Skip to main content

Les recrues des Penguins passent à l'histoire

Rust et Sheary ont inscrit les deux premiers buts de la Finale, une première depuis 1924

par Wes Crosby / Correspondant LNH.com

PITTSBURGH - Les attaquants recrues des Penguins de Pittsburgh Bryan Rust et Conor Sheary ont réussi quelque chose lundi qui n'avait pas été accompli depuis 92 ans.

Rust et Sheary ont inscrit les deux premiers buts de la victoire de Pittsburgh 3-2 contre les Sharks de San Jose dans le match no 1 de la Finale de la Coupe Stanley au Consol Energy Center. Selon le Elias Sports Bureau, c'était la première fois depuis 1924 que des recrues inscrivaient les deux premiers buts d'une Finale de la Coupe Stanley.

 

L'attaquant recrue des Canadiens de Montréal Howie Morenz avait marqué les deux premiers buts dans un gain de 6-1 contre les Tigers de Calgary de la Ligue de hockey de l'Ouest du Canada dans le cadre de la Finale de la Coupe Stanley de 1924.

« J'imagine que nous pourrons en parler un peu plus tard, et que nos noms se retrouveront peut-être dans les livres d'histoire », a mentionné Sheary.

Ils pourront aussi parler du fait que les Penguins sont la première équipe depuis les Red Wings de Detroit en 2009 à voir deux recrus marquer au cours d'un match de la grande finale (Justin Abdelkader et Jonathan Ericsson avaient touché la cible dans le match no 2 contre Pittsburgh).

« Ils sont des éléments importants de cette équipe depuis tellement longtemps, que cela ne nous surprend pas, a affirmé l'entraîneur des Penguins Mike Sullivan. Ce sont de bons joueurs de hockey. Ils ajoutent une autre dimension à notre équipe. Avec l'énergie qu'ils apportent et l'enthousiasme qu'ils déploient sur la glace, ils ont élevé leur jeu d'un cran et ont réussi des jeux très importants pour nous.

« Comme je le répète depuis un bon moment, nous avons une belle chimie entre nos vétérans et nos jeunes joueurs, et ils se complètent bien les uns les autres. Je pense vraiment qu'ils s'apprécient beaucoup. Ce que j'aime particulièrement de ce groupe, c'est que chaque joueur veut jouer pour ses coéquipiers, et je crois que cela démontre à quel point cette dynamique est agréable à voir. »

La chimie est évidente sur les deux premiers trios de Pittsburgh.

Sheary évolue à l'aile gauche avec le centre Sidney Crosby et l'ailier droit Patric Hornqvist. Rust patine aux côtés du centre Evgeni Malkin et de l'ailier gauche Chris Kunitz.

Rust, qui a ouvert la marque lundi à l'aide de son quatrième but en trois matchs, est parvenu à élever son jeu à un niveau que bien peu de gens auraient osé prédire.

Après avoir inscrit les deux buts dans la victoire de Pittsburgh 2-1 dans le match ultime contre le Lightning de Tampa Bay dans la finale de l'Association de l'Est, Rust a transporté ce momentum lundi lorsqu'il a frappé au vol un retour de lancer derrière le gardien Martin Jones alors qu'il restait 7:14 à écouler au premier tiers. Rust compte maintenant six buts depuis le début des séries, un sommet pour une recrue dans l'histoire des Penguins.

Rust est la sixième recrue à trouver le fond du filet dans trois matchs de suite en séries depuis 2011, après Tyler Toffoli des Kings de Los Angeles (2014), Boone Jenner des Blue Jackets de Columbus (2014), Chris Kreider des Rangers de New York (2012), Dwight King des Kings (2012) et Logan Couture des Sharks (2011).

La soirée de lundi aurait toutefois pu mieux se terminer pour l'attaquant de 24 ans.

Rust a été contraint de retraiter au vestiaire après avoir été frappé par Patrick Marleau à 4:47 de la troisième période, avant de revenir quelques minutes plus tard, pour finalement renoncer après une présence. Sullivan a expliqué que Rust allait être réévalué sur une base quotidienne et qu'il souffre d'une blessure au haut du corps.

« C'était agréable de dicter le rythme et de dominer le jeu, a admis Kunitz. Espérons qu'il aille bien. Nous avons connu une belle séquence ensemble au cours de laquelle nous avons bien contribué à l'attaque. Nous avons de lui dans l'alignement, alors nous espérons qu'il va bien. »

Sheary tente de reproduire les succès de Rust sur son propre trio. Il a fait vibrer les cordages 1:02 après Rust pour porter la marque 2-0 grâce à son premier but depuis le 23 avril.

« Cela faisait un bon moment que je n'avais pas marqué, a avoué Sheary. J'avais l'impression qu'une saison complète s'était écoulée, alors que ça ne faisait que deux séries, mais j'étais très excité de compter sur ce jeu. »
 
Sheary a disputé un troisième match depuis qu'il a été laissé de côté et remplacé par l'attaquant Beau Bennett dans la cinquième rencontre de la finale d'association.

Sullivan croit que Sheary commence à montrer des signes qu'il trouve son rythme.

« Je l'ai trouvé très bon, a affirmé Sullivan. Il était sur la rondelle. Il était rapide. Il s'est très bien échangé la rondelle avec Sid. Lorsqu'il joue de cette manière, il est un très bon joueur. »

 

En voir plus