Skip to main content

Les Rangers pourraient continuer à bouger

Le directeur général affirme que beaucoup de travail pourrait encore être fait après les transactions de Nash, Grabner et Holden

par Dan Rosen @drosennhl / Journaliste principal NHL.com

NEW YORK - Les Rangers de New York ont déjà échangé trois vétérans dans trois transactions distinctes en l'espace de six jours. Cependant, le directeur général Jeff Gorton n'a pas écarté la possibilité que d'autres échanges soient annoncés avant la date limite des transactions, fixée à 15 h lundi.

« Il y a encore beaucoup de travail qui peut être fait, qui pourrait être fait », a noté Gorton dimanche, quelques heures après avoir échangé Rick Nash aux Bruins de Boston. « Est-ce que tout se fera? Nous verrons. Il reste encore beaucoup de temps. À mesure que le temps va passer, il y aura d'autres occasions qui vont se présenter pour conclure ce type de transactions. »

Gorton suit le plan de construction de l'équipe en vue du futur qu'il a annoncé avec le président de l'équipe Glen Sather dans une lettre à l'intention des partisans et dans une conférence de presse subséquente le 8 février. Les Rangers, qui ont perdu six matchs de suite en temps réglementaire avant d'affronter les Red Wings de Detroit dimanche (19 h 30 (HE); NHLN, MSG, FS-D, NHL.TV) occupent le dernier rang de l'Association de l'Est, huit points derrière les Blue Jackets de Columbus et la deuxième place de quatrième as donnant accès aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley dans l'Association de l'Est.

Gorton a déjà échangé Nash et le défenseur Nick Holden à Boston ainsi que l'attaquant Michael Grabner aux Devils du New Jersey. Les trois joueurs pourraient devenir joueurs autonomes sans compensation le 1er juillet.

Des rumeurs circulent voulant que Gorton puisse aussi échanger le défenseur Ryan McDonagh, le capitaine des Rangers, et l'attaquant Mats Zuccarello avant la date limite des transactions. Les deux joueurs sont sous contrat jusqu'au terme de la prochaine saison.

McDonagh a raté un neuvième match consécutif en raison d'une blessure au haut du corps dimanche, mais il est de retour sur patins, et l'entraîneur Alain Vigneault a indiqué qu'il y avait 50 pour cent des chances qu'il s'envole avec l'équipe pour Vancouver lundi.

« Il est un joueur de notre équipe pour l'instant, et nous tentons de lui permettre de recouvrer la santé », a souligné Gorton.

Gorton n'a pas voulu confirmer s'il explorait activement le marché des transactions pour McDonagh, ou pour qui que ce soit d'autre dans l'équipe.

« Je ne crois pas que ce soit la bonne chose à faire de dire quelque chose à propos d'un joueur en particulier, que j'aie l'intention de l'échanger ou non, a affirmé Gorton. Il y a suffisamment de choses qui se passent dans ce vestiaire en ce moment sans que je nomme des joueurs ou que j'avance qui va part. Nous allons en parler à l'interne, et si quelque chose se passe, je vous préviendrai. »

Nash a été échangé en retour des attaquants Ryan Spooner et Matt Beleskey, du défenseur Ryan Lindgren, du choix de première ronde de Boston au repêchage 2018 de la LNH et de son choix de septième ronde en 2019.

Les Rangers vont retenir 50 pour cent du contrat de Nash, qui prendra fin au terme de la présente campagne. Les Bruins vont retenir 50 pour cent du salaire de Beleskey, qui est valide jusqu'à la fin de la saison 2019-20. 

Spooner, qui a fait ses débuts avec les Rangers dimanche, deviendra joueur autonome avec compensation à la fin de la campagne, tandis que Lindgren est un espoir qui évolue à l'Université du Minnesota.

Grabner a été échangé contre un choix de deuxième ronde en 2018 et le défenseur Yegor Rykov jeudi. Rykov est sous contrat avec le SKA de St. Petersburg dans la Ligue continentale de hockey jusqu'à a fin de la prochaine saison.

De plus, Gorton a échangé Holden mardi en retour d'un choix de troisième ronde en 2018 et du défenseur Rob O'Gara, qui a disputé les cinq derniers matchs de New York.

Les Rangers comptent maintenant neuf choix au repêchage 2018, dont deux dans chacune des trois premières rondes.

« Lorsque nous avons mis ce plan en place, nous avons accordé une valeur à nos joueurs et nous avons exploré le marché, a expliqué Gorton. Je ne crois pas que nous avons demandé la lune dans toutes ces négociations. Nous avons été en mesure d'obtenir ce que nous voulions, et même un peu plus. Nous allons voir. C'est plutôt ce à quoi nous nous attendions pour être honnêtes. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.