Skip to main content

Les Sénateurs doivent tourner la page sur une étonnante saison

Ottawa n'était qu'à un but d'atteindre la Finale de la Coupe Stanley

par Chris Stevenson / Correspondant NHL.com

OTTAWA - Ça prendra un bout de temps aux Sénateurs d'Ottawa pour passer par-dessus la douleur, physique et mentale, d'avoir été éliminés en deuxième prolongation lors du septième match de la Finale de l'Est.

Le processus visant à se remettre de ce revers de 3-2 face aux Penguins de Pittsburgh subi jeudi, s'est toutefois déjà amorcé.

« Les deux réveils ont été brutaux, a déclaré l'ailier des Sénateurs Clarke MacArthur. Vous êtes si près de réaliser quelque chose de grand. Ça montre juste à quel point c'est difficile. »

« Ça fait mal, mais en même temps, il y a une raison à tout, a dit le capitaine des Sénateurs Erik Karlsson. Nous avons fait un pas dans la bonne direction. Nous sommes heureux de notre parcours même si nous en voulions plus. »

Après une saison au cours de laquelle ils ont déjoué les prédictions des experts, les Sénateurs ont indiqué qu'ils allaient se servir de cette défaite comme motivation au cours de l'été. 

« C'est quelque chose qui va faire mal pour un bout de temps, a avoué Bobby Ryan, qui a connu d'excellentes séries éliminatoires. Éventuellement, on va pouvoir s'en servir comme motivation et comme élément d'apprentissage.

« Je suis certain que je vais revoir ce match-là dans ma tête pendant quelques temps, mais j'espère réussir à m'en servir comme motivation éventuellement. »

Ryan a indiqué que les succès de l'équipe sous les ordres du nouvel entraîneur-chef Guy Boucher sont attribuables au fait que les joueurs ont accepté de mettre de côté les ambitions individuelles au profit du travail d'équipe.

« Il y a tellement de positif autour de cette équipe. Tout le monde a acheté le plan de match, a expliqué Ryan. À partir du jour 1, il y avait un sentiment différent autour de nous. Évidemment, certaines choses ont à voir avec le changement d'entraîneur, mais je crois que tout le monde était déçu de nos résultats et de notre système.

« Nous sommes arrivés cette année et nous avons décidé que la chose à faire était d'adopter le système. Tout le monde a accepté le rôle qu'on lui a confié. C'était un effort collectif. Quand 20 gars font ça, ça bâti l'équipe.

« Les dernières six semaines ont été les plus amusantes de ma carrière, c'est certain. »

Karlsson passera des examens

Karlsson, qui a révélé après la première ronde qu'il jouait malgré deux microfractures au talon gauche, a dû recevoir des injections d'antidouleurs avant chaque match pour geler son pied. Il a affirmé qu'il devrait s'en remettre complètement.

« Je vais devoir m'occuper de ça cette semaine, a déclaré Karlsson. Je n'ai pas fait grand-chose au cours des deux derniers jours. Je vais passer des examens la semaine prochaine et nous allons voir. Mais ça ne devrait pas être un problème au début de la prochaine saison. »

Le défenseur Mark Borowiecki et l'attaquant Alexandre Burrows ont subi des entorses à la cheville tandis que le défenseur Cody Ceci jouait malgré une fracture au doigt.

MacArthur, qui a subi une commotion cérébrale lors du camp d'entraînement, est revenu au jeu pour les quatre derniers matchs de la saison régulière et a récolté neuf points (trois buts, six aides) en séries.

Il ne s'est pas avancé sur son retour l'an prochain. Il a précisé qu'il a joué malgré des douleurs au cours à la suite de la première ronde et qu'il veut obtenir l'avis des médecins avant de prendre une décision sur son avenir.

En voir plus