Skip to main content

Les Penguins s'en remettent à Murray

Le jeune gardien investi de la mission d'éviter l'élimination pour Pittsburgh

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

TAMPA - Les Penguins de Pittsburgh s'en remettent au gardien recrue Matt Murray afin de poursuivre leur parcours en séries éliminatoires de la Coupe Stanley, mardi, à l'occasion du sixième match de la finale de l'Association de l'Est contre le Lightning de Tama Bay au Amalie Arena (20h HE; TVA Sports, CBC, NBCSN).

L'entraîneur Mike Sullivan a procédé à l'annonce de l'identité du gardien partant après la séance d'entraînement matinale de l'équipe.

À quelques heures de célébrer son 22e anniversaire de naissance, Murray sera investi de la mission d'aider les Penguins à provoquer la présentation d'une septième rencontre à Pittsburgh, jeudi.

« Comme pour toutes les décisions que nous prenons en regard de l'alignement, nous y allons avec les joueurs qui nous estimons nous donnent les meilleures chances de gagner », a affirmé l'entraîneur.

Le vétéran Marc-André Fleury, qui a gagné la Coupe Stanley avec les Penguins en 2009, n'a pas convaincu Sullivan qu'il peut être l'homme de la situation, après avoir perdu le match no 5 au Consol Energy Center dimanche.

Après avoir accordé quatre buts sur les 14 derniers lancers qu'il a faits face, dans le revers de 4-3 en prolongation des siens, Fleury a admis qu'il s'était déjà senti mieux. Ce qui n'a sans doute pas été de nature à convaincre l'entraîneur de recourir à ses services en vue d'un match sans lendemain.

« À ce stade de la saison, nous n'avons pas le luxe de permettre à un joueur de retrouver la forme dans des matchs. Nous devons gagner. C'est ce qui sous-tend la décision », a élaboré Sullivan.

Fleury effectuait un premier départ en plus de 50 jours, après avoir été à l'écart du jeu en raison d'une commotion cérébrale subie le 31 mars.

Murray avait amorcé les 13 rencontres précédentes des Penguins en séries éliminatoires.

« Matt a superbement bien fait pour nous pendant les séries, a argué Sullivan. Il a remporté de gros matchs. Il a fait des arrêts très importants. Son attitude calme a un effet apaisant sur le groupe. Ses performances parlent d'elles-mêmes. On l'a envoyé dans des situations peu commodes et il a admirablement tiré son épingle du jeu. »

Les Penguins ont apporté un changement à l'attaque, en réinsérant Connor Sheary au sein du trio de Sidney Crosby. Peu visible dans le match no 5 en remplacement de Sheary, Beau Bennett est retourné sur la touche.

Le Lightning tentera d'en finir devant ses partisans en ayant à la mémoire la leçon qu'il a eue en finale de l'Est l'an dernier.

Menant la série 3-2 face aux Rangers de New York, le Lightning avait connu une contre-performance dans la sixième rencontre disputée à domicile. On avait dû aller vaincre les Rangers chez eux afin d'accéder à la finale de la Coupe Stanley.

« Ce sixième match avait possiblement été notre pire des séries l'an dernier, a souligné l'attaquant Cédric Paquette. Nous avions péché par excès de confiance. Nous pensions que ce serait facile de clôturer la série à la maison. Les Penguins, comme les Rangers l'an dernier, sont une bonne équipe. Nous ne pouvons pas penser comme ça. Nous le savons maintenant. Nous voulons jouer un bon match, à l'image du dernier à Pittsburgh dimanche. »

Contrairement aux Penguins, le Lightning a tenu une séance d'entraînement facultative mardi matin. Steven Stamkos (caillot sanguin) continue de patiner avec ses coéquipiers, mais il n'a pas obtenu le feu vert des médecins.

L'entraîneur Jon Cooper a de nouveau misé sur une formation de 11 attaquants et de sept défenseurs.

L'attaquant réserviste Mike Blunden est retourné à Ottawa afin d'assister à la naissance de son deuxième enfant.

Voici les alignements prévus des Penguins et du Lightning :

PENGUINS

Conor ShearySidney Crosby  - Patric Hornqvist  
Chris Kunitz   - Evgeni Malkin   - Bryan Rust  
Carl Hagelin   - Nick Bonino   - Phil Kessel  
Tom Kuhnhackl   - Matt Cullen   - Eric Fehr  

Brian Dumoulin   - Kris Letang  

Olli Maatta - Ben Lovejoy

 Ian Cole  - Justin Schultz  

Matt Murray

Marc-André Fleury

Blessés : Trevor Daley (cheville gauche), Scott Wilson   (pied)
Rayés de l'alignement : Beau Bennett, Derrick Pouliot  Oskar Sundqvist  

LIGHTNING

Ondrej Palat   - Valtteri Filppula   - Jonathan Drouin  
Alex Killorn   - Tyler Johnson   - Nikita Kucherov  
Cedric Paquette   - Brian Boyle   - Ryan Callahan  

 Vladislav Namestnikov   - J.T. Brown  

Victor Hedman   - Anton Stralman  
Jason Garrison   - Andrej Sustr  
Matthew Carle   - Braydon Coburn  

Slater Koekkoek

Andrei Vasilevskiy
Kristers Gudlevskis

Blessés : Steven Stamkos (caillot sanguin), Ben Bishop  (bas du corps)
Rayés de l'alignement :  Nikita Nesterov  Erik Condra  , Jonathan Marchessault, Mike Blunden

 

En voir plus