Skip to main content

Les Sénateurs gagnent 2-1 et s'approchent du deuxième tour éliminatoire

LNH.com @NHL

PITTSBURGH (PC) - Les Penguins de Pittsburgh ont disputé leur meilleur match de la série. Cela ne leur a pas permis de l'emporter pour autant. Les Sénateurs d'Ottawa ont inscrit une victoire de 2-1, mardi soir, au Mellon Arena, pour prendre une avance de 3-1 dans ce quart de finale de l'Association Est.

Le défenseur Anton Volchenkov a réussi le but de la victoire à 9:12 de la troisième période. Jason Spezza a été l'autre marqueur des Sénateurs.

"Il y a neuf mois qu'on attendait ce but", a lancé à la blague Bryan Murray en parlant du but de Volchenkov.

"Les gars l'ont applaudi à son arrivée dans la chambre. On ne s'attend jamais à ce qu'il contribue offensivement. Il faut dire que Mike Comrie a réalisé un très beau jeu", a ajouté l'entraîneur.

Jordan Staal a été le seul à déjouer Ray Emery, très solide face aux attaques répétées des Penguins. Sidney Crosby a été blanchi pour la première fois de la série.

"Emery a été très bon", a commenté Murray.

"Il a été la différence dans le match, a renchéri Michel Therrien. Il a réalisé des arrêts dans des moments importants."

La cinquième rencontre sera disputée jeudi à Ottawa. Une victoire des Sénateurs leur permettra de passer au deuxième tour éliminatoire.

Un but chanceux

Les Sénateurs ont joué de chance pour marquer le seul but du premier engagement. Alors que Spezza tentait une passe en diagonale en zone des Penguins, Staal, posté dans l'enclave, a involontairement fait dévier le disque derrière Marc-André Fleury. La rondelle a flotté dans les airs, tel un papillon, avant de surprendre Fleury qui regardait ailleurs.

Les deux clubs ont été généreux dans leurs mises en échec, ce qui a eu pour effet d'animer le spectacle. Les Penguins ont été particulièrement actifs en distribuant 16 coups d'épaule contre cinq pour les Sénateurs. Le vétéran Mark Recchi, 39 ans, a été crédité de quatre mises en échec.

Michel Therrien a chambardé ses trios dans l'espoir de trouver la bonne combinaison. Ses efforts ont été récompensés quand Staal a réussi son troisième but des séries à 8:08 de la deuxième période. Les Penguins ont exercé un échec-avant soutenu qui a permis à Staal de marquer à son deuxième essai. Le jeune patineur de 18 ans rachetait ainsi son "erreur" de la première période.

Les Penguins ont du reste disputé leur meilleure période de la série. Ils ont imposé leur rythme au point de dominer 13-4 dans les lancers. Il s'agissait de leur plus grand écart dans les tirs face aux Sénateurs.

"On n'a pas patiné et on a écopé plusieurs pénalités, a déploré Murray à propos de la deuxième période. Les Penguins ont fait du bon travail en lançant la rondelle dans le fond de la zone. Ils ont ensuite exercé un échec-avant soutenu et appliqué de solides mises en échec. Heureusement, on a réussi à remporter d'importantes mises en jeu", a-t-il ajouté.

Les Sénateurs ont haussé le ton en troisième. Volchenkov a finalement marqué d'un tir voilé après le beau travail de Mike Comrie derrière le filet.

Les Penguins ont retiré leur gardien en fin de match mais ils n'ont pu créer l'égalité malgré les encouragements du public.

En voir plus