Skip to main content

Les Rangers emballés par Mika Zibanejad

New York envoie l'attaquant gatinois Derick Brassard aux Sénateurs d'Ottawa

par LNH.com @NHL / LNH.com

NEW YORK - En ayant en tête de se rajeunir tout en privilégiant le talent, les Rangers de New York ont fait l'acquisition, lundi, de l'attaquant Mika Zibanejad, en plus d'un choix de deuxième tour en 2018, en cédant aux Sénateurs d'Ottawa le joueur de centre Derick Brassard et un choix de septième tour en 2018.

Zibanejad a atteint des sommets personnels avec 21 buts et 30 passes, la saison dernière, en plus d'afficher un taux d'efficacité de 50,4 pour cent sur les mises au jeu.

Zibanejad, qui a fêté son 23e anniversaire de naissance une semaine après la conclusion de la saison régulière, et le joueur de centre Sean Monahan des Flames de Calgary ont été les deux seuls attaquants âgés de 22 ans ou moins à réussir 20 buts et à remporter au moins 50 pour cent de leurs mises au jeu (minimum de 1000).

Zibanejad a augmenté son total de buts à chacune des trois dernières saisons et considérant qu'il est cinq ans plus jeunes que Brassard, les Rangers ont le sentiment d'avoir mis la main sur un joueur en pleine progression.

« Je vois en lui un beau potentiel. Ce n'est que le début pour lui à l'âge de 23 ans, a affirmé le directeur général des Rangers Jeff Gorton. Il y a peu de jeunes qui ont marqué 20 buts à son âge. On peut l'utiliser en infériorité numérique. Il a fait de beaux progrès sur les mises au jeu. Il ne cesse de s'améliorer, et le meilleur est à venir… Nous nous rajeunissons avec cet échange et nous obtenons un joueur voué à un bel avenir. »

En cinq saisons chez les Sénateurs, Zibanejad a inscrit 64 buts et 151 points en 281 matchs. Il a été le sixième espoir sélectionné au cours de la séance de repêchage 2011.

Même si Zibanejad touchera en réalité un salaire de 3,25 millions $ cette saison, son salaire comptabilisé sur la masse salariale sera de 2,625 millions $, selon General Fanager. Il peut obtenir le statut de joueur autonome avec compensation à la fin de la saison.

Brassard, âgé de 28 ans, a un salaire comptabilisé sur la masse salariale de 5 millions $, même s'il touchera dans les faits un salaire de 3 millions $ cette saison.

Au bout du compte, les Rangers gagnent de l'espace sous le plafond cette saison, soit 2,375 millions $.

« Vous pouvez dire que c'est plus d'espace sous le plafond, si vous analysez l'échange sous cet angle, a dit Gorton. Mais pour nous, il s'agit d'un joueur qui est presque six ans plus jeunes et qui vient de connaître deux saisons de 20 buts ou plus, et pour lequel nous estimons que les meilleures saisons sont à venir. Nous mettons la main sur un jeune joueur rapide, imposant physiquement (6 pieds 2 pouces, 222 livres), qui joue très bien dans sa zone, c'est emballant. L'espace récupéré sous le plafond, c'est une bonne chose. Nous verrons maintenant ce que nous pouvons en faire."  

Brassard a mené les Rangers avec 27 buts, la saison dernière, un sommet inégalé pour lui. Huit de ses buts ont été marqués en supériorité numérique et il a pris le deuxième rang des marqueurs de l'équipe avec 58 points, trois de moins que Mats Zuccarello. Il a ajouté quatre points en cinq rencontres en séries éliminatoires.

Il est natif de Gatineau, au Québec, de l'autre côté de la rivière Ottawa.

« J'affectionne particulièrement la composition de l'équipe, a dit Brassard au site Internet des Sénateurs. Je suis très heureux de joindre les Sénateurs et de jouer à la maison. »

Depuis qu'il a joint les Rangers en provenance des Blue Jackets de Columbus le 3 avril 2013, Brassard a réussi 69 filets, n'étant devancé à ce chapitre chez les Rangers par Rick Nash (91), et son total de 174 points lui confère le troisième rang de l'équipe derrière Derek Stepan (182) et Zuccarello (176). Les 254 matchs qu'il a disputés depuis ce temps représentent un sommet chez les Rangers.

« Derick Brassard a été très bon pour nous, a souligné Gorton. Son acquisition a pavé la voie à de bonnes saisons, beaucoup de succès pour lui et pour l'équipe. Il a été un très bon joueur pour nous et une très bonne personne. »

Les Blue Jackets l'avait appelé au sixième rang de la séance de repêchage 2006. En 563 rencontres dans la LNH, il totalise 343 points, incluant 127 buts. Il a 18 buts et 44 points à sa fiche en 59 sorties en séries éliminatoires.

« Notre objectif est de prendre part aux séries et Derick peut nous aider à le réaliser cette saison », a déclaré le directeur général des Sénateurs Pierre Dorion.

En voir plus