Skip to main content

Les Predators blanchissent les Jets et restent en vie

Rinne réalise 34 arrêts et Forsberg réussit un doublé pour provoquer la tenue d'un septième match

par Scott Billeck / Correspondant LNH.com

 

WINNIPEG -- Pekka Rinne a bloqué chacun des 34 tirs dirigés vers lui pour aider les Predators de Nashville à éviter l'élimination grâce à une victoire de 4-0 contre les Jets de Winnipeg lors du sixième match de leur série du deuxième tour dans l'Association de l'Ouest, lundi, au Bell MTS Place.

La série quatre de sept est égale 3-3 et la septième rencontre aura lieu jeudi à Nashville.

« Nous savions tout de suite après [le cinquième match] que nous sommes bâtis pour ça, a déclaré le défenseur des Predators P.K. Subban. Nous sommes bâtis pour remporter les gros matchs à l'étranger. C'était un effort digne d'une équipe championne ce soir, je ne peux en dire assez à propos de ce groupe de joueurs. C'est le meilleur groupe avec qui j'ai jamais joué. »

Rinne en était à son deuxième jeu blanc des présentes séries éliminatoires de la Coupe Stanley, l'autre étant survenu lors du sixième match du premier tour face à l'Avalanche du Colorado, le 22 avril. Viktor Arvidsson a inscrit deux buts et une aide tandis que Filip Forsberg a lui aussi réalisé un doublé au profit des Predators, qui n'ont toujours pas subi des revers consécutifs depuis le début des séries.

« Nous avons joué avec l'énergie du désespoir, a noté Rinne. Évidemment, nous savions dans quelle situation nous nous trouvions. Nous avons travaillé bien trop fort et depuis tellement longtemps, nous avons bâti cette équipe ensemble. Ça montre à quel point ce groupe est tissé serré, à quel point les gars veulent jouer les uns pour les autres, nous savions qu'il fallait faire mieux et nous y sommes arrivés en équipe. »

Connor Hellebuyck a bloqué 25 tirs devant le filet des Jets, dont le jeu de puissance a été blanchi en quatre opportunités.

« [Stastny] était à la porte des buts, leur gardien a fait tout un arrêt. Nous avons eu de bonnes chances de marquer, a dit l'attaquant des Jets Blake Wheeler du manque de production de l'avantage numérique. [Scheifele] en a eu une bonne dans l'enclave. Évidemment, notre jeu de puissance a pour objectif de produire des résultats concrets, et nous avons l'habitude d'en marquer au moins un quand nous obtenons quatre opportunités. Ça n'a juste pas fonctionné ce soir. »

Arvidsson a enfilé le premier but du match après seulement 62 secondes de jeu, quand il a redirigé un tir de Roman Josi au moment où il chutait sur la glace. Le but a d'abord été refusé, alors que les officiels estimaient qu'Arvidsson avait touché au disque du bâton alors que la rondelle était plus haute que la barre transversale, mais la décision a été renversée à la suite de l'analyse de la reprise vidéo.

Forsberg a doublé l'avance des visiteurs à 8:16 de la deuxième période. Après avoir brisé son bâton, il a en a pris un autre au banc des Predators, a résisté au défenseur des Jets Ben Chiarot, puis est allé marquer pendant que l'arbitre avait le bras levé pour signaler une pénalité.

Video: Nashville blanchit les Jets et prolonge la série

« Pour être honnête, il n'y a rien de plus plaisant, a affirmé Forsberg. Il n'y a rien de plus stimulant que ces matchs où une équipe fait face à l'élimination et ces matchs des séries de la Coupe Stanley, alors il faut essayer de les savourer le plus possible. »

Forsberg a marqué son deuxième but du match à 5:55 de la troisième période pour un score de 3-0. On l'a fait trébucher devant le filet mais après qu'il se soit remis sur pieds, il a battu Hellebuyck après avoir dirigé le disque entre ses jambes jusque derrière lui.

Arvidsson a inscrit son deuxième but de la soirée dans une cage déserte à 15:58 pour une priorité de 4-0.

« C'est seulement 3-3 [dans la série] et nous avons encore une chance, a fait remarquer l'attaquant des Jets Patrik Laine. Rien n'est perdu. Nous avons eu une chance aujourd'hui et nous l'avons échappée, mais nous allons en avoir une autre jeudi, donc il faut aller de l'avant et essayer de mieux faire. »

L'attaquant des Predators Mike Fisher n'a pas joué après la première période en raison d'une blessure dont la nature n'a pas été divulguée.

But du match

Le but d'Arvidsson à 1:02 de la première période.

Video: NSH@WPG, #6: Arvidsson ouvre la marque tôt

Arrêt du match

Les deux arrêts de Rinne aux dépens de Stastny à 15:17 de la première période.

Video: NSH@WPG, #6: Rinne frustre Stastny deux fois

Jeu du match

Le but de Forsberg à 5:55 de la troisième période.

Video: NSH@WPG, #6: Forsberg marque entre ses patins

Ce qu'ils ont dit

« On voit la façon dont il se fait malmener sur la patinoire, et pourtant il continue. Il va dans les endroits difficiles et il réalise les jeux difficiles, mais ce n'est rien de nouveau. Ce n'est pas seulement parce que c'est un match important. Je l'ai dit l'autre jour, c'est comme ça qu'il est fait. Il joue avec ardeur et il joue sans crainte. C'est qui fait de lui un joueur aussi spécial. » - L'entraîneur des Predators Peter Laviolette à propos de son attaquant Viktor Arvidsson

« Ce n'est pas comme si les gars avaient dit, 'Hé, quand ce sera le septième match, nous allons essayer vraiment fort'. Je comprends. C'est frustrant. Ça fait mal. Nous étions tout près. C'est un match sans lendemain. Il y a pas mal de séries de sept matchs qui ont eu lieu dans l'histoire de la Ligue nationale de hockey, et une équipe avait les devants 3-2 à chacune de ces occasions. Ils ont été bons à l'étranger, nous avions été bons à notre match précédent. Ça va être tout un match. » - L'entraîneur des Jets Paul Maurice en parlant du septième match

Ce qu'il faut savoir

Rinne a signé la 42e victoire de sa carrière dans les séries pour s'emparer seul du 24e rang dans l'histoire de la LNH, devant Evgeni Nabokov.

La suite

Le septième match de la série du deuxième tour dans l'Association de l'Ouest aura lieu jeudi (20h HE ; TVA Sports, CBC, SN, NBCSN).

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.