Skip to main content

Les Sénateurs misent sur la défensive avec deux amis d'enfance

Ottawa repêche également le gardien québécois Kevin Mandolese en sixième ronde du repêchage

par Siniša Šindik / Correspondant LNH.com

Visiblement, le directeur général des Sénateurs d'Ottawa, Pierre Dorion, aime que ces futurs joueurs se sentent à l'aise à Ottawa. 

Après avoir repêché Brady Tkachuk au quatrième rang, lui qui connaît bien Colin White et Logan Brown, Dorion et son équipe ont sélectionné Jacob Bernard-Docker, au 26e rang, puis Jonathan Tychonick, au 48e rang -- deux défenseurs et surtout deux amis d'enfance. 

Les deux jeunes joueurs, âgés de 17 (Bernard-Docker) et 18 (Tychonick) ans se connaissent depuis quelques années et prendront tous les deux la direction de l'Université du Dakota du Nord (UDN) l'an prochain pour évoluer en NCAA.

« Je tiens d'abord à féliciter Jacob. Je pense qu'Ottawa a fait cela dans le cadre d'un plan préparé d'avance. Je ne sais pas, du moins j'espère. Nous allons à la même école l'an prochain et maintenant, nous sommes repêchés par la même équipe. Coïncidence? Je ne sais pas », a déclaré Tychonick.

Lorsque questionné à savoir si les deux allaient faire la paire et évoluer ensemble en défensive l'an prochain, Tychonick avait une petite idée.

« Je ne sais pas, peut-être, en fait très probablement. Nous avons une excellente chimie ensemble, mais nous en saurons davantage dans le futur », a-t-il ajouté.

Du côté du recruteur en chef au niveau amateur des Sénateurs, Trent Mann, il s'est dit ravi de voir les deux défenseurs se retrouver à Ottawa et poursuivre leur cheminement en passant par l'UDN.

« Si vous regardez la feuille de route de l'Université du Dakota du Nord et combien de défenseurs se sont retrouvés dans la LNH, je ne sais pas s'il existe un meilleur programme. Ce n'est pas nécessairement pour ça que nous avons pris cette décision, mais c'était simplement une coïncidence que les deux allaient au Dakota du Nord. »

Bernard-Docker est un défenseur droitier de 6 pieds, 181 livres, provenant des Oilers d'Okotoks dans la Ligue junior de l'Alberta. 

En 49 matchs la saison dernière, il a amassé 41 points (20 buts et 21 passes), soit près du double de points de sa saison recrue. Il a d'ailleurs remporté le titre du meilleur défenseur de la ligue. Bernard-Docker a aussi dominé en séries, avec une récolte de 14 points en 15 matchs, soit un sommet chez les défenseurs.

Le jeune homme était visiblement très satisfait de sa sélection par l'équipe de la capitale nationale.

« L'excitation est à son comble. Je suis arrivé ici, ne sachant pas trop à quoi m'attendre, mais de me retrouver dans la capitale nationale, avec toute l'histoire derrière ce club et cette ville, c'est incroyable.[…] J'ai mis beaucoup d'efforts pour me rendre ici, c'est incroyable, bien sûr, mais j'ai confiance en moi et je pense que je mérite ce qui m'arrive. »

De son côté, Tychonick est un défenseur gaucher de 6 pieds, 173 livres, qui a marqué 47 points en 48 matchs avec les Vees de Penticton dans la Ligue de hockey de la Colombie-Britannique. Il était également capitaine adjoint de l'équipe. 

En séries, il a lui aussi augmenté la cadence, récoltant 17 points en 11 matchs, un sommet pour son équipe. À la fin de la saison, il a été nommé au sein de la première équipe d'étoiles du circuit.

Un gardien québécois effectue son retour à Ottawa

Au tout début de la sixième ronde, les Sénateurs ont décidé d'opter pour le gardien québécois, natif de la capitale nationale, Kevin Mandolese. Ce dernier évoluait avec les Screaming Eagles du Cap-Breton dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec depuis deux ans.

Mandolese est né à Ottawa et avec ses parents, il y a habité jusqu'à l'âge de six ans, avant de déménager vers Blainville, où il a grandi. Il a toujours été un partisan des Sénateurs et le fait d'avoir l'occasion d'enfiler un jour le chandail de son équipe favorite le comble de joie.

« Ce serait génial. Depuis que je suis tout jeune, je rêve de ce moment, ce serait vraiment génial », a mentionné Mandolese.

Le gardien (6 pieds 3 pouces, 180 livres) présente un beau potentiel et un bon gabarit, à 17 ans, et c'est exactement ce qui a attiré Trent Mann à le repêcher.

« C'est un gros bonhomme, athlétique, il correspond exactement au profil des gardiens de but dans la LNH en ce moment. Au cours de l'année, il a grandi un peu physiquement, au niveau de sa maturité et dans la façon dont il aborde les matchs. Il doit continuer de se développer, c'est sûr, mais le personnel d'entraîneurs l'aimait bien. Pierre Groulx était également impliqué. Il l'a vu jouer et nous avons eu plusieurs conversations ensemble », a déclaré Mann.

Les autres choix de l'équipe

En quatrième ronde, Ottawa a arrêté son choix sur Jonathan Gruden, un centre de 18 ans, issu de l'United States Hockey League. En 25 matchs l'an dernier, il a accumulé 34 points. Il est également le fils de John Gruden, un ancien défenseur qui a disputé 92 matchs dans la LNH, dont 22 avec les Sénateurs entre 1998 et 2000. Il est désormais à la barre des Bulldogs de Hamilton, dans la Ligue de hockey de l'Ontario.

En cinquième ronde, Angus Crookshank a été sélectionné au 126e rang. Il s'agit d'un ailier gauche qui a porté les couleurs des Rivermen de Langley dans la Ligue de hockey de la Colombie-Britannique. En 42 matchs, il a produit 45 points.

Puis, en septième ronde (188e et 194e rangs), les Sénateurs ont complété leur repêchage 2018 en mettant la main sur l'attaquant ontarien Jakov Novak et l'ailier droit américain Luke Loheit.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.