Skip to main content

Les Predators n'auraient pas l'intention de congédier Poile

Les propriétaires sont « furieux et déroutés » par les déboires de Nashville dans la section Centrale Discover

par LNH.com @LNH_FR

Les propriétaires des Predators de Nashville sont « furieux et déroutés » par le rendement de l'équipe jusqu'ici cette saison, mais ils ne comptent pas remplacer le directeur général David Poile, a déclaré le PDG Sean Henry à The Athletic.

« Tout le monde est furieux et dérouté », a dit Henry au site web, mercredi. « Nous croyions tous que cette formation allait en faire davantage. Nous en voulons plus, peu importe la personne à laquelle tu parles. »

Nashville (6-10-0) occupe le septième rang dans la section Centrale Discover, un point devant les Red Wings de Detroit. L'équipe accuse toutefois neuf points de retard sur le quatrième rang et la dernière place donnant accès aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley dans la section.

« Nous croyons fermement que la composition de cette formation aurait dû nous procurer des résultats différents, a affirmé Henry. Nous nous attendions à un rendement différent de celui que nous voyons présentement.

« Nous allons continuer à évaluer notre situation, mais l'identité de cette équipe et ce que nous pouvons accomplir se manifestera dans les prochaines semaines. »

Avec une seule victoire lors des six derniers matchs des Predators, on a demandé à Henry si l'équipe avait envie d'apporter des modifications à l'organisation, incluant la possibilité de « passer à autre chose » dans le cas de Poile.

« Si une modification était nécessaire, on en aurait envie, a répliqué Henry. Nous sommes tous d'accord sur le fait que nous avons bâti cette équipe pour faire plus ce qu'elle fait maintenant, et ce que nous verrons au cours des prochaines semaines déterminera notre plan d'action. Tout le monde est au même diapason à cet égard, sans aucun doute. »

Nashville a participé aux séries éliminatoires dans six saisons consécutives et a atteint la Finale de la Coupe Stanley en 2017 avant de s'incliner en six matchs face aux Penguins de Pittsburgh. Les Predators n'ont remporté qu'une série depuis, en 2018.

Cette saison, l'attaquant Filip Forsberg est le seul joueur des Predators parmi le top-160 de la LNH au chapitre des points (14, à égalité au 39e rang), et le pourcentage d'arrêts de l'équipe affiché par les gardiens Juuse Saros et Pekka Rinne est le troisième pire de la Ligue (,893). Nashville occupe le 25e rang pour les buts marqués (35), le 26e pour les buts alloués (55), le 24e au chapitre de l'efficacité en avantage numérique (14,3 pour cent), et le 30e au chapitre de l'efficacité en désavantage numérique (67,8 pour cent).

C'est la première saison complète sous les ordres de l'entraîneur John Hynes, embauché au cours de la dernière saison après le congédiement de Peter Laviolette à mi-chemin de sa sixième saison derrière le banc des Predators.

Henry a fait l'éloge de Poile pour le rôle que ce dernier a joué dans les récents succès de l'équipe, faisant référence à l'édition de 2016-17, qui a entamé la saison avec une fiche de 7-6-3 avant de participer à la Finale.

« Beaucoup de choses que l'on disait au sujet de cette équipe-là sont les mêmes choses que l'on dit au sujet de l'actuelle équipe, a-t-il souligné. Nous avions confiance en l'équipe. À mesure que nous continuons à jouer et à trouver notre identité, nous prendrons des décisions selon les résultats. »

Tweet from @AdamVingan: Q&A: Predators president/CEO Sean Henry on David Poile���s future, team finances, more https://t.co/EjOADMdhBV

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.