Skip to main content

Les Rangers ont appris des matchs précédents

Les erreurs ont été corrigées et la formation new-yorkaise a nivelé la série

par Dan Rosen @drosennhl / Journaliste principal NHL.com

NEW YORK - Les leçons ont été retenues.

Les Rangers de New York ont nivelé la série de premier tour face aux Canadiens de Montréal en l'emportant 2-1, mardi, parce qu'ils ont appris des erreurs commises lors des deux matchs précédents.

« Aujourd'hui, nous avons joué comme nous le faisons habituellement, a déclaré le joueur de centre des Rangers, Mika Zibanejad. Nous avons démontré quel genre d'équipe nous sommes quand nous sommes au sommet de notre forme. Les gars ont travaillé ensemble. Nous savons à quel point ce match était important et nous avons fait le travail. »

Les Rangers ont perdu le deuxième match en prolongation après s'être assis sur leur avance de 3-2 en troisième période au lieu de tenter d'en ajouter. Ils ont permis aux Canadiens d'attaquer durant la majeure partie de la troisième. Ils avaient été dominés 18-9 au cours de cet engagement et avait accordé le but égalisateur avec 17,2 secondes à écouler au match.

Mardi, les Rangers ont poussé en troisième période. Ils ont appliqué de la pression et ont eu le dessus 10-6 au chapitre des tirs, forçant les Canadiens à se défendre plus qu'ils ne le voulaient. Ils ont été solides en défensive en fin de match, le Tricolore étant obligé de commettre sept dégagements refusés dans les dernières 7 :45. Les Canadiens n'avaient pas d'espace pour attaquer en zone neutre et ils tentaient la longue passe qui n'a jamais fonctionnée.

« Nous avons répété qu'il fallait bouger nos pieds en sortant de notre territoire, conserver cette espace et prendre ce qui nous était donné, a expliqué le capitaine des Rangers Ryan McDonagh. Si nous avions de l'espace, il fallait transporter le disque, sinon le pousser derrière eux. Pendant la majorité de la troisième période, nous avons été constants. »

Les Rangers ont perdu le troisième match 3-1 dimanche parce qu'ils n'ont pu avoir raison de l'excellente structure des Canadiens. La troupe de Claude Julien a disputé un match presque parfait, mais les Rangers n'ont pas exploité leur vitesse pour leur rendre la tâche difficile.Ils n'ont jamais réussi à menacer le filet adverse. Ils ont décoché 12 tirs au but en 40 minutes et ils ont été dominés 29-21 au total.

Dans le quatrième match, ils étaient en mode attaque dès le départ. Ils ont utilisé leur vitesse. Ils ont bougé leurs pieds en zone neutre pour obtenir des entrées de zone efficaces. Ils ont forcé les Canadiens à jouer sur les talons. Ils ont contrôlé la rondelle. Quand ils ont lancé la rondelle en fond de territoire, ils se sont assurés que Carey Price ne puisse pas la stopper.

Les Rangers ont tiré 22 fois en 40 minutes et 10 fois de plus en troisième. Ils ont eu le dessus 32-24. Jesper Fast a marqué à 11 :39 de la première période et Rick Nash a touché la cible à 4 :28 de la deuxième. C'est tout ce dont les Rangers avaient besoin, mais ils ont eu beaucoup plus de chances.

« Il faut trouver les forces dans notre jeu et cette vitesse l'est, a déclaré McDonagh. Ça l'a été toute la saison. C'est pourquoi nous sommes dans cette position. »

Henrik Lundqvist a trouvé un moyen plus simple de résumer la situation.

« Je sens que nous avons mérité ce match », a-t-il lancé.

Ils l'ont fait. Ils le méritaient.

Tout cela est bien beau et la série se transporte au Centre Bell pour le cinquième match jeudi, mais il faut se demander pourquoi les Rangers ont affiché un tout autre visage lors des deux matchs précédents.

« Les gars jouaient sur les talons, a dit McDonagh. Ce soir, ils voulaient bagarrer et avoir la rondelle sur leur bâton. Nous avons prouvé qu'il n'y a aucune raison que nous ne soyions pas en mesure de jouer comme ça à chaque soir. Nous devons le faire si nous voulons continuer à jouer. »

Ils devront trouver la motivation, cependant.

Les Rangers ont amorcé le quatrième match avec le sentiment que tout jouait contre eux et tout le monde croyait qu'ils étaient dans les câbles même s'ils ne faisaient pas face à l'élimination.

De la manière dont ils avaient perdu le deuxième match et en raison de leur performance dans le troisième duel, ils semblaient être en difficultés. Ils venaient aussi d'encaisser une sixième défaite de suite en séries au Madison Square Garden.

Ils avaient certainement entendu parler de cette séquence.

« Nous avons passé de mauvaises journées, a dit Nash. Nous avons mis ça derrière et nous avons bien joué ce soir. »

Ils sont maintenant assurés de disputer au moins un autre match à New York cette saison, et ce sera un match éliminatoire, samedi. Les Rangers seront dos au mur s'ils oublient la leçon du quatrième match.

« Il faut simplement bâtir sur cette victoire », a dit McDonagh.

En voir plus