Skip to main content

Les Red Wings amorcent leur série en battant les Blue Jackets 4-1

LNH.com @NHL

DETROIT - Les Red Wings de Detroit ont dû attendre un bon moment avant que les Blue Jackets de Columbus ne commettent une erreur à l'occasion du premier match éliminatoire de leur histoire.

Mais quand les Jackets ont enfin plié, les Wings en ont pleinement profité.

Jonathan Ericsson a été crédité du filet vainqueur avec 6:39 à faire dans la deuxième période - la rondelle a alors été redirigée par Manny Malhotra dans son propre filet après que celui-ci eut tenté de la bloquer avec son gant - puis les champions de la Coupe Stanley ont marqué moins d'une minute plus tard, jeudi, pour filer vers un gain de 4-1 contre Columbus.

Chris Osgood a réalisé 20 arrêts devant le filet des Red Wings.

La recrue Steve Mason a bloqué les 21 premiers tirs dirigés vers lui avant de donner trois buts - dont deux où il n'y avait rien à faire de plus - en l'espace de cinq tirs.

Le deuxième match de la série du premier tour sera disputé samedi soir à Detroit.

Même s'ils en sont à leur première présence dans les séries en huit saisons d'histoire, Mason et les Jackets ont montré qu'ils méritaient d'être sur la même patinoire que les Wings. Ils ont réussi le coup... pendant près de deux périodes.

Jiri Hudler avait donné les devants à Detroit au milieu de la deuxième période, mais les Jackets ont répliqué moins d'une minute plus tard, par l'entremise de R.J. Umberger, à 11:40.

Ce n'est qu'au moment où Malhotra a commis sa gaffe, quelques minutes plus tard, que les Red Wings ont vraiment pris le contrôle du match.

Quarante-huit secondes après le but de Ericsson, Nicklas Kronwall a doublé l'avance des Wings au moyen d'un tir que Mason n'a jamais vu - tout simplement parce que l'attaquant Johan Franzen lui obstruait la vue.

Après moins de trois minutes de jeu en troisième, Franzen a profité du fait que deux joueurs des Jackets pourchassaient Henrik Zetterberg derrière le filet pour glisser le disque entre le patin droit de Mason et le poteau.

Mason a complété la soirée avec 30 arrêts.

En voir plus