Skip to main content

Les Red Wings tentent de trouver des solutions pour freiner Thornton

LNH.com @NHL

SAN JOSE, Californie (AP) - Tard en troisième période quand la marque était de 1-1, Kris Draper a eu un choix difficile à faire, un choix déchirant auquel sont souvent confrontés les joueurs qui doivent marquer Joe Thornton.

Et plutôt que de laisser Thornton se démarquer pour effectuer une passe ou un tir, Draper a accroché la vedette des Sharks de San Jose et l'a fait trébucher.

Draper a été pénalisé et Jonathan Cheechoo a marqué pendant son absence, permettant aux Sharks de battre les Red Wings de Detroit 2-1 et de prendre une avance de 2-1 dans leur série demi-finale dans l'Association Ouest.

Le quatrième match sera présenté jeudi à San Jose.

Malgré tout, Draper a mentionné qu'il agirait probablement encore de la même façon contre Thornton dont la tenacité a permis aux Sharks de bien s'en tirer au cours des deux premières séries.

"On essaie de le ralentir, mais il faut reconnaître qu'il est probablement le meilleur joueur de la ligue présentement. Il trouvera toujours une façon de refiler le disque à un de ses coéquipiers, a dit Draper, qui a mérité le trophée Selke en 2004. Quand on affronte Joe Thornton, on ne peut se permettre d'erreurs. Il faut tout très bien de ce temps-ci."

Avec une récolte de 10 points en huit matches, Thornton a été dominant depuis le début des séries, faisant taire ses dénigreurs qui disaient qu'il était toujours moins efficace en séries. Le joueur par excellence de l'an dernier est le pivot du premier trio des Sharks, il dirige l'attaque à cinq et est souvent utilisé sur un deuxième trio.

Thornton ne sera pas finaliste pour l'obtention du trophée Hart cette saison, mais les Red Wings reconnaissent qu'il est encore plus utile aux Sharks, lui qui n'est jamais allé aussi loin en sept saisons et demie avec les Bruins de Boston.

"Si on avait trouvé la façon de le ralentir, on l'aurait fait, mais personne n'y est encore parvenu," a dit le vétéran défenseur Chris Chelios.

Thornton, qui a participé à la marque au cours des six derniers matches, a dominé la LNH avec 92 passes cette saison principalement parce que personne ne peut lui enlever la rondelle. Il protège bien le disque et voit bien le jeu comme le faisait Wayne Gretzky.

"Je veux utiliser Joe le plus possible, a dit l'entraîneur Ron Wilson. S'il peut dominer les matches comme il le fait, je n'exécuterais pas très bien mon travail si je l'utilisais seulement une fois sur quatre comme les membres des autres trios. Il aime être sur la glace et c'est lui qui fait la différence présentement."

Quand on a demandé à Thornton combien de temps il pourrait passer sur la glace si c'était nécessaire, il a répondu: "Je ne sais pas. Quarante minutes peut-être. Je n'en ai aucune idée."

Dans le troisième match, Thornton a été sur la patinoire pendant 23 minutes. Les joueurs des Red Wings ont trouvé que c'était bien suffisant.

En voir plus