Skip to main content

Les Rangers de New York disposent du Canadien 4-3 aux tirs de barrage

LNH.com @NHL

MONTREAL - Il y a longtemps que le Canadien n'avait pas offert une performance aussi inspirée. L'effet "Gainey" se ferait-il enfin sentir?

Dans un match fort important dans la course aux séries, le Canadien s'est bien battu avant de s'incliner 4-3 aux tirs de barrage face aux Rangers de New York, mardi soir, au Centre Bell.

Markus Naslund, Nik Antropov et Chris Drury ont tous déjoué Carey Price lors de la fusillade. Alex Kovalev et Andrei Markov ont eu raison de Henrik Lundqvist.

"Les tirs de barrage, c'est un peu comme un loterie, a commenté Markov, la première étoile de la rencontre. Nous avons quand même amassé un point important."

Kovalev (17e), Maxim Lapierre (12e) et Markov (10e) ont réussi les buts du bleu-blanc-rouge en temps réglementaire. Mathieu Schneider a amassé deux aides. Antropov, son 25e, Nikolai Zherdev et Ryan Callahan ont obtenu ceux des Rangers.

Cette victoire a permis aux Rangers de passer seul au sixième rang, un point devant le Canadien. Le Tricolore occupe la septième place, trois points devant la Floride installée au neuvième rang.

"Il y a des points positifs, on n'a jamais lâché, a noté Gainey. Malheureusement, on n'a jamais été en avance dans le match. A 1-1 après deux périodes, on aurait dû prendre l'initiative de la rencontre au troisième tiers et marquer dans un match aussi important disputé à domicile. Mais au moins on s'est donné une chance de l'emporter après 60 minutes de jeu."

Les matchs Canadien-Rangers sont toujours divertissants. La première période n'a pas fait exception même si aucun but n'a été enregistré. Les occasions ont pourtant été nombreuses. Mais les gardiens ont été solides. Carey Price a dû réaliser quelques bons arrêts de la mitaine, de la jambière ou du patin. Henrik Lundqvist, également, face à Max Pacioretty, deux fois, Maxim Lapierre et Guillaume Latendresse.

Sean Avery conspué

Sean Avery a été chahuté à chacune de ses présences. Avery n'est pas encore un ange malgré la thérapie de maîtrise de la colère que la Ligue nationale lui a imposée après sa suspension de six matchs pour commentaires désobligeants envers son anciennne petite amie.

Ses coéquipiers l'ont d'ailleurs à l'oeil. Avery a joué la comédie du joueur blessé au milieu de l'engagement. En passant près de lui, un coéquipier l'a touché de son bâton pour qu'il se relève au plus vite. Avery a compris le message et il est revenu dans le jeu sans blessure apparente. Rien pour attirer la sympathie.

Antropov est un des trois joueurs que le directeur général Glen Sather a acquis à la date limite des transactions, Avery et Derek Morris étant les deux autres. L'ancien joueur des Maple Leafs de Toronto est à l'aise dans sa nouvelle équipe. En deuxième, il a inscrit son quatrième but en sept matchs depuis son transfert à New York. Il s'agissait aussi de son troisième en autant de rencontres.

Kovalev a créé l'égalité à 18:26 d'un tir sur réception après une belle remise de Markov. Le Canadien bénéficiait alors d'une cinquième supériorité numérique. Markov a récolté sa 44e passe de la saison, un sommet personnel.

Zherdev a redonné les devants aux Rangers à 5:32 de la troisième période, la rondelle ayant dévié sur un bâton pour surprendre Price. Lapierre a répliqué 40 secondes plus tard après avoir habilement déjoué le défenseur Dan Girardi.

Les visiteurs ont pris les devants pour la troisième fois du match quand Callahan a profité d'une mêlée pour glisser le disque sous Price à 10:58.

Markov a envoyé les deux équipes en prolongation à 15:07 à l'aide d'un lancer en apparence inoffensif.

En voir plus