Skip to main content

Les Penguins se tournent vers le futur après leur élimination

L'équipe s'attend à obtenir plus d'occasions de remporter une autre Coupe Stanley

par Tracey Myers @TraMyers_NHL / Journaliste NHL.com

PITTSBURGH - Quand les Penguins de Pittsburgh ont pris la parole, lundi, leur état d'esprit et leurs mots étaient concentrés sur le présent.

Leurs espoirs de remporter une troisième Coupe Stanley consécutive ont pris fin quand ils se sont inclinés 2-1 en prolongation du match no 6 de la série de deuxième ronde dans l'Association de l'Est contre les Capitals de Washington, et c'était le point central de leurs commentaires. 

Leur série de succès en séries éliminatoires est terminée. Mais leurs chances de continuer à gagner dans le futur ne sont pas à l'eau.

À LIRE : Les Penguins en auraient voulu davantage | Ovechkin va finalement disputer une première finale de l'Est

« Tu regardes en avant », a commenté le centre Evgeni Malkin. « On voit une excellente équipe, un bon personnel d'entraîneurs et une grande organisation. Tu regardes en avant, tu te reposes un peu plus, tu travailles fort pour revenir meilleur l'année prochaine. »

Les Penguins pourront compter sur le même noyau pour quelques années encore. Le joueur de centre Sidney Crosby, 30 ans, est sous contrat jusqu'à la fin de la saison 2024-25. Malkin, 31 ans, et l'ailier droit Phil Kessel, 30 ans, sont tous les deux sous contrat jusqu'à la fin de la saison 2021-22. L'ailier droit Patric Hornqvist, 31 ans, a un contrat bon jusqu'à la fin de la campagne 2022-23. L'équipe est aussi blindée en défensive avec Kris Letang (31 ans, 2021-22), Justin Schultz (27 ans, 2019-20), Brian Dumoulin (26 ans, 2022-23) et Olli Maatta (23 ans, 2021-22). Le gardien Matt Murray a 24 ans et son contrat vient à échéance en 2019-20.

Pittsburgh compte sur un beau mélange de vétérans et de jeunes. Crosby a récolté 21 points (neuf buts, 12 assistances) en 12 matchs de séries. Jake Guentzel, 23 ans, qui est sous contrat jusqu'à la fin de la prochaine saison, a également amassé 21 points (10 buts, 11 aides). Hornqvist a cumulé 11 points (cinq buts, six passes) en 10 rencontres. Malkin a raté trois parties en raison d'une blessure au bas du corps et terminé les séries avec huit points (quatre buts, quatre mentions d'aide) en neuf matchs.

Le talent est là, et il est là pour un bout de temps. Tout comme le désir de remporter la Coupe Stanley à nouveau.

Video: WSH@PIT, #6: Les deux équipes se félicitent

« Les attentes sont élevées au sein de cette organisation », a affirmé l'attaquant de 26 ans Tom Kuhnackl. « Évidemment, on est déçu d'avoir été éliminé rapidement. Mais je suis certain qu'avec cette équipe, ça ne prendra pas de temps et on sera prêts à recommencer l'an prochain. »

Peut-être que les Penguins ont tout simplement manqué d'essence cette année. C'est compréhensible, compte tenu du nombre de matchs de hockey disputés au cours des trois dernières saisons (307 matchs, 246 en saison régulière et 61 en séries éliminatoires). Ils n'ont également pas démontré un aussi grand équilibre en attaque, ce qui leur avait permis de connaître du succès en 2016 et 2017. La principale unité composée de Guentzel, Crosby et Hornqvist a marqué 24 des 42 buts de Pittsburgh en séries.

L'entraîneur Mike Sullivan a déclaré qu'il réévaluerait la situation dans les prochains jours.

« Je pense que parfois, on apprend plus de nos échecs que de nos succès, a expliqué Sullivan. Il faut avaler la pilule et voir ce qu'on peut apprendre pour être meilleur la saison prochaine. »

Les Penguins ont été incapables de remporter la Coupe Stanley pour une troisième année de suite. « Nous pensions avoir la chance de réaliser quelque chose de spécial », a dit Schultz.

Ça fera mal pour un petit bout de temps. Mais le futur est rempli de promesses pour les Penguins, qui savent qu'ils auront un bon alignement et d'autres occasions de gagner pour encore un bout de temps.

« Oui, tout à fait », a dit l'attaquant Carl Hagelin, 29 ans. « Ce n'est pas comme si on avait été dominés dans chaque partie contre Washington. Ils ont été opportunistes sur beaucoup de buts et ç'a fait la différence dans la série. Notre noyau revient l'an prochain, mais c'est dur de penser à ça en ce moment. »

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.