Skip to main content

Les Sénateurs demeurent résolus contre le cancer

L'équipe tient sa soirée annuelle de sensibilisation samedi, quelques jours après que l'épouse du gardien Craig Anderson eut reçu son diagnostic

par Chris Stevenson / Correspondant LNH.com

OTTAWA -- Le programme Le Hockey pour vaincre le cancer a peut-être plus d'importance pour les Sénateurs d'Ottawa que pour d'autres équipes de la LNH.

Les Sénateurs présenteront leur soirée de sensibilisation dans le cadre du programme Le Hockey pour vaincre le cancer samedi soir au Centre Canadian Tire face aux Sabres de Buffalo. Cette année, l'événement touche l'équipe de près après que l'équipe eut annoncé la semaine dernière que Nicholle Anderson, épouse du gardien des Sénateurs Craig Anderson, avait reçu un diagnostic de cancer.

Jeudi, l'équipe a accordé à Anderson un deuxième congé afin qu'il soit aux côtés de Nicholle, mais il est retourné dans l'alignement samedi et il obtiendra le départ face aux Sabres.

Car le réserviste Andrew Hammond demeure à l'écart pendant une période indéterminée en raison d'une blessure à l'aine, les Sénateurs ont fait l'acquisition de Mike Condon des Penguins de Pittsburgh, mercredi, en retour d'un choix de cinquième tour au repêchage 2017 de la LNH. Condon a effectué 27 arrêts pour signer un blanchissage à son premier match devant le filet des Sénateurs, une victoire de 1-0 aux dépens des Canucks de Vancouver jeudi.

« Quand [Anderson] sera disponible, il jouera, a dit Boucher vendredi. Quand il ne l'est pas, Condon est prêt à jouer. Quand [Anderson] est disponible, il est notre gardien no 1. »

Les Sénateurs ont déjà dû gérer plus que leur part de nouvelles dévastatrices. L'entraîneur adjoint Roger Neilson a perdu sa bataille contre un mélanome malin et du cancer de la moelle osseuse en 2003. Le conseiller senior Bryan Murray poursuit sa lutte contre le cancer du côlon de stade 4, ayant reçu le diagnostic en juin 2014. L'entraîneur adjoint Mark Reeds est décédé du cancer œsophagien en 2015.

L'entraîneur Guy Boucher a perdu son père Wilfrid au cancer quand Guy avait 17 ans.

« Je pense que ce sera une journée spéciale, surtout quand on considère tout ce qui s'est passé avec Craig et son épouse et sa famille, a dit Boucher. C'est très précieux pour nous à cet égard. Cette journée [la soirée du Hockey pour vaincre le cancer] est également très particulière. Nous sommes invités à dédier ce match à quelqu'un qui est proche de nous.

« En tant qu'équipe et en tant qu'organisation, nous avons sûrement une pensée sur Nicholle. Mais en même temps, individuellement, mon père est décédé d'un cancer. Le père de mon épouse lutte présentement contre le cancer. Tout le monde est touché d'une certaine manière par le cancer, que ce soit à l'instant, auparavant ou à l'avenir. »

« Dans cette organisation-ci, nous étions assez malchanceux d'être touchés par le cancer à plusieurs reprises au cours des dernières années, a confié le défenseur Mark Borowiecki. Une soirée comme ceci est d'une importance primordiale pour tous. C'est énormément important pour cette équipe, ce groupe, cette organisation. Notre principale priorité est de remporter des matchs et d'être une bonne équipe de hockey, mais il est aussi important que nous prenions soin de notre famille. »

Les Sénateurs tiendront leur neuvième soirée annuelle de sensibilisation Le Hockey pour vaincre le cancer au profit de l'Hôpital d'Ottawa et organiseront une cérémonie spéciale d'ouverture qui inclut Justin Leblanc d'Ottawa, un jeune homme de 13 ans qui avait reçu un diagnostic du sarcome d'Ewing à l'âge de 9 ans. Il a subi des traitements de chimiothérapie ainsi que plusieurs interventions chirurgicales, la plus récente d'entre elles remontant au début du mois d'octobre.

Les épouses et copines des joueurs des Sénateurs et d'autres membres de l'organisation vont distribuer des cartes lavandes Le Hockey pour vaincre le cancer aux partisans qui assistent au match. Les partisans peuvent également télécharger une carte « Je me bats pour la victoire de » à ce lien: http://www.sensfoundation.com/wp-content/uploads/2016/10/HFC_FightForCard_FY17FR2.pdf

Les amateurs sont invités à partager leur carte « Je me bats pour la victoire de » sur les médias sociaux en utilisant le mot-clic #Lehockeypourvaincrelecancer.

L'attaquant des Sénateurs Ryan Dzingel a déclaré qu'il va inscrire le nom de son père, Rick, sur sa carte « Je me bats pour la victoire de ». Rick Dzingel est en rémission après avoir reçu un diagnostic de cancer de la gorge.

« Ce mois est pas mal éprouvant pour moi, a avoué Dzingel. C'est très important pour moi. [Mon père] est maintenant en rémission et il revient chez le médecin tous les six mois pour un examen. Je pense qu'il vit sans cancer depuis deux ans. »

Le défenseur Dion Phaneuf a indiqué qu'il inscrira sur sa carte « Je me bats pour la victoire de » les noms de Nicholle Anderson, ses grands-parents, Bryan Murray et l'annonceur maison des Sénateurs Stu Schwartz, qui a lutté contre la leucémie.

« C'est une maladie qui a touché notre vestiaire avec l'épouse d'Andy, Nicholle, cette année, mais également dans de récentes années avec Bryan et ma famille, a expliqué Phaneuf. Cela a affecté ma famille. Le Hockey pour vaincre le cancer, il s'agit de la sensibilisation et du soutien, surtout cette saison en raison de tout ce qui est arrivé à Andy et Nicholle, c'est une soirée encore plus spéciale. »

En voir plus