Skip to main content

Les Rangers se tournent vers la saison prochaine et l'avenir

L'équipe sera vendeuse alors que la date limite des transactions approche et qu'elle vise à se rajeunir et à être plus rapide dans un avenir rapproché

par Dan Rosen @drosennhl / Journaliste principal NHL.com

GREENBURGH, New York - Les Rangers de New York se tournent vers la saison prochaine et l'avenir.

Ils seront vendeurs avant la date limite des transactions 2018 de la LNH, le 26 février à 15 h HE, et ils s'attendent à ce que leur série de sept présences en séries éliminatoires de la Coupe Stanley prenne fin.

« Plus les jours avancent, plus il est clair qu'il sera difficile d'atteindre les séries éliminatoires et c'est la réalité de devoir regarder en avant », a mentionné le directeur général des Rangers Jeff Gorton, jeudi, durant une conférence de presse avec le président Glen Sather. « Les décisions que nous prendrons à partir de maintenant seront prises pour le long terme et non pour sauver la saison. »

Les Rangers ont également envoyé une lettre à leurs partisans via Twitter pour annoncer leur plan et les raisons derrière celui-ci.

Tweet from @NYRangers: A Message from Glen Sather and Jeff Gorton. pic.twitter.com/Q56CXS8vDc

Les Rangers sont à trois points de la deuxième place de quatrième as dans l'Association de l'Est, mais ils montrent un dossier de 0-4-0 depuis la pause du Match des étoiles. Ils ont perdu 11 de leurs 15 dernières sorties en temps réglementaire, sept par trois buts ou plus, et ils sont derniers dans la section Métropolitaine. Ils comptent quatre joueurs qui pourraient devenir autonomes sans compensation : les attaquants Rick Nash, Michael Grabner et David Desharnais ainsi que le défenseur Nick Holden. Il y a de fortes chances qu'ils soient échangés d'ici la date limite des transactions.

Le futur des joueurs sous contrat après cette saison, incluant le capitaine Ryan McDonagh et l'attaquant Mats Zuccarello, est incertain. Même chose pour l'avenir de l'entraîneur Alain Vigneault, qui en est à sa cinquième saison derrière le banc des Rangers.

Gorton n'a pas voulu offrir de réponse définitive lorsqu'on lui a demandé si Vigneault serait de retour la saison prochaine.

« Il nous reste presque 30 matchs à jouer, a dit Gorton. AV est notre entraîneur. Nous avons beaucoup confiance en AV et en ce qu'il accomplit ici. C'est tout ce que nous dirons. »

Gorton a avoué que la décision d'être vendeurs a évolué au cours des derniers mois en grande partie à cause du jeu de l'équipe. Il n'a pas voulu utiliser les blessures comme excuse, même si les Rangers ont cinq joueurs réguliers à l'écart du jeu : les attaquants Jimmy Vesey (symptômes de commotion cérébrale), Pavel Buchnevich (commotion cérébrale) et Chris Kreider (caillot de sang) ainsi que les défenseurs Kevin Shattenkirk (opération au genou) et Marc Staal (entorse cervicale).

« Ce que vous voyez sur la glace n'est pas ce que nous espérions », a admis Gorton.

Il a dit que les Rangers n'ont pas trouvé de chimie ou d'identité d'équipe rapide qui peut compter sur quatre lignes et trois paires de défenseurs. Des éléments qui leur ont fait connaître du succès dans le passé, incluant trois présences en finale d'Association Est et une en finale de la Coupe Stanley depuis 2012.

« Nous n'avons pas eu cette identité, a affirmé Gorton. Nous n'avons pas eu assez de joueurs qui se sont présentés tous les soirs. Je pense que ça explique pourquoi nous en sommes là aujourd'hui. »

Gorton a expliqué que les Rangers seront à la recherche d'actifs lors de transactions - des joueurs, des espoirs ou des choix au repêchage - qui pourront rajeunir l'équipe et la rendre plus rapide, et ce, promptement.

Ils ont légèrement entamé le processus l'été dernier lorsqu'ils ont échangé le centre de 27 ans Derek Stepan aux Coyotes de l'Arizona en retour du septième choix au total au Repêchage 2017 de la LNH et du défenseur de 22 ans Tony DeAngelo. Ils ont également racheté le contrat du défenseur de 33 ans Dan Girardi.

Les Rangers ont sélectionné les centres Lias Andersson (no 7) et Filip Chytil (no 21) en première ronde. Chacun fait partie du futur de l'équipe et Gorton a mentionné que les deux pourraient être à New York plus tard cette saison.

« Chytil et Andersson ont été excellents et constituent un bon départ pour ce que nous voulons faire, mais il y a encore beaucoup à réaliser pour reconstruire, a dit Gorton. Avouons-le, nous avons été bons pendant un bout de temps. Pendant plusieurs années, à ce temps-ci de l'année, nous étions à la recherche de joueurs qui pouvaient nous aider à gagner la Coupe Stanley. Actuellement, alors que nous sommes au dernier rang de notre section, il devient clair que ce n'est pas là où nous voulons que l'équipe soit. Je pense qu'il faut faire ce qu'il faut pour amener des actifs qui feront de nous les prochains prétendants à la Coupe Stanley. »

Les Rangers ont donné un peu plus d'indices sur les changements à venir en plaçant le nom du défenseur Brendan Smith au ballotage jeudi, lui qui célébrait son 29e anniversaire, et en rappelant le défenseur Neal Pionk de Hartford dans la Ligue américaine de hockey.

Smith a signé un contrat de quatre ans d'une valeur de 17,4 millions de dollars le 29 juin, deux jours avant de devenir joueur autonome sans compensation. Il devrait rejoindre Hartford s'il n'est pas réclamé vendredi.

Pionk s'est entraîné avec McDonagh à l'entraînement jeudi et devrait effectuer ses débuts dans la LNH contre les Flames de Calgary au Madison Square Garden vendredi (19 h HE, MSG, SNW, NHL.TV).

« Nous avons décidé qu'il s'agissait d'un mouvement que nous n'avions pas le choix de faire », a précisé Gorton.

Il y en aura d'autres.

« Il faut se tourner vers le futur », a conclu Sather.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.