Skip to main content

Les Predators croient être capables d'éviter l'élimination

Les gagnants du trophée des Présidents savent bien qu'ils peuvent gagner à l'étranger

par Robby Stanley / Correspondant LNH.com

NASHVILLE -- Presque tous les membres des Predators de Nashville a fait face à l'élimination des séries éliminatoires de la Coupe Stanley à un certain moment de sa carrière dans la LNH.

Les Predators tenteront de profiter de cette expérience à l'occasion du match no 6 de la série de deuxième ronde dans l'Association de l'Ouest contre les Jets de Winnipeg, lundi au Bell MTS Place (21 h 30 H.E.; TVAS, CBC, NBCSN).

Winnipeg mène la série quatre-de-sept 3-2 et accédera à la finale d'association pour la première fois de son histoire avec une victoire.

Les Predators ont tiré de l'arrière 3-2 à deux reprises lors des séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2016 contre les Ducks d'Anaheim et les Sharks de San Jose, et ils sont parvenus à forcer la tenue d'un match no 7 chaque fois.

« Je crois qu'il faut oublier tout, a dit l'entraîneur Peter Laviolette. Oubliez tout ce qui s'est passé et tout ce qui se passera afin que vous puissiez vous concentrer sur un seul match. En d'autres termes, si tu interroges nos joueurs ou les entraîneurs ou nos partisans, la question la plus simple est celle-ci: pouvons-nous aller à Winnipeg et gagner un match? La réponse est oui, absolument. Il y a beaucoup de confiance en nous ici. »

Les Predators ont vaincu les Jets 2-1 au Bell MTS Place lors du match no 4 et y ont compilé une fiche de 1-0-1 en saison régulière. Ils savent bien qu'ils peuvent l'emporter à l'étranger.

Video: NSH@WPG, #4: Subban enfile l'aiguille avec un plomb

« Il n'y a aucun joueur que je voudrais ajouter ou retirer de cette équipe-ci, a affirmé le défenseur Ryan Ellis. Tout le monde a de l'expérience en séries. Ces derniers parcours ont été si gratifiants, nous avons tellement grandi comme équipe. Ce sera assurément un match difficile, mais nous comptons y aller et gagner. »

Les Predators croient le sentiment de désespoir sera au maximum pour le match no 6, mais ils ne veulent pas modifier le système de jeu qui leur a permis de remporter le trophée des Présidents pour la première fois en saison régulière.

« Nous allons y aller et tenter de faire ce que nous avons fait pendant toute la saison. Nous sommes ici pour une bonne raison. Nous avons bien joué pendant toute la saison. Il n'y aura rien de nouveau qui nous aidera à remporter ce match. Ce seront toujours les mêmes choses. »

Les Predators ont trouvé la formule gagnante lors du match no 4, une présence tenace en territoire neutre afin d'empêcher les Jets d'effectuer de bonnes entrées de zone. Ils espèrent reproduire ce plan dans le match no 6 en continuant d'apporter une contribution offensive.

« Je ne sais pas s'il y a une équipe qui joue parfaitement, a dit Laviolette. Il y aura beaucoup de chances et de lancers pour chaque équipe. Je crois qu'au bout du compte, ils ont profité de leurs chances et nous ne l'avons pas fait. Nous avons eu quelques occasions, mais nous avons eu quelques coups de malchances. Et tout ce qui a mal tourné pour nous a bien tourné pour eux.

« Je ne sais pas s'il y a un match parfait. Tu veux tenter de limiter l'autre équipe défensivement et jouer d'un style hermétique, mais de l'autre côté, tu veux également t'assurer de jouer de ton style. »

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.