Skip to main content

Nash honoré par les Blue Jackets avant le match contre les Rangers

L'attaquant, sélectionné par Columbus au premier rang au total du repêchage 2002 de la LNH, a annoncé sa retraite vendredi

par Craig Merz / Correspondant LNH.com

COLUMBUS -- Rick Nash a été honoré par les Blue Jackets de Columbus avant leur match contre les Rangers de New York au Nationwide Arena, dimanche.

Nash, 34 ans, a annoncé sa retraite après 15 saisons dans la LNH, vendredi, pour des raisons médicales.

« [La retraite] est agréable », a affirmé Nash à son ancien coéquipier Jody Shelley pendant une entrevue avec Fox Sports Ohio. « C'est bon de passer du temps avec la famille et de passer au prochain chapitre de ma vie et de ma carrière. »

Sélectionné par les Blue Jackets avec le tout premier choix du repêchage 2002 de la LNH, Nash a passé ses neuf premières saisons à Columbus, et il demeure le meneur de l'équipe au chapitre des matchs joués (674), des buts (289), des aides (258) et des points (547). Il a été échangé aux Rangers le 23 juillet 2012, et il a passé plus de cinq saisons (375 matchs) à New York avant d'être acquis par les Bruins de Boston, avec qui il a disputé 11 matchs, avant la date limite des transactions 2018 de la LNH.

« C'est plutôt cool, a dit Nash. J'ai connu tant de bons moments, j'ai tant de beaux souvenirs. Columbus a toujours occupé une place particulière dans mon cœur. C'est génial de boucler ma carrière ainsi à Columbus. »

À LIRE AUSSI : Rick Nash annonce sa retraite de la LNH | Sergei Bobrovsky de retour avec les Blue Jackets

Nash a gardé une maison à Columbus avec son épouse Jessica et leurs trois enfants alors qu'il évoluait avec les Rangers et les Bruins.

« J'ai désormais l'occasion d'élever mes enfants dans cette ville et d'habiter ici pour le reste de ma vie », a déclaré Nash.

Sous les yeux de plusieurs partisans portant des chandails numéro 61, Nash a été accompagné par sa famille au centre de la patinoire pour la mise en jeu protocolaire, où ils ont été chaleureusement ovationnés.

Video: NYR@NSH: Rick Nash honoré à Columbus

« Quelques personnes m'ont demandé si j'allais me faire huer, a-t-il admis. Je leur ai dit, "C'était le cas quand je jouais pour les Rangers." Mais Columbus est mon foyer depuis toujours. J'ai toujours admiré la passion des partisans. »

Les joueurs des Blue Jackets et des Rangers se sont alignés sur leurs lignes bleues respectives et l'ont accueilli en frappant la glace avec leur bâton, puis ils sont retournés au banc afin de regarder un hommage vidéo sur le tableau d'affichage, qui affichait le message, « Merci, Rick ».

Un de ces joueurs était l'attaquant Cam Atkinson, qui occupe le deuxième rang dans l'histoire des Blue Jackets au chapitre des buts (171) et des points (319).

« J'ai encore beaucoup de travail à faire pour battre plusieurs de ces records, mais c'est plutôt cool de voir un homme que j'admirais, et de le dépasser dans certaines catégories, ça me rend pas mal humble », a commenté Atkinson.

« Ce n'est pas un secret qu'il a vraiment aidé à faire connaître la ville de Columbus, surtout dans le monde du hockey. Les partisans comprennent bien son importance pour cette concession et pour la ville de Columbus, et il va continuer d'aller de l'avant. »

Nash a récolté 252 points (145 buts) pour New York et six points (trois buts) pour Boston, terminant sa carrière avec 805 points (437 buts) en 1060 matchs dans la LNH. Il a ajouté 46 points (18 buts) en 89 matchs des séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

« Pour moi, il était un professionnel exceptionnel », a souligné l'entraîneur des Blue Jackets John Tortorella, qui l'a dirigé avec les Rangers en 2012-13. « Il ne s'est jamais plaint. Il jouait, il écoulait des pénalités. Il a tout fait là-bas.

« Je n'ai que du respect pour lui. »

Nash a terminé la cérémonie en saluant la foule avant de retourner devant le banc des Blue Jackets pour l'hymne national américain.

Atkinson, qui est le voisin de Nash, sait déjà comment Nash va passer une partie de sa retraite, mentionnant que les deux sont des compagnons de golf réguliers.

« Je lui ai envoyé un message texte il y a quelques jours après qu'il eut annoncé sa retraite, et j'ai dit que je suis fébrile à l'idée de jouer au golf avec lui cet été et de resserrer nos liens d'amitié », a dit Atkinson.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.