Skip to main content

Les Red Wings espèrent que la tendance va se maintenir dans le 5e match

LNH.com @NHL

DETROIT (AP) - L'équipe jouant à domicile a triomphé à chaque fois depuis le début de la série Calgary-Detroit. Les Red Wings espèrent que la tendance va se maintenir au Joe Louis Arena lors du cinquième match, samedi, contre les Flames.

"Nous devons conserver notre service", a imagé l'entraîneur des Red Wings, Mike Babcock.

La meilleure équipe de l'Association de l'Ouest a entrepris en force cette série de première ronde, défaisant les Flames 4-1 et 3-1 à Detroit.

Les Flames ont répliqué en égalant la série avec deux victoires de 3-2 à domicile, où ils ont totalisé 30 victoires en saison régulière, un sommet dans la LNH.

"Nous avons le sentiment d'avoir pris l'avantage dans la série, a confié le joueur étoile des Flames, Jarome Iginla. Tout le monde dans l'équipe croit que si nous restons à l'écart du banc des pénalités et que nous jouons comme nous en sommes capables, nous pouvons gagner cette série."

Si les Flames ont été difficiles à vaincre à domicile en saison régulière et lors des 3e et 4e matches, ils ont figuré parmi les pires équipes à l'étranger - obtenant seulement 13 victoires - et ils ont peiné dans les deux premiers matches à Detroit.

Iginla a souligné que ces statistiques ne veulent plus rien dire en vue du match de samedi après-midi.

"A cette période de l'année, ce n'est plus la même chose, a-t-il dit. Il s'agit d'un match."

Babcock espère que l'histoire récente ne se répétera toutefois pas pour les Red Wings. Depuis leur conquête de la coupe Stanley en 2002, ils ont subi l'élimination à deux reprises en première ronde et une fois en deuxième.

"Ce n'est pas l'équipe de l'an dernier, ni celle de 2004", a-t-il dit.

Les Oilers d'Edmonton avaient vaincu les Red Wings dans le 5e match de la série de première ronde l'année dernière, prenant l'avance 3-2 et remportant éventuellement la série.

Les Flames avaient aussi défait les Red Wings dans le 5e match de la série de deuxième ronde en 2004, s'emparant d'une priorité de 3-2 avant de les éliminer.

Iginla ne compte pas sur une répétition du scénario.

"Nous savons que ça va être le match le plus difficile de la série", a-t-il commenté.

Dans de ce qui est devenu une série deux-de-trois, les joueurs de Flames veulent réduire leur nombre de pénalités tandis que les Red Wings recherchent plus d'efficacité de leur jeu de puissance.

"Nous devons jouer avec agressivité et rester à l'écart du banc des pénalités. C'est la clé, a révélé l'entraîneur des Flames, Jim Playfair. Je pense que nous avons compris qu'il nous faut garder notre calme et ne pas déroger de notre plan de match."

Les Red Wings ont bénéficié de 25 avantages numériques en quatre matches mais ils ont marqué seulement deux buts avec l'avantage d'un ou deux joueurs.

"Ce n'est pas suffisant, a précisé l'attaquant Todd Bertuzzi. Nous devons prendre des décisions plus intelligentes."

Babcock n'a pas dit s'il entend apporter des changements à sa formation en vue du match de samedi. Mais Mikael Samuelsson ou Kyle Calder pourrait être retranché pour faire place à Jiri Hudler.

En voir plus