Skip to main content

Les Sénateurs et l'Avalanche passent en mode « affaires »

Le premier des deux matchs de la Série globale 2017 SAP de la LNH aura lieu vendredi à Stockholm

par Marc Tougas / Collaborateur LNH.com

C'est une bien belle ville, Stockholm, et les Suédois sont des gens très accueillants… mais le temps est maintenant venu de penser au hockey pour les joueurs des Sénateurs d'Ottawa et de l'Avalanche du Colorado. D'autant plus qu'il s'agit de matchs du calendrier régulier, et non des rencontres préparatoires, comme ç'a souvent été le cas par le passé quand des clubs de la LNH ont séjourné en Europe.

Bref, après quelques heures de plaisir, à savourer le volet culturel de ce voyage effectué dans le cadre de la Série globale 2017 SAP de la LNH, le temps est venu de passer aux choses sérieuses puisque les matchs auront lieu ce vendredi (14 h HE; RDS, TSN5, NHLN, ALT, NHL.TV) et samedi (13 h HE; RDS, SN, NHLN, ALT, NHL.TV) au Ericsson Globe à Stockholm.

« On a considéré ça comme un voyage d'affaires dès notre arrivée, alors qu'il a fallu notamment s'ajuster au décalage horaire de six heures, a noté l'attaquant des Sénateurs Alexandre Burrows après l'entraînement de jeudi à Stockholm. On prend les matchs très au sérieux, d'autant plus qu'on a besoin des points au classement. Quand tu regardes ce qui se passe dans notre section, on dirait que tout le monde gagne régulièrement ces temps-ci, alors il faut garder le rythme pour rester au plus fort de la lutte. »

Burrows n'exagère pas: avant les matchs de jeudi, les Sénateurs occupaient le troisième rang dans la section Atlantique avec un total de 17 points, à égalité avec les Red Wings de Detroit. Ils avaient seulement deux points d'avance sur les Bruins de Boston et les Canadiens de Montréal.

« (Mercredi), plusieurs joueurs sont allés au spa pour faire le plein d'énergie en vue des matchs. Deux matchs en deux jours, ce n'est jamais facile, a souligné Burrows. On a eu de bons entraînements (mardi et jeudi), une bonne journée de détente (mercredi), et maintenant le temps est venu de se préparer pour les matchs. »

C'est la même chose du côté de l'Avalanche, particulièrement en ce qui concerne le jeune défenseur Samuel Girard. Celui-ci disputera un premier match avec le Colorado, vendredi, après avoir fait partie de la mégatransaction à trois équipes qui a permis aux Sénateurs de mettre la main sur Matt Duchene.

« C'est une nouvelle équipe, une nouvelle façon de s'entraîner, de nouveaux coéquipiers… Je dois essayer de m'intégrer au groupe le plus possible et j'ai hâte de commencer à essayer d'aider l'équipe à gagner des matchs, a dit Girard à ce sujet après l'entraînement des siens, jeudi. Les entraîneurs m'ont expliqué le système pour m'aider à être prêt. Mais s'ils sont allés me chercher, c'est aussi parce qu'ils veulent que je contribue en jouant à ma façon. C'est ce que je vais chercher à faire, en soutenant l'attaque tout en étant solide en défensive.

« Je vais aussi essayer d'avoir la meilleure nuit de sommeil possible ce soir, ce qui n'est pas facile dans un contexte où tu dois t'adapter à un décalage horaire de six heures, a ajouté Girard. Mais je vais être sage et dormir le mieux possible afin d'être frais et dispos pour le match (de vendredi). »

Video: Samuel Girard parle de la transaction, de la Suède

Même s'il s'agit avant tout d'un voyage d'affaires, une fois que les deux matchs de la fin de semaine seront terminés, Burrows ramènera de très beaux souvenirs de son séjour à Stockholm et de la journée de détente que ses coéquipiers et lui y ont passée, mercredi.

« La ville est formidable, les gens sont super gentils, a affirmé Burrows. On a fait du magasinage (mercredi), on a fait une longue marche dans la ville, partagé un bon repas… Ç'a été une super belle journée, ç'a été très plaisant.

«Mais dès le moment où tu te présentes à l'aréna, ça redevient un voyage d'affaires. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.