Skip to main content

Les petits défenseurs devraient être convoités au repêchage

Hughes et Smith représentent la nouvelle lignée de joueurs mobiles à la ligne bleue

par Mike G. Morreale @mikemorrealeNHL / Journaliste NHL.com

Les jours où les petits défenseurs pouvaient se considérer chanceux d'être sélectionnés en première ronde du Repêchage de la LNH n'existent plus.

Les dépisteurs et directeurs généraux de la LNH ne sont plus hésitants à choisir les joueurs rapides et plus agiles le long de la ligne bleue avant les arrières plus imposants physiquement.

Cinq des 14 défenseurs figurant parmi le top-31 sur la liste finale des patineurs nord-américains admissibles au Repêchage 2018 du Bureau central de dépistage de la LNH font moins de six pieds : Quintin Hughes (5 pieds 9 pouces, 170 livres), de l'université du Michigan (Big 10), Rasmus Sandin (5-11, 184) de Sault Ste. Marie (Ligue de hockey de l'Ontario), Ty Smith (5-10, 175), de Spokane (Ligue de hockey de l'Ouest), Calen Addison (5-10, 180), de Lethbridge (WHL), et Nicolas Beaudin (5-10, 175), de Drummondville (Ligue de hockey junior majeur du Québec).

À LIRE : Boqvist s'attire des comparaisons avec Karlsson | Repêchage 2018 : Quinn Hughes, de la glace dans les veines« Dans un monde idéal », les Canucks sélectionneraient un défenseur

Le défenseur Adam Boqvist (5-11, 168), de Brynas Jr. en deuxième division suédoise sera également considéré parmi les 10 premiers choix, car il est classé au deuxième rang sur la liste des patineurs internationaux du Bureau central. Boqvist, nommé meilleur défenseur de la Finlande, les médaillés d'or, lors du Championnat mondial des moins de 18 ans de la FIHG, est le joueur de moins de six pieds le mieux classé par le Bureau central.

La première ronde du repêchage aura lieu au American Airlines Center de Dallas le 22 juin (19 h 30 HE, NBCSN, SN, TVAS). Les rondes deux à sept se tiendront le 23 juin (11 h HE, NHLN, SN, TVAS).

Les changements de règles instaurées par la LNH en juillet 2005 ont réduit le nombre de stratégies défensives pouvant être utilisées de manière efficace par les équipes, permettant aux joueurs de talent de laisser aller leurs habiletés et d'augmenter le nombre d'occasions de marquer dans un match.

« Les changements de règles sont habituellement faits pour permettre aux joueurs talentueux de démontrer leurs habiletés », a expliqué Karl Stewart du Bureau central. « Ça aide les plus petits défenseurs et plusieurs joueurs talentueux de moins de six pieds. Il y a cinq ans, ces joueurs n'auraient peut-être pas imposé le respect. Mais on voit de plus en plus ces petits joueurs contribuer dans les trois territoires. Les petits défenseurs doivent être respectés un peu plus maintenant. »

Au Repêchage 2017, quatre des neuf défenseurs sélectionnés en première ronde faisaient moins de six pieds, incluant Cale Makar (5-11, Avalanche du Colorado, quatrième au total), Erik Brannstrom (5-9, Golden Knights de Vegas, 15e au total), Timothy Liljegren (5-11, Maple Leafs de Toronto, 11e au total) et Henri Jokiharju (5-11, Blackhawks de Chicao, 29e au total).

« Toutes les équipes voudraient que le joueur mesure 6 pieds 4 pouces, mais si ce n'est pas le cas, ce n'est pas important », a affirmé John Williams du Bureau central. « Le plus important est d'obtenir des joueurs qui peuvent patiner, bouger la rondelle et voir le jeu rapidement pour être efficace en transition. »

Avant que Williams ne devienne évaluateur à temps plein pour le Bureau central en 2014, il a été directeur adjoint du recrutement pour les Blue Jackets de Columbus pendant cinq saisons. Il a 29 ans d'expérience en recrutement, ayant fait ses premiers pas dans le métier avec Sault Ste. Marie pendant neuf saisons.

« Le jeu avec la rondelle est primordial maintenant et tu dois être capable de la bouger, a noté Williams. Tu dois être capable de jouer de cette façon, et le crédit va aux équipes qui ont compris que les habiletés, le coup de patin et la capacité de voir le jeu rapidement sont les éléments les plus importants. »

Hughes se classe au sixième rang sur la liste finale des patineurs nord-américains du Bureau central. C'est le défenseur le mieux classé en Amérique du Nord qui fait moins de six pieds, et il pourrait bien être le plus dynamique du groupe.

« Peu importe quand tu fais le saut au niveau collégial, tu te retrouves avec des joueurs plus matures et c'est un ajustement qui n'est pas facile pour personne, peu importe le niveau d'habiletés », a mentionné David Gregory du Bureau central. « Ce qui est bien avec Quinn, c'est que son jeu a progressé à mesure qu'il s'est habitué au rythme de jeu au niveau collégial. »

« Il peut jouer à n'importe quelle vitesse, il n'y a aucun doute là-dessus, mais il a commencé à comprendre comment être plus efficace. Il ne commettait plus les erreurs qu'il faisait plus tôt dans l'année et il a commencé à réaliser qu'il peut vraiment dicter le rythme d'un match. »

Hughes est venu au troisième rang des marqueurs du Michigan avec 29 points (cinq buts, 24 assistances) et il a affiché un différentiel de plus-14 en plus de bloquer 35 tirs en 37 matchs.

Être rapide et intelligent en transition est devenu plus important que jamais dans la LNH d'aujourd'hui.

« Tu regardes des joueurs comme Samuel Girard (Avalanche) et Victor Mete (Canadiens de Montréal), qui ont chacun joué dans la LNH à 19 ans cette saison, c'est la preuve », a dit Troy Dumville du Bureau central. « Au final, il y aura probablement trois ou quatre défenseurs de moins de six pieds qui seront choisis. Girard (5-10, 162) et Mete (5-9, 184) prouvent qu'ils peuvent jouer dès maintenant. On voit donc que le jeu a tellement changé que des joueurs de ce gabarit peuvent faire leur place rapidement. Je pense que c'est positif. Les habiletés sont de plus en plus importantes, le jeu est plus rapide et ce n'est pas une mauvaise chose. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.