Skip to main content

Les Predators balaient les Blackhawks à la maison

Nashville marque deux fois en troisième période, franchit le premier tour pour une deuxième saison d'affilée

par Robby Stanley / Correspondant LNH.com

NASHVILLE - Les Predators de Nashville ont complété le premier balayage de leur histoire en séries éliminatoires de la Coupe Stanley grâce à une victoire de 4-1 face aux Blackhawks de Chicago lors du match no 4 de la première ronde de l'Association de l'Ouest au Bridgestone Arena jeudi. 

Les Predators avancent en deuxième ronde pour la quatrième fois, et affronteront les Blues de St. Louis ou le Wild du Minnesota. 

« C'est incroyable, a lancé le défenseur de Nashville Roman Josi. Nous avons disputé toute une série. C'est une excellente équipe de l'autre côté, et nous avons beaucoup de respect pour eux. Ils ont des joueurs exceptionnels, et je pense que nous avons très bien joué lors des quatre matchs. » 

Chicago s'est assuré du premier rang de l'Association de l'Ouest le 1er avril, lors d'une journée de congé. Les Blackhawks n'ont plus remporté de match par la suite, s'inclinant à leurs huit derniers rendez-vous (quatre en saison régulière, et quatre en séries). 

Video: Les Predators l'emportent 4-1 et balaient Chicago

« Il faut leur donner du crédit, a soutenu l'entraîneur de Chicago Joel Quenneville. Ils ont très bien joué. Je pense que nous avons perdu trop de batailles. Nous aurions pu récupérer plus de rondelles en plusieurs occasions. Nous avons perdu de nombreuses confrontations individuelles, nous avons perdu des duels autour du filet, nous avons raté des tirs et des rondelles libres. C'est devenu redondant. Il fallait mieux jouer. » 

Le gardien des Predators Pekka Rinne a effectué 30 arrêts et accordé trois buts dans toute la série. Il a effectué 123 arrêts pour une moyenne de buts alloués de 0,70 et un pourcentage d'arrêts de ,976. 

« Je me sens très bien, a affirmé l'athlète de 34 ans. Je me suis senti en confiance durant toute la série. Je crois que les victoires acquises lors des matchs no 1 et 3, en particulier, ont permis de nous donner une grande confiance. Gagner le premier match sur la route, et gagner le premier match à la maison en prolongation (une victoire de 3-2 lundi), a fait une grande différence dans ce duel. À chaque occasion, nous avons trouvé le moyen de l'emporter. » 

Josi a donné une priorité de 1-0 aux Predators à 9:41 du deuxième engagement grâce à un tir sur réception du haut du cercle droit. Son tir a traversé la circulation avant de battre le gardien des Blackhawks Corey Crawford entre les jambières. 

Colton Sissons a creusé l'écart 2-0 à 8:52 du dernier vingt grâce à un tir de l'enclave. La frappe a heurté le poteau, et a rebondi dans le dos de Crawford avant de glisser dans le filet. 

Josi a procuré une avance de 3-0 aux siens à 10:21. Sissons a capté une passe d'Austin Watson et a relayé le disque à Josi, qui a battu Crawford et inscrit son deuxième but des séries. 

« Lorsque vous commencez quelque chose, vous ne restez pas là à attendre un balayage, a affirmé l'entraîneur des Predators Peter Laviolette. Vous ne restez pas là à entrevoir un blanchissage. Vous établissez un plan de match à respecter. Je pense que mes hommes ont très bien joué. Ils ont très bien exécuté le plan de match. » 

Jonathan Toews a secoué les cordages en supériorité numérique à 14:42 de la troisième période pour réduire l'écart 3-1, mais Viktor Arvidsson a scellé l'issue du match 4-1 dans un filet désert avec 1:48 à écouler. 

St. Louis mène le Minnesota 3-1 dans leur série au meilleur de sept matchs. La rencontre no 5 aura lieu samedi. 

But du match 

À la suite d'un beau jeu de passes complété par Sissons, Josi a enfilé son deuxième de la soirée en déjouant Crawford du côté du bouclier. Josi s'est amené en contre-attaque et a battu Toews de vitesse pour capter la rondelle. 

Video: CHI@NSH, #4: Josi inscrit son deuxième but du match

Arrêt du match 

Patrick Kane a tenté de mystifier Rinne entre les jambières d'un tir du cercle gauche en troisième période, mais Rinne a fermé la porte juste à temps et a maîtrisé le retour. 

Sous le radar 

Filip Forsberg a bloqué un tir de Kane vers une cage béante en période médiane, afin de conserver un pointage de 1-0. 

Jeu du match 

Après le tir de Sissons, la rondelle est restée coincée dans les jambières de Crawford, avant de traverser la ligne de but après le déplacement latéral de ce dernier. 

Video: CHI@NSH, #4: Sissons fait 2-0 sur un rebond chanceux

Ce qu'ils ont dit 

« C'est difficile de perdre une série. C'est encore pire de perdre quatre matchs consécutifs et de se faire balayer. Il y a des joueurs dans ce vestiaire qui ont vécu le bonheur d'aller jusqu'au bout. Je pense que si on met de côté le fait de rater les séries, particulièrement avec tout le talent qu'il y a ici, c'est sûrement le pire sentiment. » -- Le capitaine des Blackhawks Jonathan Toews 

« Honnêtement, une seule chose nous importe pour le moment. Nos joueurs ont joué du très bon hockey. Nous y croyions fort, vraiment. Nous croyions qu'on pouvait les battre. Je pense que peu d'autres gens y croyaient, mais ça ne nous dérangeait pas. On pense seulement à la prochaine étape, à nos prochains adversaires, et à s'améliorer constamment. » -- Le capitaine des Predators Mike Fisher 

Ce qu'il faut savoir 

Chicago est la troisième équipe dans l'histoire de la LNH à être balayée en première ronde des séries après avoir signé la meilleure fiche de leur Association durant la saison régulière (les Canadiens de Montréal de 1981, par les Oilers d'Edmonton, dans une série au meilleur de 5 matchs, et les Blackhawks de 1993, par les Blues de St. Louis, en demi-finale de section), selon le Elias Sports Bureau. C'est lors de cette série en 1993 que Chicago a été balayé la dernière fois. … Kane a amassé une mention d'aide et termine la série avec deux points (un but, une passe). Il a terminé au deuxième rang des pointeurs de la LNH en saison régulière (89 points). 

La suite

Blackhawks : Saison terminée 

Predators : Deuxième ronde de l'Association de l'Ouest, à déterminer

En voir plus