Skip to main content

Les Red Wings ont su s'imposer dans un nouveau contexte économique

LNH.com @NHL

PITTSBURGH - En remportant la coupe Stanley, les Red Wings de Detroit ont fait la preuve qu'il est possible de réussir peu importe le système. Vainqueurs en 1997, 1998 et 2002, les Red Wings viennent d'ajouter une autre coupe dans un environnement économique bien différent.

Avant l'arrêt de travail de 2005, on accusait la formation de Detroit d'acheter des championnats même si plusieurs de ses meilleurs éléments avaient été acquis au repêchage. Cette critique est sans fondement aujourd'hui puisque le plafond salarial impose des limites budgétaires à toutes les équipes. Dans les circonstances, la victoire des Wings face aux Penguins de Pittsburgh est encore plus remarquable.

"Nous venons de démontrer que l'équipe peut avoir du succès dans un contexte économique plus égalitaire, a déclaré le capitaine Nicklas Lidstrom après la victoire des Wings.

"Nous misons sur le même groupe de joueurs, quatre, cinq ou six gars qui sont ici depuis plusieurs années. Ce noyau apporte de la stabilité à l'équipe qui peut intégrer de nouveaux éléments à chaque saison. Ca nous permet de bien jouer malgré les changements économiques survenus dans notre industrie.

"Bien des gens ont cru que nous allions subir une baisse de régime au retour du lock-out. Le contraire est arrivé. Je pense que nous avons bien fait après l'arrêt de travail. Et je crois que l'équipe ne cesse de progresser sous la direction de Mike Babcock."

Un bel avenir

Les Red Wings demeureront une puissance dans la Ligue nationale. La saison prochaine, ils présenteront sensiblement le même visage que cette année. Neuf joueurs pourront se prévaloir de leur autonomie complète le 1er juillet prochain. Il s'agit du gardien Dominik Hasek, des défenseurs Chris Chelios, Andreas Lilja, Brad Stuart et Garrett Stafford, de même que des attaquants Dallas Drake, Aaron Downey, Mark Hartigan et Darren McCarty. Le directeur général Ken Holland devra décider s'il veut garder certains de ces joueurs. On se demande d'ailleurs si Chelios n'a pas disputé son dernier match à Detroit, lui qui n'a participé à aucun match de la finale.

Le gardien Jimmy Howard, les défenseurs Jonathan Ericsson et Kyle Quincey ainsi que l'attaquant Valtteri Filppula deviendront joueurs autonomes avec restriction. On doit s'attendre à voir Ericsson dans l'uniforme des Red Wings la saison prochaine. Selon Scotty Bowman, le Suédois est promis à un brillant avenir dans la LNH. On peut en dire autant de Filppula qui s'est révélé durant la finale.

Le noyau de l'équipe sera le même en 2008-2009. Chris Osgood, Lidstrom, Brian Rafalski, Pavel Datsyuk, Henrik Zetterberg, Tomas Holmstrom, Johan Franzen et Kris Draper seront tous de retour, appuyés par Brett Lebda, Niklas Kronvall, Dan Cleary, Kirk Maltby, Jiri Hudler, Mikael Samuelsson, Darren Helm et Filppula.

L'avenir des Red Wings n'a jamais paru aussi brillant.

Brèves

Les Red Wings ont remporté la Coupe Stanley à 11 reprises. Ils sont devancés par le Canadien (24) et les Maple Leafs (14).

...

Zetterberg, lauréat du trophée Conn-Smythe, a terminé en tête des pointeurs (13-14-27), ex aequo avec Sidney Crosby (6-21-27).

...

Dallas Drake a remporté sa première coupe après avoir disputé 1009 matchs et 90 rencontres éliminatoires.

...

Mike Babcock est devenu le troisième entraîneur à avoir gagné la coupe Stanley et le championnat universitaire canadien après Mike Keenan et Jean Perron.

En voir plus