Skip to main content

Les Sénateurs ont toujours confiance en Anderson

Ottawa va faire confiance à son gardien partant lors du match no 6 malgré deux sorties difficiles

par Dan Rosen @drosennhl / Journaliste principal NHL.com

PITTSBURGH - Hésitant à appeler son temps d'arrêt en première période, l'entraîneur des Sénateurs d'Ottawa Guy Boucher a décidé de retirer le gardien Craig Anderson après qu'il eut alloué un troisième but sur 12 tirs en Finale de l'Association de l'Est contre les Penguins de Pittsburgh, dimanche.

« Je voulais ralentir le rythme sans prendre un temps d'arrêt, a dit Boucher. Je l'ai ensuite renvoyé dans le match parce que c'est mon homme. J'ai pleinement confiance en lui. Je veux qu'il le sache. Je voulais qu'il retourne devant le filet. »

Cette décision a coûté cher.

 

Anderson, qui a été remplacé par Mike Condon à 16:04 du premier engagement, est revenu au jeu 88 secondes plus tard et a permis un quatrième but, celui-là à Scott Wilson avant la fin de la période.

La machine des Penguins était en marche et Condon a été renvoyé dans la mêlée pour les 40 dernières minutes de la victoire de 7-0 des Penguins au PPG Paints Arena.

Anderson a effectué 10 arrêts sur 14 lancers. Condon a accordé trois buts sur 22 tirs.

Les Sénateurs tirent de l'arrière 3-2 dans la série et feront face à l'élimination lors du match no 6 au Centre Canadian Tire mardi (20h HE; NBCSN, CBC, TVA Sports), et Anderson sera le gardien partant, a confirmé Boucher.

« Oh mon Dieu, a-t-il dit. Je sais que tu dois poser la question, mais tu ne devrais pas. »

Anderson a affirmé qu'il avait compris pourquoi il avait été retiré au moment où il l'a été.

« Le rythme, a-t-il élaboré. Les séries c'est à propos du rythme. Nous avons essayé de gagner du temps, de reprendre le rythme, et ça n'a pas fonctionné. L'autre option était de prendre un temps d'arrêt, mais ensuite vous perdez votre contestation. C'est une des options. »

Il a ajouté qu'il était mentalement préparé à retourner dans le match parce que Boucher lui a dit de demeurer prêt et qu'il pensait à lui redonner le filet.

Anderson a dit que le but de Wilson n'était pas le résultat d'un manque de concentration. Il a plutôt dit que c'était malchanceux.

« C'est tout ce que c'était, a expliqué Anderson. Je fais le premier arrêt, la rondelle va derrière la ligne des buts, frappe la bande et il tire de l'arrière. Ça bondit dans les airs, frappe le derrière de ma jambe et pénètre dans le filet. Que voulez-vous que je fasse? C'est un de ces soirs. Ce n'était pas une bonne performance des 20 gars en blanc. »

Une autre mauvaise prestation et l'étonnant parcours des Sénateurs en séries sera terminé.

« Nous avons encore un autre match à jouer, a dit Anderson. Nous pouvons changer notre mentalité en vue du prochain match et être prêts à batiller. Je pense que nous avons fait du bon travail au cours des séries pour être prêts à jouer peu importe le résultat du match précédent. »

En voir plus