Skip to main content

Les Red Wings n'ont pas encore jeté l'éponge

Les joueurs de Detroit sont heureux de se retrouver à domicile en vue du troisième match et tenteront de ralentir le premier trio du Lightning

par Paul Harris / Correspondant LNH.com

DETROIT - Les Red Wings de Detroit estiment que leur série de première ronde dans l'Association de l'Est contre le Lightning de Tampa Bay est loin d'être terminée même s'ils ont subi la défaite lors des deux premières rencontres.

Le troisième match aura lieu dimanche au Joe Louis Arena (19h HE; TVA Sports, CBC, CNBC, SUN, FS-D).

Selon l'entraîneur des Red Wings Jeff Blashill, la série a été serrée même si son équipe a un déficit de deux matchs à zéro.

« Je ne crois pas qu'il y ait eu une différence importante au chapitre des occasions de marquer et des tirs au but; ç'a été plutôt égal, a-t-il affirmé à la suite d'un entraînement optionnel tenu samedi au Joe Louis Arena. Ce qu'ils ont fait, c'est qu'ils ont réalisé le gros jeu ou deux qui a fait la différence, autant défensivement qu'offensivement. Évidemment, ils ont réalisé leur part de gros jeux et c'est à nous d'en réaliser notre part aussi. »

Blashill a dit avoir discuté avec ses joueurs afin de leur faire savoir quels aspects de leur jeu ils doivent améliorer.

« Mon message à l'équipe aura trait au niveau de concentration, a-t-il dit. Nous voulons apprendre de ce que nous avons fait de mal et nous voulons mettre l'accent sur les aspects positifs. … La série n'est pas terminée après deux matchs, alors nous voulons aller sur la patinoire et tout mettre en œuvre pour remporter le prochain affrontement. »

Pour y arriver, Detroit devra ralentir le trio composé de Tyler Johnson, Nikita Kucherov et Alex Killorn. Cette unité a marqué sept des huit buts du Lightning jusqu'ici dans la série et elle a collectivement totalisé 15 points.

« Il faut éviter de leur donner trop d'espace. Nous leur donnons trop de temps et trop d'espace, et ils peuvent réaliser des jeux quand ils ont autant de marge de manœuvre, a noté l'attaquant recrue des Red Wings Andreas Athanasiou. Enlevez-leur tout cet espace et le match sera très différent. »

Les Red Wings tenteront également de mettre leur jeu de puissance en marche. Au cours des deux premières rencontres de la série, l'avantage numérique n'a marqué qu'un but en 11 occasions.

« Il faut se donner une erre d'aller, diriger la rondelle au filet aussi souvent que possible et foncer pour tenter de profiter des retours », a souligné l'attaquant Justin Abdelkader.

Leur but avec un homme en plus est survenu tôt durant la deuxième période du deuxième match, quand Brad Richards a marqué pour égaler le score à 2-2. L'attaquant Riley Sheahan a contribué à la réussite de la séquence en agissant comme écran devant le filet.

Blashill s'est dit d'avis que Sheahan et Abdelkader ont été efficaces quand ils se sont placés devant le filet adverse en supériorité numérique.

« Je pense que notre principale préoccupation, c'est de tirer davantage au filet », a affirmé Blashill.

Les Red Wings espèrent qu'en se retrouvant dans un environnement familier, cela les favorisera autant que ç'a été le cas pour le Lightning au Amalie Arena à l'occasion des deux premières rencontres.

« Ils ont remporté leurs matchs à domicile et rien ne nous empêche de faire la même chose », a souligné Athanasiou.

« Nous sommes ici [au Joe Louis Arena] et nous avons hâte de jouer dans une telle atmosphère, où les partisans ont toujours été formidables, a dit Abdelkader. Nous avons toujours bien joué ici. »

En voir plus