Skip to main content

Les Sénateurs font la connaissance des champions en titre

Les Penguins l'emportent grâce à la contribution de leurs joueurs de soutien

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

PITTSBURGH - Les Sénateurs d'Ottawa ont finalement fait la connaissance des champions en titre de la Coupe Stanley, dimanche. Les Penguins de Pittsburgh ont connu le déblocage à l'attaque tant attendu, voguant allègrement vers une victoire de 7-0 au PPG Paints Arena qui leur confère l'avance 3-2 dans la finale de l'Association de l'Est.

Plus qu'à un pas d'une deuxième présence d'affilée à la grande danse du printemps, les Penguins ont tout simplement été trop forts pour les Sénateurs sur les plans de la vitesse, de l'exécution et des aptitudes.

Ils ont marqué quatre fois en première période, comme les Sénateurs l'avaient fait dans le match no 3 à Ottawa.

Video: L'attaque des Penguins explose contre les Sénateurs

Le trio de soutien pivoté par Nick Bonino s'est entendu comme larrons en foire, avec une récolte de sept points. L'ailier gauche Bryan Rust a souligné son retour au jeu après une absence de deux matchs, avec un but et une passe. Carter Rowney a récolté trois aides et Bonino deux.

Le défenseur Olli Maatta ainsi que les attaquants Sidney Crosby, Scott Wilson, Matt Cullen, Phil Kessel et Trevor Daley ont également animé l'attaque, qui a fait mouche trois fois en supériorité numérique. Evgeni Malkin a glané trois passes.

« Tout fonctionnait, tout avait l'air facile, mais j'espère que nous sommes conscients que ce sera différent au prochain match, a déclaré Malkin. Ils vont revenir plus forts et ils apporteront assurément des ajustements. J'ai le sentiment qu'ils seront plus physiques. Je ne crois pas que nous marquerons autant de buts, mais ce n'est pas grave. Que ce soit 1-0, 2-1 ou 7-0, l'important c'est de gagner. »

Matt Murray a signé le jeu blanc à sa deuxième sortie complète en séries cette année, en réalisant 25 arrêts.

À l'autre bout, Craig Anderson a été victime des quatre premiers buts sur 14 lancers. Mike Condon s'est brièvement amené en relève en première période, avant de s'installer entre les poteaux pour les deux dernières périodes. Condon a terminé la journée avec 19 arrêts.

Les Sénateurs ont complété la rencontre privés des services du défenseur vedette Erik Karlsson et de l'attaquant Derick Brassard. Le défenseur Cody Ceci a également quitté la partie en troisième période.

« Ce n'est rien d'alarmant. Les trois joueurs auraient pu continuer, a expliqué Boucher. J'ai jugé préférable de leur accorder du repos, comme je l'avais fait pendant un match contre les Rangers de New York dans la série précédente. Ça ne vaut pas le coût d'exténuer des gars qui auront besoin de toute leur énergie pour le match suivant. »

Le capitaine Karlsson s'est présenté pour répondre aux questions des journalistes dans le vestiaire en sandales. La blessure au pied gauche qui l'incommode ne doit pas être un grand souci pour lui.

Les Sénateurs auront besoin de tous leurs meilleurs éléments afin d'éviter l'élimination à l'occasion du match no 6, mardi (20 h (HE); TVA Sports, CBC, NBCSN). La bonne nouvelle, c'est qu'ils pourront compter sur le soutien de leurs partisans au Centre Canadian Tire.

But du match

Celui de Crosby en supériorité numérique, qui a fait 2-0 à 12 :03 du premier vingt. Evgeni Malkin a sorti de ses patins Viktor Stalberg à la ligne bleue avant de relayer le disque au défenseur Trevor Daley de l'autre côté. Positionné à la gauche du filet, Crosby a redirigé le tir de Daley.

Video: OTT@PIT, #5: Crosby redirige le tir de Daley en A.N.

Arrêt du match

Murray qui frustre Marc Methot sur un retour de lancer en début de rencontre.

Video: OTT@PIT, #5: Murray frustre MacArthur et Methot

Sous le radar

Après Carl Hagelin vendredi, ç'a été au tour de Bryan Rust d'embêter les défenseurs des Sénateurs avec sa rapidité. Rust a été la bougie d'allumage des siens dès ses premières présences sur la patinoire, à son retour au jeu. En plus de préparer le premier but du match, il a été crédité du troisième. Pour 14 :47 minutes de temps d'utilisation, il a dominé l'équipe avec quatre tirs au but.

Jeu du match

Le but de Rust, qui a fait 3-0 à 16 :04 du tiers initial. La séquence d'une trentaine de secondes qui a précédé le but a été une véritable démonstration des Penguins sur l'art du contrôle de la rondelle en zone offensive.

Evgeni Malkin et Phil Kessel, entre autres, en ont fait voir de toutes les couleurs aux cinq joueurs des Sénateurs sur la glace.

« Ce but a été l'illustration de la journée de misère que nous avons connue, a admis l'ailier Bobby Ryan des Sénateurs. Ils ont passé beaucoup de temps dans notre zone. À plusieurs reprises, nous les avons regardés contrôler la rondelle vers l'extérieur. Ils nous épuisaient et rentraient vers l'intérieur où ils créaient leurs chances. »

Video: OTT@PIT, #5: Rust augmente l'avance des siens

Ce qu'ils ont dit

« Ce n'était qu'une question de temps avant que l'attaque ne débloque. Nous voulions simplement continuer d'envoyer la rondelle vers le but. Les gars étaient bien positionnés pour s'emparer des retours. Nous le faisons ça depuis quelques matchs, mais aujourd'hui nous avons été récompensés. Ça ne rentre pas toujours (dans le but), mais nous nous donnons une chance. » -- Le joueur de centre Sidney Crosby des Penguins.  

« Nous nous retrouvons dans la même situation que les Penguins à la suite de la victoire de 5-1 que nous avons obtenue dans le match no 3. Nous sommes déjà passés à d'autre chose et nous envisageons le prochain match que nous jouerons devant nos partisans. Nous savons que nous aurons besoin d'une bien meilleure performance de la part de tout le monde. » -- Le défenseur Erik Karlsson des Sénateurs.

Ce qu'il faut savoir

C'était le 141e match de Malkin en séries dans l'uniforme des Penguins. Le Russe âgé de 30 ans a coiffé Jaromir Jagr au premier rang dans l'histoire des Penguins. En obtenant trois passes, il a franchi la marque des 150 points (152, 54 buts, 98 passes). Crosby a amassé sa 100e passe en carrière en séries, étant le 22e joueur de l'histoire de la LNH à le faire.

La suite

Les Penguins pourront accéder à la Finale de la Coupe Stanley pour la deuxième année d'affilée dès mardi à Ottawa (20h HE; TVA Sports, CBC, NBCSN).

En voir plus