Skip to main content

Les Sénateurs matés 4-1 au Centre Bell

Le Tricolore porte à quatre points son avance en tête de la section Atlantique

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

MONTRÉAL - Les Canadiens de Montréal ont balayé les honneurs du programme double de la fin de semaine contre les Sénateurs d'Ottawa, en gagnant le match retour 4-1 au Centre Bell, dimanche.

Vainqueur 4-3 en tirs de barrage au Centre Canadian Tire la veille, le Tricolore (41-23-8) a donc doublé à quatre points (90-86) l'avance qu'il détient face aux Sénateurs (39-24-8) au sommet de la section Atlantique dans l'Association de l'Est. Les Sénateurs ont un match de plus à disputer.

« C'était une fin de semaine importante, mais pas la fin du monde, a affirmé l'entraîneur des Canadiens Claude Julien. Le prolongement du premier match fait qu'il y a toujours plus de frénésie dans une série aller-retour contre la même équipe. Nous avons bien composé avec la situation. Après avoir trouvé une façon de l'emporter samedi, nous ne nous sommes pas assis sur nos lauriers. Nous sommes revenus prêts en affichant un plus grand sens d'engagement. Nous avons pris l'initiative tôt et nous avons été la meilleure équipe. »

Paul Byron a atteint le plateau des 20 buts pour la première fois en carrière, en réussissant un but d'assurance en troisième période. Byron, qui a de plus amassé une aide, a inscrit un sixième filet dans ses huit dernières rencontres.

Tomas Plekanec, son huitième, et le défenseur Jordie Benn avaient aidé le CH à prendre l'initiative 2-1 en première période. 

Le défenseur Nathan Beaulieu a complété la marque à 4:52 de la fin du dernier vingt.

Video: Price se lève, les Canadiens l'emportent 4 à 1

Samedi, ç'avait été le trio de Phillip Danault, avec Artturi Lehkonen et Andrew Shaw qui avait pris les choses en main.

« La diversité à l'attaque, ça fait la différence à ce stade de la saison, a noté Julien. C'est important de ne pas se fier uniquement aux mêmes joueurs. Les buts viennent de partout, même de défenseurs comme Benn et Beaulieu, et c'est le "fun" à voir. » 

Tom Pyatt a été le seul buteur des Sénateurs, qui ont été dominés 37-31 dans la colonne des lancers.

Carey Price a été moins occupé que Craig Anderson à compter de la deuxième période.

Les esprits se sont échauffés au cours de la seconde moitié du troisième vingt, avec le score 3-1. Quelques escarmouches et même une bagarre entre les attaquants de soutien Torrey Mitchell, du CH, et Chris Kelly, des Sénateurs, ont pimenté la rivalité entre les deux équipes, qui vont recroiser le fer pour la troisième fois en huit jours au Centre Bell samedi.

Les Canadiens ont porté leur fiche à 10-4-0 sous la gouverne de Claude Julien - 9-2-0 à leurs 11 plus récentes sorties.

« Nous avons bien réagi au changement d'entraîneur, a commenté Price. Parfois, vous avez besoin d'un électrochoc et c'est ce qui s'est produit. »

But du match

Celui de Plekanec dès la 28e seconde de jeu, qui a donné le ton au match et fait embarquer la foule davantage dans le coup.

Video: OTT@MTL : Plekanec saute sur le retour pour marquer

Le trio, complété par Byron et Gallagher, a attaqué très fort et Plekanec a vu la chance lui sourire près d'Anderson. Le tir du défenseur Andrei Markov a bifurqué sur l'attaquant des Sénateurs Kyle Turris avant d'être bloqué par le gardien. Plekanec n'a eu qu'à pousser la rondelle du revers dans l'ouverture béante.

Arrêt du match    

Price avait été peu occupé en deuxième période avant de littéralement frustrer Kyle Turris qui a tiré à bout portant sur la passe transversale de Mike Hoffman, à 16:47, pendant une situation à quatre contre quatre. Price a amorcé son déplacement latéral, qu'il s'est même permis de brièvement stopper, avant de faire l'arrêt du bout de la jambière droite. 

Video: OTT@MTL : Price réalise un arrêt fantastique

« C'était quelque chose à voir, a souligné le défenseur Benn. J'ai dit aux gars que je me serais éclaté la cuisse si je m'étais étiré comme il l'a fait. Blague à part, c'est un gardien incroyable. Il sauve souvent la mise pour nous. » 

Sous le radar

Alexei Emelin a bien réagi à sa réintégration dans la formation, après avoir été laissé de côté deux fois en cinq matchs, incluant samedi à Ottawa. Le défenseur a été utilisé pendant 18:37, appliquant cinq mises en échec sur les 29 au total de l'équipe, tout en bloquant deux lancers.

« "Emy" a été solide. Il a été le "Emy" que nous connaissons tous », l'a louangé Claude Julien, en relevant que Nathan Beaulieu avait également bien réagi à la suite de son retrait de la formation dernièrement.

Jeu du match

Le but de Byron qui lui a permis d'atteindre la marque des 20 cette saison. S'amenant à deux contre un sur le flanc droit en compagnie de Plekanec, Byron a surpris Anderson en décochant un tir des poignets bas, à 3:30 du troisième tiers.

Video: OTT@MTL : Byron profite d'un surnombre tôt en 3e

Ce qu'ils ont dit

« Nous avons été à plat particulièrement au cours de la deuxième moitié de la rencontre. Ça n'a pas été un match enlevant comme celui de samedi. Les deux équipes étaient plus fraîches, le rythme était nettement plus rapide. Il y a eu plusieurs beaux jeux, c'était serré. Ce soir, on a pu voir dès le départ que le rythme était plus lent et le jeu plus décousu. » -- L'entraîneur des Sénateurs Guy Boucher. 

« L'objectif n'était pas nécessairement de passer le message que nous voulons terminer en tête de notre section. Nous voulions continuer de jouer du bon hockey. Au cours des dernières semaines, depuis les acquisitions faites avant la date limite des échanges, nous avons forgé une identité différente. Nous sommes plus constants qu'en début de saison. C'est ce que nous souhaitons faire à l'approche des séries, même s'il reste encore beaucoup de chemin à parcourir. » -- Le défenseur Shea Weber des Canadiens.

Ce qu'il faut savoir    

Tomas Plekanec a devancé Pete Mahovlich au 18e rang des buteurs de l'histoire du CH, avec son 224e filet. Le vétéran tchèque a par ailleurs rejoint Guy Carbonneau en 11e position de l'histoire de l'équipe au chapitre des matchs joués, avec 912. 

Le but de Beaulieu à15 :08 de la troisième période a mis fin à une disette de sept matchs et plus sans but en supériorité numérique (0-en-17, en incluant les deux premiers jeux de puissance de l'équipe dimanche). 

Julien a réitéré que c'est un aspect du jeu qu'on doit améliorer à l'approche des séries éliminatoires.

La suite    

Canadiens : Poursuivent leur séjour de six matchs à domicile en recevant les Red Wings de Detroit, mardi (19 h 30 (HE); RDS, SNE, FS-D, NHL.TV).
Sénateurs : Se rendent à Boston se mesurer aux Bruins mardi (19 h (HE), RDS2, NESN, TSN5, NHL.TV).

En voir plus