Skip to main content

Les Rangers amorcent leur reconstruction avec cinq transactions

Nash et McDonagh font partie de ceux qui sont partis en retour de choix et d'espoirs

par Dan Rosen @drosennhl / Journaliste principal NHL.com

Les Rangers de New York ont respecté leur promesse, lundi, alors qu'ils ont échangé le présent pour mieux préparer l'avenir à l'approche de la date limite des transactions 2018 dans la LNH.

La façon dont ils géreront les actifs qu'ils ont obtenus dans le cadre des cinq transactions qu'ils ont conclues au cours de la dernière semaine permettra de déterminer si ce changement d'approche majeur était bien avisé.

« En tant qu'organisation, nous avions le sentiment que nous avions atteint un certain stade et qu'il fallait se regarder dans le miroir et déterminer quelle était la marche à suivre, a déclaré le directeur général des Rangers Jeff Gorton. Ceci fait partie intégrante de cette démarche. Est-ce téméraire? Je ne le sais pas. Je pense que la façon dont nous voyons les choses, c'est que nous faisons ce qui, selon nous, est le mieux pour l'équipe. »

Les Rangers ont annoncé dans une lettre à leurs partisans et à l'occasion d'une conférence de presse, le 8 février, qu'ils allaient se départir de joueurs populaires afin de se concentrer davantage sur la saison prochaine et les suivantes. La somme de ce qu'ils ont sacrifié pour mettre ce plan en marche est énorme et troublante, mais pas du tout surprenante.

Ryan McDonagh et J.T. Miller ont été échangés au Lightning de Tampa Bay en retour du choix de premier tour du Lightning en vue du repêchage 2018 de la LNH, d'un choix conditionnel de premier tour en 2019, ainsi que de Vladislav Namestnikov, Brett Howden et Libor Hajek.

McDonagh, qui a 28 ans, était le capitaine de la formation new-yorkaise depuis le 6 octobre 2014 et le meilleur défenseur de l'équipe depuis plus longtemps que ça. Miller, 24 ans, était le deuxième marqueur des Rangers cette saison avec une récolte de 40 points (13 buts, 27 passes) et leur deuxième marqueur depuis la saison 2015-16 en vertu d'un total de 139 points (57 buts, 82 aides).

Cela peut sembler une idée folle d'échanger deux joueurs importants qui n'ont pas encore atteint la trentaine en retour d'un seul joueur du niveau de la LNH et d'une série d'actifs pour le futur, mais les Rangers essaient de faire les choses différemment et cela comporte un certain niveau de risque.

Dans le contexte de ce plan, il n'y avait aucun risque à échanger Rick Nash, le meilleur buteur de la formation new-yorkaise depuis la saison 2012-13 season en raison d'un total de 145 filets, aux Bruins de Boston dimanche en retour de Ryan Spooner, Matt Beleskey, Ryan Lindgren, du choix de premier tour de Boston en 2018 et de son choix de septième tour en 2019.

C'était là une offre que Gorton ne pouvait pas refuser, surtout si on tient compte du fait que Nash pourrait devenir joueur autonome sans compensation cet été. À 33 ans, Nash, qui a encore son utilité en tant qu'attaquant de puissance, ne cadrait plus dans les plans des Rangers en vue de la saison prochaine et des suivantes.

On pourrait dire la même chose de l'attaquant de 30 ans Michael Grabner, le meilleur buteur des Rangers depuis le début de la saison dernière avec 52 filets, qui a été échangé aux Devils du New Jersey jeudi dernier en retour d'un choix de deuxième tour en 2018 et de l'espoir Yegor Rykov. Grabner pourrait lui aussi devenir joueur autonome sans compensation à l'issue de la présente saison.

Même chose dans le cas de Nick Holden, 30 ans, qui avait droit à beaucoup de temps de glace aux côtés de McDonagh cette saison. Il a été échangé aux Bruins, mardi dernier, en retour d'un choix de troisième tour en 2018 et de Rob O'Gara.

