Skip to main content

Les Sabres ? Montr?al deux fois en cinq jours, cons?quence du calendrier ?court?

LNH.com @NHL

MONTR?AL - ?C'est un peu bizarre?, a reconnu le capitaine des Sabres de Buffalo Jason Pominville, samedi matin, ? sa deuxi?me visite en cinq jours dans le vestiaire des visiteurs du Centre Bell.

Que deux ?quipes de la LNH s'affrontent deux fois en une semaine, ce n'est rien de nouveau. Mais cela se fait habituellement dans une ville, puis dans l'autre. Par exemple, on a souvent eu droit, par le pass?, ? des matchs entre les Sabres et le Canadien disput?s le vendredi ? Buffalo, puis le lendemain ? Montr?al.

Mais cette ann?e, outre la double visite des Sabres ? Montr?al, on a notamment vu les Bruins de Boston se rendre ? Pittsburgh deux fois, la semaine derni?re, et les Blackhawks recevoir les Sharks de San Jose deux vendredis de suite ? Chicago en f?vrier.

?C'est le fait qu'il y ait un match entre les deux qui rend ?a d'autant plus ?trange?, a not? Josh Gorges, en faisant allusion au fait que les Sabres ont d? se payer deux voyages ? Montr?al en une semaine, et entre-temps affronter les Maple Leafs jeudi ? non pas ? Toronto, mais ? Buffalo.

?videmment, cela est attribuable au lock-out, qui a forc? la tenue d'une saison ?court?e. Ceux et celles qui ont confectionn? le calendrier de la LNH ont d? tenir compte des contraintes en mati??re de disponibilit?? des ar??nas et des besoins des t??l??diffuseurs, ce qui est encore moins ??vident lorsqu'il faut s'assurer que 30 ??quipes puissent disputer 48 matchs chacune ?? l'int??rieur d'une p??riode de 99 jours.

Si ces visites successives risquent d'entra??ner une baisse d'int??r??t des amateurs ??? ce qui n'aurait pas ??t?? le cas lors d'une double visite des Leafs ou des Bruins, par contre ???, cela n'a gu??re d'impact sur la routine des joueurs. Pas m??me sur celle de Pominville, qui profite de chaque visite ?? Montr??al pour aller casser la cro??te avec des amis ou des membres de sa famille.

La seule chose qui aura chang?? cette ann??e, c'est que le Repentignois de 30 ans aura vu les siens deux fois dans la m??me semaine au lieu d'?? quelques semaines d'intervalle.

L?? o?? les particularit??s du calendrier de cette ann??e ont un impact important sur les joueurs, c'est au niveau du rythme acc??l??r?? des matchs. Les rencontres se succ??dent ?? rythme tellement fou que les entra??neurs des diff??rentes ??quipes ont d?? s'adapter. Alors qu'avant ils pouvaient se contenter de donner cong?? ?? leurs joueurs l'avant-veille d'un match, maintenant ils doivent annuler des entra??nements la veille de rencontres... tout simplement parce que les joueurs ont rarement droit ?? deux jours d'affil??e sans affrontement.

??Les entra??neurs doivent faire du bon travail pour nous donner un peu plus de repos, pour bien g??rer ??a afin de s'assurer qu'on soit assez repos?? quand le match suivant arrive??, a soulign?? Pominville.

??Il y a moins d'entra??nements, donc on a moins le temps de pratiquer des choses qui ont besoin d'??tre am??lior??es, a not?? l'attaquant du CH David Desharnais. Il faut se fier davantage ?? la vid??o pour corriger les choses qui vont moins bien, parce qu'on n'a pas le temps de le faire sur la glace.

??Mais on n'a pas le choix parce que le calendrier est tellement condens????, a ajout?? le no 51 du CH, qui s'est dit d'avis que les entra??nements matinaux, le jour d'un match, permettent quand m??me aux joueurs d'apporter les ajustements n??cessaires et d'??tre pr??ts. Et ce, m??me s'ils ont eu cong?? la veille.

Le calendrier est tellement exigeant que les entra??neurs pensent m??me ?? la gestion de l'??nergie des joueurs pendant les matchs, a reconnu Michel Therrien.

??C'est pourquoi on utilise quatre trios ?? l'attaque et trois duos de d??fenseurs, a indiqu?? l'entra??neur du Canadien. On donne un r??le important ?? tout le monde. On fait attention au temps de glace afin de s'assurer de bien g??rer le niveau d'??nergie de tout le monde. Je ne crois pas qu'on ait surtax?? aucun joueur jusqu'ici.??

En voir plus