Skip to main content

Les Red Wings viennent à la rescousse des amateurs de Detroit

LNH.com @NHL

DETROIT - Les Red Wings de Detroit s'apprêtent à hisser une autre bannière de la coupe Stanley dans les hauteurs déjà bien nanties du Joe Louis Arena.

Ils sauteront sur la glace jeudi soir, face aux Maple Leafs de Toronto, pour le début d'une nouvelle saison qui devrait être divertissante et remplie de succès.

Juste à temps.

Les amateurs de sports de Detroit ont bien besoin d'un remontant après avoir été déçus par les Tigers, dégoûtés par le rendement des Lions et découragés par le début de l'ère Rich Rodriguez à la barre du club de football de l'Université du Michigan.

Le Red Wings ne peuvent pas régler les problèmes de ces clubs, bien sûr, mais ils peuvent rendre un peu plus douce la lecture des pages sportives des quotidiens ou des sites Internets, tout comme l'écoute des bulletins sportifs.

Detroit pouvait se targuer d'avoir la meilleure équipe - de loin - de hockey la saison dernière, ce qu'elle a prouvé en battant les Penguins de Pittsburgh en finale de la coupe Stanley, une quatrième en onze ans.

Ensuite, les Red Wings ont attiré l'un des meilleurs joueurs de la ligue en Marian Hossa, qui, incidemment, s'alignait avec ces mêmes Penguins. Ils ont aussi offert un contrat au gardien substitut des Penguins Ty Conklin, tout en renouvellant leurs ententes avec le défenseur Brad Stuart et l'attaquant Valtteri Filppula.

Il est difficile de regarder objectivement les Red Wings sans déclarer qu'ils sont meilleurs qu'ils ne l'étaient la saison passée. Le directeur général Ken Holland est d'accord avec cette affirmation, mais ajoute que ce n'est pas gage de succès.

"Vous devez être en santé et à votre mieux quand les séries s'amorcent, a dit Holland. Mais on ne peut pas commencer à s'inquiéter maintenant. La clé est de prendre très au sérieux la saison régulière, en portant attention à notre éthique de travail."

Les Wings semblent prêts à faire un pas en arrière la saison prochaine, car faire signer de nouveaux contrats à Henrik Zetterberg, Marian Hossa et Johan Franzen semble impossible.

"J'ai fait des calculs pour la saison prochaine jusqu'à en avoir mal à la tête, et je suis convaincu que nous allons perdre au moins un des joueurs que l'on voudrait garder, a admis Holland. Nous avons été en mesure de réaliser ce que nous avons fait cet été parce que nous nous trouvions sous le plafond salarial la saison dernière et que ce dernier a été augmenté de près de 7 millions $.

"Cela nous a permis d'ajouter un joueur de la trempe de Hossa, mais seulement parce qu'il voulait jouer ici à un prix inférieur de ce qu'il aurait pu toucher ailleurs."

Hossa, un ailier hors pair, a marqué au moins 29 buts à ses huit dernières saisons et en compte 299 en carrière. Lorsqu'il affrontait les Red Wings, il a toujours été impressionné par leur talent. Depuis qu'il s'est joint à l'équipe, il a découvert qu'il y avait une raison à cela.

"Cette équipe s'entraîne fort, que ce soit sur la glace ou en gymnase, a-t-il dit. Je peux apprendre beaucoup au contact de ces gars-là."

"Si on ne continue pas à travailler aussi fort, on ne paraîtra pas aussi bons qu'on semble l'être sur papier, a déclaré l'entraîneur-chef Mike Babcock. Vous ne pouvez remporter la coupe Stanley pendant le camp d'entraînement ou les 20 premiers matchs de la saison, mais vous pouvez établir les fondations qui vous mènent au succès."

En voir plus