Skip to main content

Les Rangers vainquent les Penguins, égalent la série

Miller se fait le complice des buts de Yandle, Brassard et Zuccarello à 4:14 d'intervalle; New York remporte le deuxième match

par Wes Crosby / Correspondant LNH.com

PITTSBURGH - Quatre buts sans riposte ont permis aux Rangers de New York de vaincre les Penguins de Pittsburgh par la marque de 4-2 et de remporter le deuxième match de leur série de premier tour de l'Association de l'Est au Consol Energy Center samedi.

En deuxième période, J.T. Miller a obtenu une mention d'aide sur chacun des buts marqués en 4:14 par Keith Yandle, Derick Brassard et Mats Zuccarello pour donner une avance de 3-1 aux Rangers en fin de période.

La série est maintenant égale 1-1. Le troisième match aura lieu au Madison Square Garden mardi.

« Nous avons enfin réussi à capitaliser sur quelques chances, a déclaré l'entraîneur des Rangers Alain Vigneault. Nous avons eu de bonnes chances. Nous avons passé beaucoup de temps dans leur zone lors des deux premiers matchs. »

Tirant de l'arrière 1-0 après que l'attaquant des Penguins Phil Kessel eut marqué tôt en deuxième période, les Rangers ont repris le contrôle de la rencontre en marquant deux fois en 18 secondes.

Video: Lundqvist s'impose, les Rangers égalent la série

Cette poussée a débuté lorsque Miller a effectué une passe dans l'enclave à Yandle. Le gardien de but des Penguins Jeff Zatkoff s'est difficilement déplacé sur sa droite et Yandle en a profité pour loger un tir des poignets dans le coin droit du filet à 7:22.

Miller a effectué une autre passe déterminante quelques instants plus tard après une mise en jeu, permettant à Brassard de se défaire du défenseur des Penguins Olli Maatta avant de battre Zatkoff du côté du bouclier et de donner une avance de 2-1 aux Rangers, leur première avance de la série.

Le gardien de but Henrik Lundqvist s'est montré intraitable, préservant notamment l'avance des siens en frustrant Bryan Rust en échappée juste avant que Miller prépare un troisième but en rejoignant Zuccarello oublié à la gauche de Zatkoff. Le tir des poignets de Zuccarello a fait mouche pour faire 3-1 avec 3:08 à jouer en deuxième période.

Lundqvist, qui a réalisé 29 arrêts, a entrepris la rencontre malgré avoir raté les deux dernières périodes du match précédent après avoir été atteint près de l'œil par le bâton de Marc Staal.

Les Rangers ont dominé Pittsburgh au chapitre des mises en échec 57-25.

« Quand vous entamez les séries, vous n'affrontez pas l'adversaire qu'une seule fois, a dit Lundqvist. Vous devez mériter la victoire plusieurs fois. C'est important que vous jouiez d'un style physique et rendre leur tâche difficile, surtout pour leurs meilleurs joueurs. Ça ne devrait pas être facile pour eux de créer des chances. »

Chris Kreider a creusé l'avance des Rangers à 4-1 en marquant dans les premiers instants du troisième tiers.

Le premier but de la rencontre de Kessel a brisé la glace à 3:21 de la deuxième période, Kessel mettant la touche finale à un savant échange de passes des cinq joueurs des Penguins.

Tandis que Zuccarello était confiné au banc des pénalités pour avoir accroché, Patric Hornqvist a plongé en zone défensive et a fait perdre la rondelle à Eric Staal en la harponnant. Kris Letang a récupéré le disque et l'a dégagé le long de la bande vers Nick Bonino. Tout en bataillant ferme avec l'attaquant des Rangers Jesper Fast, Bonino a pivoté sur lui-même et a rejoint Trevor Daley à la droite de Lundqvist.

Daley a immédiatement redirigé la passe à Kessel qui, s'avançant de la gauche, a réussi à déjouer Lundqvist du côté du bouclier.

À 5:42 de la troisième période, Kessel a de nouveau marqué lors d'une supériorité numérique à 4-contre-3 pour réduire l'avance de New York à 4-2.

Lundqvist s'est particulièrement signalé en première période, annulant entre autres deux occasions de marquer provoquées par le pivot des Penguins Evgeni Malkin.

L'entraîneur des Penguins Mike Sullivan a décidé de conserver son trio de Kessel, Bonino et l'ailier gauche Carl Hagelin malgré le retour d'Evgeni Malkin. Malkin avait auparavant pivoté un trio entre Kessel et Hagelin.

« Nous aimons ce trio, a expliqué Sullivan. Ils ont joué extrêmement bien depuis sept ou huit semaines. Nous croyons qu'ils ont créé de la chimie... Ça nous donne plus d'options quand nous déployons nos joueurs. »

Letang a transporté la rondelle en zone neutre avant de remettre le disque à Malkin près de la bande. Malkin a remis la rondelle à Letang qui l'a fait circuler vers Yandle; le tir de ce dernier a été redirigé au vol par Letang à 3:34 de la première période, mais Lundqvist n'a pas bronché. Quelques instants plus tard, il réalisait à nouveau un arrêt sensationnel aux dépens de ce même Letang.

Plus tard dans la même période, Malkin, qui a obtenu une mention d'aide, a tenté un jeu similaire avec Hornqvist lors du premier avantage numérique de Pittsburgh, mais Lundqvist s'est à nouveau dressé tel un mur.

Après s'être entraîné avec l'équipe ces deux derniers jours, Malkin a joué pour la première fois depuis le 11 mars après avoir été tenu à l'écart du jeu en raison d'une blessure au haut du corps. Il formait une ligne avec Conor Sheary et Rust, également de retour au jeu après avoir soigné une blessure au bas du corps.

« Ce sont les séries. Il faut bien jouer pendant toutes les 60 minutes, a dit Malkin. C'est une situation difficile pour nous, mais c'est quand même 1-1. C'est une série et nous allons à New York. »

En voir plus