Skip to main content

Les Predators ne s'en font pas avec la défaite

Invaincus à domicile en séries, ils sont persuadés qu'ils vont rebondir contre les Blues dans le match no 6

par Shawn P. Roarke @sroarke_nhl / Directeur du contenu éditorial NHL.com

ST. LOUIS - Les joueurs des Predators de Nashville ont reconnu volontiers qu'ils n'ont pas disputé leur meilleur match vendredi, un revers de 2-1 aux mains des Blues de St. Louis dans le match no 5 de leur série de deuxième ronde de l'Association de l'Ouest au Scottrade Center.

Ils demeurent positifs même s'ils ont bousillé une chance de mettre un terme à la série quatre de sept.

« En fin de compte, nous retournons dans notre amphithéâtre, chez nous, et nous allons être prêts à jouer à notre manière, a déclaré le défenseur P.K. Subban. Il faudra jouer notre meilleur hockey, et c'est ce que nous allons faire. »

Le match no 6 aura lieu dimanche au Bridgestone Arena (15 h (HE); TVA Sports, NBC, SN). Les Predators mènent cette série 3-2 et n'ont toujours pas subi la défaite à domicile cette saison (4-0).

« Nous devons être honnêtes, a admis le gardien Pekka Rinne. Nous devons faire mieux. »

Vendredi, avec une chance d'avancer au troisième tour des séries éliminatoires de la Coupe Stanley pour la première fois de leur histoire, les Predators ont plutôt goûté à leur propre médecine.

Les Blues ont pris les devants grâce au but de Dmitrij Jaskin à 5:43 de la deuxième période. Jaskin, qui a été inséré dans l'alignement en remplacement d'Alexander Steen, a battu le défenseur des Predators Ryan Ellis pour s'emparer d'un retour et le soulever derrière Rinne. 

Ce but a pris forme à partir d'une mise en jeu remportée par les Blues, une chose qu'ils n'ont pas réussie très souvent au cours des quatre premiers matchs, suivie d'un tir dangereux de la pointe, ce qui a été la recette de Nashville pour marquer contre les Blues.

« Ils ont été meilleurs que nous dans l'ensemble ce soir », a avoué Ellis, qui a vu sa séquence de sept matchs avec au moins un point, ce qui égale la plus longue séquence de l'histoire des Predators en séries, prendre fin.

Le but de Jaskin a permis aux Blues de marquer le premier but du match pour la première fois au cours de cette série contre les Predators, et a fourni à St. Louis une rare avance.

Jouer en étant en retard au tableau a changé subtilement la manière de jouer de Nashville.

« Ils ont marqué les premiers alors nous avons joué du hockey de rattrapage à partir de ce moment-là, et nous l'avons fait à nouveau au début de la troisième période », a noté l'entraîneur de Nashville Peter Laviolette. 

Nashville devait jouer le rôle de l'agresseur. Ils ne pouvaient plus se contenter de laisser St. Louis venir à eux et contre-attaquer. Les Blues ont été en mesure de dicter comment le match allait être disputé et cela a déstabilisé les Predators.

« Nous devons jouer de manière plus rapide, mon trio en particulier », a souligné Ryan Johansen, qui pivote le premier trio entre Viktor Arvidsson et Filip Forsberg. « Nous devons trouver des manières de réaliser plus de jeux, d'utiliser notre vitesse et notre gabarit. »

Le premier trio de Nashville a obtenu 15 points en première ronde quand les Predators ont balayé les Blackhawks de Chicago. Cette unité a récolté trois points en cinq matchs contre les Blues.

Le seul but de Nashville vendredi a été réussi sur un jeu de puissance à 5-contre-3, grâce à un tir sur réception de James Neal sur une superbe passe de Subban à 13:50 de la période médiane. Les Predators ont cependant décoché 22 tirs, leur plus bas total contre les Blues.

Les Predators ont connu plusieurs ratés en zone défensive. Jaden Schwartz a marqué le but gagnant après 25 secondes de jeu en troisième période lorsqu'il a battu de vitesse Ellis et le défenseur Roman Josi pour s'emparer du retour de lancer de Colton Parayko.

Alors que les Predators tentaient de niveler la marque, ils ont effectué des erreurs inhabituelles, des erreurs qui ont été causées par une pression plus forte.

Subban, alors que son équipe évoluait à 6-contre-5 avec Rinne au banc, a envoyé la rondelle dans les estrades plutôt que dans le coin de la zone adverse. Sur un autre jeu, il a permis à la rondelle de bondir par-dessus son bâton pour sortir du territoire des Blues. Puis Neal a commis un revirement à la ligne bleue ennemie. Ces trois jeux ont eu lieu dans les 44 dernières secondes.

D'autres erreurs ont été commises plus tôt. 

Mattias Ekholm, qui est peut-être le défenseur de Nashville le plus fiable défensivement, s'est avancé trop loin en zone adverse tard au troisième tiers et St. Louis a pu s'amener à 3-contre-1. Seul un arrêt spectaculaire de Rinne aux dépens de Ryan Reaves a empêché les Blues de prendre les devants par deux buts.

« Je ne crois pas que nous ayons été assez bons ce soir, a mentionné Josi. Ils forment une bonne équipe. Nous devons aller de l'avant, oublier ce match et nous tourner vers dimanche. Nous savions que ce serait un match difficile, mais je pense que nous aurions pu faire un meilleur travail à l'attaque. »

En voir plus