Skip to main content

Les Red Wings, ces vilains garnements

Les Canadiens tenteront mardi d'éviter de subir l'humiliation d'un balayage cette saison face à la pire équipe de la LNH

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

BROSSARD - Les Red Wings de Detroit connaissent une saison misérable, avec seulement 14 victoires en 61 matchs à leur fiche. Mais c'est avec beaucoup de ravissement qu'ils voient débarquer en ville les Canadiens de Montréal, mardi (19 h 30 (HE); RDS, TSN2, FS-D).

C'est que les Red Wings (14-43-4) ont signé trois de leurs victoires face au Tricolore (27-26-8). On suppute même à Detroit que quand l'entraîneur Jeff Blashill souhaite requinquer ses troupiers il leur fait visionner un montage vidéo de leurs meilleurs coups des trois matchs qu'ils ont joués contre les Canadiens. Le DVD jouera en boucle à quelques heures du quatrième duel entre les deux équipes.

À LIRE AUSSI: Surprise! Revoilà Weber!Date limite : Le Lightning pourrait ajouter un défenseur

Alors, pour les partisans du CH qui pensent que le premier match du périple de l'équipe cette semaine sera une balade au parc… 

Les Red Wings l'ont emporté 4-2 à Montréal, le 10 octobre, 2-1 encore au Centre Bell le 14 décembre, et 4-3 chez eux le 7 janvier.

Aucun point en trois matchs. Zéro, niet. Si seulement le CH en avait amassé trois ou quatre, il se retrouverait en bien meilleure position au classement. Mieux, s'il avait gagné les trois matchs, il ne serait qu'à deux points des Maple Leafs de Toronto, qui occupent le troisième rang de la section Atlantique.

Video: Le Tricolore échappe le match en 3e période, 4 à 3

Julien accepte

Mais c'est avec des « Si » qu'on va au paradis. Pas cependant comme quand on dit « si » les arbitres avaient mieux fait leur travail. L'entraîneur des Canadiens Claude Julien l'a appris à ses dépens lundi, après avoir écopé d'une amende de 10 000$ pour avoir critiqué le travail des arbitres, au terme de la défaite face aux Stars de Dallas, samedi.

« La LNH a des standards, je le comprends. J'accepte l'amende. J'ai senti le besoin de défendre mes joueurs, a-t-il commenté. On a vu ce qui s'est passé. J'ai voulu que l'équipe, les joueurs et l'organisation se soutiennent. »

Julien n'a pas été tendre à l'endroit des arbitres à l'issue de la défaite crève-cœur des siens, 4-3 en prolongation.

Interrogé à savoir s'il ne trouvait pas « ironique » que des mots soient davantage sanctionnés qu'un double échec au visage d'un joueur (NDLR : Zdeno Chara des Bruins de Boston a écopé d'une amende de 5000$ pour son geste à l'endroit de Brendan Gallagher la semaine dernière), Julien s'est abstenu de répondre. 

Comme il n'a pas répondu à une autre question au sujet de l'échange houleux entre l'arbitre Dean Norton et Brendan Gallagher au terme du match.

« Je ne dirai rien d'autre. Ce que vous voulez, c'est de me mettre dans le trouble encore », a-t-il lancé à la blague.

Julien a indiqué que c'était la première fois de sa carrière qu'il est sanctionné de la sorte.

Après avoir rendu visite aux Red Wings mardi, les Canadiens iront se mesurer aux Capitals de Washington jeudi et aux Sénateurs d'Ottawa, samedi.
 

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.