscrit son second but du match à 10:19 de la deuxième période de prolongation, ont effacé un déficit de plusieurs buts pour la deuxième fois en trois matchs. Dans le match no 3, les Sénateurs avaient trois buts d'avance, mais Boston est venu de l'arrière avant qu'Ottawa l'ait emporté 4-3 en prolongation.

« Nous savons qu'ils ne vont pas abandonner, a dit le capitaine des Sénateurs Erik Karlsson. Nous n'allons pas abandonner non plus. Si nous avons l'avance ou non, nous allons jouer de la même façon. Nous savions que la victoire n'allait pas être facile. »

Chaque match de la série a été décidé par un but, trois d'entre eux en prolongation.

L'entraîneur d'Ottawa Guy Boucher a indiqué que son message à son équipe est de garder le cap.

« C'est exactement ce à quoi nous nous attendions: une série difficile. Nous avons rebondi pendant toute la saison, et donc il n'y a pas de raison pour laquelle nous ne pouvons pas rebondir encore une fois. »

Il a admis que l'avantage de la glace n'a pas été à la hauteur de son nom jusqu'ici dans la série.

« Mais je suppose que c'est la même chose pour eux parce qu'ils ont remporté le premier match chez nous, puis nous avons remporté le deuxième à notre maison et les deux matchs là-bas, puis ils reviennent ici et l'emportent.

« J'ai dit depuis le début que je ne crois pas à l'avantage de la glace. Chaque match est présenté sur une patinoire entourée par une bande. »

Boucher n'a pas encore déterminé son alignement en vue du match de dimanche après-midi. Les attaquants Viktor Stalberg et Tom Pyatt, ainsi que le défenseur Mark Borowiecki, sont évalués sur une base quotidienne. Stalberg n'a pas pu compléter le match de vendredi en raison d'une blessure non divulguée, Pyatt s'est blessé au haut du corps au début du match no 4 et Borowiecki a subi une blessure au bas du corps lors du match no 2.

Karlsson a admis avoir souffert des crampes vers la fin du match no 5.

« C'est la première fois que cela m'est arrivé, mais je me sens bien aujourd'hui », a-t-il déclaré.

En voir plus