Et le défenseur Ryan Graves, un espoir de 22 ans qui n'a jamais répondu aux attentes, a été échangé à l'Avalanche du Colorado en retour du défenseur de 23 ans Chris Bigras.

Ça fait beaucoup de matière à digérer si vous êtes un partisan des Rangers qui a vu l'équipe connaître tant de succès au cours des 10 dernières années; mais non seulement vous ont-ils dit qu'ils allaient le faire, mais les signes étaient déjà là il y a huit mois.

Car le plan des Rangers s'est initialement mis en marche le 14 juin, quand ils ont racheté le contrat du défenseur Dan Girardi. Neuf jours plus tard, ils ont échangé le joueur de centre Derek Stepan et le gardien Antti Raanta aux Coyotes de l'Arizona en retour du septième choix du repêchage 2017 de la LNH et du défenseur Tony DeAngelo.

« Il y aura beaucoup d'opportunités pour les joueurs en place alors que nous allons de l'avant », a affirmé Gorton.

Dans l'immédiat, ça commence avec Namestnikov et Spooner.

Namestnikov, 25 ans, a le potentiel pour rivaliser avec Mika Zibanejad et Kevin Hayes pour un poste de centre au sein d'un des deux premiers trios. Il a déjà établi des sommets personnels cette saison pour les buts (20), les passes (24) et les points (44) et ce, en 62 matchs.

Spooner, qui a 26 ans, est un joueur polyvalent qui peut jouer à chacune des trois positions à l'attaque et qui excelle en avantage numérique. Il a récolté deux mentions d'aide à ses débuts avec les Rangers, dimanche.

Ce qui est peut-être plus important encore que les joueurs de la LNH qu'ils ont obtenus, les Rangers ont amélioré leur sort au chapitre des choix au repêchage, quantitativement et qualitativement. Ils auront 10 choix lors du prochain repêchage, dont trois au premier tour (notamment un à un rang qui risque d'être déterminé par la loterie), ainsi que deux au deuxième tour et deux en troisième ronde.

New York avait également sélectionné deux joueurs au premier tour la saison dernière, réclamant alors le joueur de centre suédois Lias Andersson au septième rang après avoir obtenu ce choix dans le cadre d'une transaction avec l'Arizona, et le joueur de centre tchèque Filip Chytil au 21e rang.

Puisque les Rangers n'ont pas eu de choix au premier tour de 2013 à 2016, cette occasion de choisir cinq joueurs au premier tour lors de séances consécutives représente une belle occasion de renflouer leur banque d'espoirs avec des joueurs de premier plan qui pourraient s'amener à New York bientôt et aider l'équipe assez rapidement.

Les Rangers estiment aussi avoir amélioré leur banque d'espoirs avec Howden, Hajek, Rykov et Lindgren.

« Nous essayons présentement de faire le bilan de tout ça », a dit Gorton.

Il pourrait y avoir d'autres transactions cet été (l'attaquant Mats Zuccarello) et un autre rachat de contrat (le défenseur Marc Staal).

Bien que le but immédiat était de rajeunir l'équipe, de la rendre plus rapide et d'aller chercher des choix, il ne faut pas exclure la possibilité que les Rangers abordent le marché des joueurs autonomes avec un plan précis en tête dans le but d'accélérer leur reconstruction en profitant de la marge de manoeuvre qu'ils ont dégagée sous le plafond salarial, ou qu'ils continueront de dégager en se départissant d'autres joueurs.

« Nous avons ajouté tous ces actifs et fait toutes ces choses, mais il reste encore beaucoup de travail à faire, a noté Gorton. Il y a beaucoup de joueurs que nous devons regarder, il faut évaluer ce qui va se passer lors du repêchage, à l'ouverture du marché des joueurs autonomes aussi. Il y a plusieurs opportunités qui s'offrent à nous pour grandir en tant qu'équipe et rendre notre équipe meilleure.

« J'ai l'impression que nous ne faisons que commencer. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.