Skip to main content

Les Sabres prolongent le contrat du D.G. Tim Murray

Murray occupe le poste de directeur général à Buffalo depuis le 9 janvier 2014

par Joe Yerdon / Correspondant LNH.com

BUFFALO -- Les Sabres de Buffalo ont accordé une prolongation de contrat de multiples saisons au directeur général Tim Murray avant leur match d'ouverture face aux Canadiens de Montréal, a annoncé l'équipe jeudi.

Murray amorce sa troisième saison complète avec les Sabres après son embauche le 9 janvier 2014.

 

 

 

« Il s'agit d'une prolongation de plusieurs saisons. Il reste cette saison sur l'actuel contrat, puis la prolongation entrera en vigueur par la suite, a dit Murray jeudi soir. [Il y avait] quelques discussions au sujet, mais nous n'avons pas eu de réunions, juste des conversations non officielles. Je pensais pendant ces dernières semaines qu'une entente allait être conclue, mais tout s'est arrangé pendant ces derniers jours. »

Murray a dirigé une reconstruction des Sabres pendant son mandat. À titre de D.G., il a considérablement modifié la composition de l'alignement, ajoutant notamment des joueurs comme l'ailier gauche Evander Kane, le centre Ryan O'Reilly, le gardien Robin Lehner, l'ailier droit Kyle Okposo et le défenseur Dmitry Kulikov. Il a également sélectionné les joueurs de centre Sam Reinhart (no 2, 2014) et Jack Eichel (no 2, 2015) et l'ailier gauche Alexander Nylander (no 8, 2016) à l'occasion du repêchage de la LNH.

 

Les Sabres n'ont pas accédé aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley depuis la saison 2010-11. Ils ont terminé au septième rang dans la section Atlantique la saison dernière après avoir fini les deux saisons précédentes au tout dernier rang.

 

« Je me sens sûr, je me sens très bien ici, a dit Murray. [Les propriétaires des Sabres Kim et Terry Pegula] m'ont-ils soutenu? Je ne peux pas me rappeler une seule fois que je leur ai proposé une idée qu'ils ont finalement rejetée ou même remise en cause. Je me sentais très sûr ici et, à l'aube de la dernière année de mon entente, je suppose que c'est un vote de confiance quand les deux parties peuvent conclure une entente sans devoir attendre le 30 juin, c'est évidemment formidable pour moi et ma famille. Je ne faisais pas passer mon C.V. ou de telles choses, mais non, c'est très agréable et c'était un processus pas mal simple. »

En voir plus