Skip to main content

Les Sénateurs ne sont pas encore satisfaits

Ottawa prêt à relever le défi face aux Penguins en finale de l'Association de l'Est

par Chris Stevenson / Correspondant LNH.com

OTTAWA -- L'attaquant Clarke MacArthur s'est hérissé à la suggestion que les Sénateurs d'Ottawa devraient être contents d'avoir excédé les attentes en atteignant la finale de l'Association de l'Est.

Après avoir vaincu les Bruins de Boston et les Rangers de New York lors des deux premières rondes des séries éliminatoires de la Coupe Stanley, les Sénateurs affronteront les Penguins de Pittsburgh dans la troisième finale d'association dans l'histoire de 25 ans de l'équipe.

Le match no 1 aura lieu à Pittsburgh samedi (19h H.E.; TVA Sports, CBC, SN, NBC).

« Je suppose que l'on pourrait dire qu'on a excédé les attentes, mais nous ne sommes pas encore satisfaits », a déclaré MacArthur à propos de la première participation d'Ottawa en finale de l'Est depuis 2007. « Nous ne sommes pas arrivés ici simplement pour jeter l'éponge. Nous allons donner notre meilleur effort. S'ils vont nous battre, ils devront le mériter. »

Les Sénateurs savent que ce ne sera pas facile de détrôner les champions en titre de la Coupe Stanley.

« J'ignore qu'il y ait une équipe à leur niveau, a dit MacArthur. Nous ferons de notre mieux. Nous devons trouver le moyen de les ralentir et demeurer loin du banc des punitions. Leur jeu de puissance est pas mal solide. Il y a certaines choses que nous pouvons faire pour aider notre cause. Nous allons nous concentrer sur celles-là. »

Il est facile de voir comment les Sénateurs seraient considérés comme étant un membre inattendu du dernier quatuor dans la course à la Coupe Stanley. Ils ont entamé les séries au deuxième rang dans la section Atlantique, mais au sixième rang dans le classement de l'Association de l'Est, avec 98 points. Ottawa a figuré au 12e rang dans l'association au chapitre des buts marqués (206) et il a été le seul participant aux séries éliminatoires à avoir affiché un différentiel négatif en saison régulière (moins-2).

Pierre Dorion a assumé le rôle de directeur général après que Bryan Murray eut démissionné de son poste le 10 avril 2016. Dorion a embauché Guy Boucher à titre d'entraîneur et il a déclaré que l'objectif des Sénateurs était de se qualifier pour les séries en 2016-17 et d'y « faire du bruit ».

Soutenus par les performances du gardien Craig Anderson, le jeu dynamique du défenseur Erik Karlsson et un système axé sur la discipline et la structure, les Sénateurs ont désormais une occasion de faire encore plus de bruit.

« Nous voici mi-mai et nous jouons encore au hockey, a dit Dorion jeudi. Je crois que notre groupe est très heureux d'avoir remporté la série face aux Rangers, mais je suis impressionné par leur attitude, je doute qu'ils soient satisfaits de cette victoire. Je pense qu'ils croient être capables de faire davantage. »

Après deux jours de congé à la suite de leur victoire de 4-2 face aux Rangers mardi, les Sénateurs s'entraîneront vendredi avant de se rendre à Pittsburgh.

Ce sera la première participation à une finale d'association de la LNH pour le vétéran défenseur Dion Phaneuf, 32 ans, qui a hâte de relever le défi d'affronter les champions en titre.

« Pour moi de participer à la finale d'association, c'est un sentiment formidable, a dit Phaneuf. Cela dit, il y a encore beaucoup de travail à faire. Avoir vaincu Boston et New York avec ce groupe de joueurs et cette organisation, je suis très heureux de continuer de jouer.

« Nous sommes une des quatre dernières équipes. C'est un bon accomplissement pour notre club, mais il reste beaucoup de travail. Nous sommes au courant de la situation. Nous savons qui nous affronterons. Nous avons un bon défi devant nous à partir de samedi, mais nous avons fait un bon travail jusqu'ici et nous devons continuer de le faire.

« C'est un rêve devenu réalité pour être dans cette situation-ci, mais il y a encore du travail à faire. »

En voir plus