Skip to main content

Les Red Wings de Detroit excellent également dans les mises en jeu

LNH.com @NHL

DETROIT - A les voir jouer, on a l'impression que les Red Wings de Detroit sont toujours en possession de la rondelle. C'était du moins le cas jeudi soir quand ils ont défait les Stars de Dallas 4-1 dans le premier match de la finale de l'Association Ouest.

Leur domination a commencé dans le cercle des mises en jeu. Les Red Wings ont remporté 35 des 56 remises, soit un taux de réussite de 63 pour cent. Les Wings ont été encore plus efficaces en supériorité numérique, conservant un taux élevé de 73 pour cent. Pas étonnant qu'ils aient réussi trois buts en avantage numérique.

"C'est préférable d'avoir la rondelle tout de suite au lieu de pourchasser le porteur du disque pendant 20 secondes", fait valoir Henrik Zetterberg qui a remporté 12 de ses 17 mises en jeu. "Le fait de gagner les mises en jeu peut vous permettre de prendre l'initiative du match."

Durant les entraînements, les entraîneurs vont demander à deux joueurs de se faire face, ce qui déclenche souvent rires et remarques sarcastiques.

"Il faut bien s'amuser, a dit Zetterberg après l'entraînement de vendredi. On s'affronte généralement à la fin des entraînements. Pour nous, c'est un bon exercice."

Valterri Filppula a remporté neuf de ses 12 mises en jeu et Kris Draper, neuf de ses 15. Dan Cleary, lui, a gagné ses quatre mises en jeu. A l'inverse, Brad Richards a été 5-en-17, Mike Ribeiro 5-en15, et Mike Modano 3-en-10.

"Ils ont d'habiles joueurs de centre et je ne crois pas que notre domination va se poursuivre, fait valoir l'entraîneur des Red Wings, Mike Babcock. Mais c'est un aspect du jeu dont nous tirons une grande fierté.

"Je crois que nous avons été les meilleurs durant la saison et nous voulons continuer dans la même voie."

A Detroit, les centres des Red Wings ont l'avantage de déposer leur bâton en dernier au moment de la mise en jeu, ce qu'ils ne pourront faire à Dallas.

"C'est un élément-clef, dit Richards. Nous devons quand même chercher à améliorer cette facette de notre jeu.

"Dans le premier match, nous avons souvent tardé à récupérer des rondelles libres après la mise en jeu. Nous avions toujours une fraction de seconde de retard. Nous n'étions tout simplement pas alertes."

Sept victoires d'affilée

Les Red Wings ont le vent en poupe, ayant remporté sept matchs éliminatoires d'affilée. Ils n'ont pas perdu depuis le 16 avril. Leur dossier est d'ailleurs sans tache depuis que Chris Osgood a remplacé Dominik Hasek.

"L'équipe est composée d'éléments qui se complètent bien, note Zetterberg. L'an dernier, nous avons atteint la finale de l'Ouest. Ce fut une bonne expérience pour ceux qui ne l'avait jamais vécue.

"Cette année, nous avons conservé le même noyau tout en ajoutant de bons joueurs."

De leur côté, les Stars espèrent offrir une meilleure performance dans le deuxième match qui sera présenté samedi soir à Detroit (19 heures).

"On a manqué de rapidité et on a mal fait circuler la rondelle (jeudi), a indiqué Modano. Pour gagner, nous devons exploiter notre vitesse sinon nous devenons une équipe bien ordinaire."

En voir plus