Skip to main content

Les Qu?b?cois des Penguins savourent l'atmosph?re des s?ries ? Montr?al

LNH.com @NHL

MONTR?AL - Les quatre Qu?b?cois des Penguins le reconnaissent depuis le d?but de cette s?rie: affronter le Canadien dans les s?ries repr?sente quelque chose de sp?cial. Mais maintenant qu'ils sont arriv?s ? Montr?al, cette affirmation n'est plus seulement th?orique... ils le vivent et le r?alisent pleinement.

M?me Pascal Dupuis, le moins connu des quatre, s'est fait reconna?tre - bien qu'il conc?de que c'est peut-?tre ? cause de sa barbe des s?ries. ?'a ?galement ?t? le cas du gardien Marc-Andr? Fleury, ?videmment, un visage familier pour les amateurs de hockey du Qu?bec m?me s'il porte toujours un masque quand il joue.

"Des gens m'ont souhait? bonne chance, d'autres me disaient 'pas bonne chance"', a lanc? Fleury avec son ?ternel sourire, mardi midi, apr?s l'entra?nement matinal des Penguins. "C'est plaisant de venir dans une ville o? les gens aiment le hockey. Pas mal toute la ville est dans l'atmosph?re des s?ries. On sent que tout le monde suit le Canadien et est pr?t (? l'encourager)."

M?me si Fleury a disput? des matchs de finale ? Detroit au cours des deux derniers printemps, le gardien reconna?t que disputer un match ?liminatoire ? Montr?al a une saveur particuli?re.

"J'ai beaucoup de respect pour Detroit et pour leur club, mais le fait de venir ici, c'est un petit peu chez nous, il y a mes amis, ma famille... ??a rend le match un peu plus sp??cial", a-t-il dit.

"J'ai grandi ?? 20 minutes d'ici, sur la Rive-Sud, en regardant les matchs du Canadien et en voyant l'??quipe gagner la coupe en 1993, et m??me avant, en 1986, quand j'avais deux ans, a racont?? Maxime Talbot, qui est originaire de Lemoyne. C'est toujours sp??cial, surtout quand tu sais qu'ils ont remport?? 24 fois la coupe Stanley, et quand tu vois les num??ros qui ont ??t?? retir??s et hiss??s au plafond...

"C'est une organisation sp??ciale, mais au bout du compte ??a demeure un match de hockey et on veut les battre autant que les autres ??quipes", a-t-il ajout?? du m??me souffle.

"Quand je suis arriv?? ?? l'ar??na (mardi matin), j'ai suivi ma routine habituelle, c'??tait comme d'habitude", a soulign?? Kristopher Letang, qui s'attendait plut??t ?? ressentir l'atmosph??re sp??ciale des s??ries lors du match en soir??e, le premier de la s??rie ?? ??tre disput?? au Centre Bell.

"On s'attend ?? une foule bruyante, mais je ne pense pas que ??a va ??tre plus bruyant qu'?? Philadelphie, quand on a jou?? contre les Flyers l'an dernier dans les s??ries, a affirm?? Letang mardi midi. Et ??a va ??tre la m??me chose qu'?? Washington, quand on a jou?? un septi??me match contre eux. Les gars ont du v??cu et je pense qu'on est pr??ts ?? faire face ?? la musique."

Selon Talbot, les s??ries comportent du "stress ajout??", mais en m??me temps il ne s'agit l?? que d'une perception, dit-il.

"Il peut y avoir autant de pression que tu veux, mais c'est la fa??on que tu la g??res qui importe, a-t-il soulign??. Oui, ??a va ??tre bruyant et la foule va ??tre en feu, mais une fois que la rondelle va ??tre mise en jeu, c'est un autre match de hockey."

"Quand une foule est bruyante comme ??a, que ce soit pour toi ou contre toi, ??a stimule", a quant ?? lui fait remarquer Dupuis.

Comme ??a ??t?? le cas pour Jos?? Th??odore et Alexander Ovechkin au cours de la s??rie pr??c??dente, Fleury s'attendait ?? ??tre l'objet des quolibets d'une partie de la foule. Mais il n'entendait rien changer ?? son approche.

"Je sais que les gens vont ??tre bruyants et pas mal sur notre dos, a reconnu le gardien des Penguins. Mais ??a reste un match de hockey, il faut que je me concentre l??-dessus, c'est ??a qui est important."

En voir plus