Skip to main content

Les Red Wings espèrent connaîter les mêmes succès en séries qu'en saison

LNH.com @NHL

DETROIT - Les Red Wings de Detroit, avec 115 points, ont remporté le trophée du Président pour une troisième saison consécutive et la sixième fois depuis 1995. Avec une huitième saison consécutive de plus de 100 points, ils ont égalé un record de la Ligue nationale de hockey.

Aucune autre équipe n'a mis la main sur le trophée du Président plus de deux fois depuis que la LNH l'a instauré, il y a un peu plus de 20 ans. Mais les Wings savent très bien qu'il ne garantit que l'avantage de la glace: ils n'ont remporté qu'une coupe Stanley après avoir terminé au sommet de la ligue.

Kris Draper - qui est avec Detroit depuis 1993 - se rappelle que certaines bonnes saisons se sont terminées dès la première ronde.

"Nous affronterons une équipe qui a dû se battre avec acharnement pour se tailler un poste en séries, a-t-il rappelé mercredi. Ils se trouvaient dans une toute autre situation que la nôtre."

L'équipe dont Draper parle est les Predators de Nashville, qui espèrent que les très importants matchs qu'ils ont joués dans le dernier droit de la saison - ils ont compilé une fiche de 5-0-1 au cours des six derniers - les aideront au moment de sauter sur la glace du Joe Louis Arena, jeudi.

"On avait besoin d'un peu de temps loin de la patinoire, a déclaré l'entraîneur-chef Barry Trotz. Plusieurs de nos joueurs ont complété la saison en soignant des blessures. Mais nous sommes prêts. Une journée de plus aurait été une journée d'attente de trop."

Et les Predators espèrent que Dan Ellis connaîtra de bonnes séries. Le gardien de 27 ans fera ses débuts en séries contre une équipe à l'histoire riche et bien remplie. Afin d'avoir une chance de surprendre les Red Wings dans une série quatre de sept, les Predators auront besoin qu'il soit sensationnel, comme il l'a été au cours du dernier mois.

Ellis a établi une marque d'équipe en blanchissant l'adversaire pendant 233:38 minutes consécutives, en plus d'effectuer 147 arrêts d'affilée, la plus longue séquence dans la LNH cette saison. Il a de plus terminé avec le meilleur pourcentage d'efficacité de la ligue à ,924.

A l'autre bout de la patinoire, les Red Wings miseront sur le vieillissant Dominik Hasek et ses 115 matchs d'expérience en séries.

Il n'y a pas qu'Hasek, à 43 ans, qui vieillit au sein de cette formation. Chris Chelios a 46 ans et Nicklas Lidstom aura 38 ans le mois prochain. Mais l'entraîneur-chef Mike Babcock ne s'en fait pas du tout pour ses vétérans. Après tout, ils ont assez bien joué pour aider les Wings à récolter sept points de plus que leurs plus proches poursuivants dans toute la ligue.

Et c'est aussi avec ces vieilles jambes que les Red Wings ont amélioré la plus longue séquence du sport professionnel cette saison, participant à leurs 17e séries éliminatoires consécutives.

En voir plus