Skip to main content

Les Sénateurs d'Ottawa espèrent se racheter après une saison décevante

LNH.com @NHL

OTTAWA - Il n'y a pas si longtemps, les Sénateurs d'Ottawa étaient considérés comme l'une des équipes de l'élite de l'Association de l'Est, mais les temps ont changé et leurs attentes aussi.

Lors des derniers camps d'entraînement, la discussion tournait souvent autour d'une autre tentative de remporter la coupe Stanley, qui a échappé aux Sénateurs en finale de 2007. Cette année par contre, les joueurs ont en tête un objectif plus modeste.

"Nous devrions être en mesure de lutter pour une place en séries et y accéder, c'est notre but", a dit le capitaine Daniel Alfredsson durant le camp d'entraînement.

Deux mauvaises saisons d'affilée ont abaissé le niveau des attentes dans la capitale nationale. La tumultueuse dernière saison, qui s'est terminée avec un printemps sans séries à Ottawa pour la première fois depuis 1996, a été particulièrement décourageante pour l'équipe et ses partisans.

Mais il y a une raison de penser que les Sénateurs ne subiront pas le même sort, cette fois-ci. Même après un été difficile à cause de la saga Dany Heatley, un vent d'optimisme, quoique prudent, souffle sur la ville.

"Notre équipe a une profondeur que nous n'avons pas eue depuis longtemps, a expliqué Jason Spezza. Le moral est pas mal bon en ce moment.

"Il y a beaucoup de nouveaux visages. Parfois, le changement est nécessaire et c'est ce que nous avons fait jusqu'ici. Nous avons connu quelques années durant lesquelles nous n'avons pas été très bons et au cours desquelles nous n'avons pas atteint nos objectifs. Nous avions probablement besoin de ce changement. Maintenant que c'est fait, nous sommes très excités par la saison qui s'en vient."

Pendant la saison morte, les Sénateurs ont laissé aller les joueurs autonomes Mike Comrie et Brendan Bell, ils ont offert au vétéran défenseur Jason Smith de prendre sa retraite et ils ont échangé le gardien Alex Auld.

Le directeur général Bryan Murray a surpris tout le monde en mettant sous contrat Alex Kovalev pour deux ans et 10 millions $.

Et évidemment, leur plus grosse transaction - et plus interminable saga - a été celle qui a envoyé Heatley aux Sharks de San Jose.

Même s'ils ont perdu un joueur qui a marqué 50 buts deux fois et qui détient les records d'équipe pour les buts (50) et les points (105) en une saison, les Sénateurs ont obtenu les ailiers Milan Michalek et Jonathan Cheechoo des Sharks, des joueurs qui pourraient régler l'éternel problème de profondeur des Sénateurs.

Cheechoo a marqué 56 buts pour rafler le trophée Maurice-Richard en 2005-2006, mais sa prodution a constamment diminué par la suite avec des saisons de 37, 23 et seulement 12 buts l'an dernier. Sa grosse année pourrait donc avoir été une exception.

La clé de l'échange semble être Michalek, âgé de 24 ans. Le Tchèque a compté 26, 24 et 23 buts au cours des trois dernières saisons. ?? six pieds deux pouces et 225 livres, il ajoute de la grandeur et de vitesse à l'équipe.

Michalek ou Nick Foligno, qui a marqué 17 buts l'an passé, remplaceront Heatley aux côtés de Spezza et d'Alfredsson sur le premier trio. Cheechoo devrait être sur le troisième trio à la droite de Ryan Shannon.

"On ne remplacera jamais Dany Heatley, mais nous avons ajouté de la profondeur. N'importe quel soir, n'importe lequel de nos trios peut faire mal à l'adversaire. C'est pourquoi je pense que nous sommes plus forts que l'an passé", a conclu Spezza.

En voir plus