Skip to main content

Les Penguins se débrouillent à cinq défenseurs

Pittsburgh a été en mesure de vaincre les Capitals malgré la blessure à Olli Maatta au premier tiers

par Dan Rosen @drosennhl / Journaliste principal NHL.com

WASHINGTON - Le défenseur des Penguins de Pittsburgh Olli Maatta n'est pas revenu au jeu après avoir été victime d'une mise en échec dure et haute de la part du défenseur des Capitals de Washington Brooks Orpik à 4:13 de la première période du match no 2 de la série de deuxième ronde de l'Association de l'Est au Verizon Center samedi.

Les Penguins ont remporté le match 2-1 malgré le fait qu'ils ont été contraints de se débrouiller à cinq défenseurs pendant plus de 55 minutes. Orpik a écopé d'une punition mineure de deux minutes pour obstruction sur le jeu.

 

« Il n'est de toute évidence pas disponible », a déclaré l'entraîneur des Penguins Mike Sullivan en parlant

Sullivan a ajouté : « Je crois qu'il s'agissait d'une mise en échec tardive. Je pense que la cible était sa tête. Je crois qu'il s'agit du type de coup que tout le monde qui gravite autour du hockey tente d'éliminer de notre sport. C'est ainsi que je perçois ce coup. »

Orpik a frappé Maatta après que ce dernier eut décoché un tir depuis le haut du cercle gauche. Maatta a vacillé lorsqu'il a tenté de se relever et a eu besoin de l'aide de deux coéquipiers afin de retourner au banc, et il a éventuellement pris le chemin du vestiaire des Penguins.

Video: PIT@WSH, #2: Maatta ébranlé après une mise en échec

« Je n'ai pas vu la reprise, mais ce coup a tout de suite semblé mauvais », a commenté le capitaine des Penguins Sidney Crosby.

L'entraîneur des Capitals Barry Trotz a affirmé avoir parlé à Orpik après la rencontre. Orpik a évolué pour les Penguins pendant 11 saisons entre 2002 et 2014.

« Il y a eu un tir puis un retour, et Brooks croyait que la rondelle revenait vers Maatta, a expliqué Trotz. Il l'a ensuite frappé et la rondelle n'était pas là, mais son intention, avec la manière dont le tir avait été décoché, était de l'empêcher de prendre le retour. Il croyait que le disque revenait vers lui et il a simplement complété sa mise en échec. Il y a une différence de gabarit entre les deux joueurs, et je crois que Maatta était légèrement penché. »

Trotz a également défendu le caractère d'Orpik. Orpik n'a pas discuté avec les journalistes après la partie.

« Si vous connaissez le moindrement Brooks, vous savez qu'il joue avec intensité, et qu'il joue `dans les limites de la légalité, a souligné Trotz. Il n'est pas un joueur salaud. Les gens de Pittsburgh le savent. Il joue de manière rude, mais de la bonne manière, alors peu importe la décision que prendra la ligue à ce sujet, nous allons vivre avec. »."

Crosby a assuré que le travail des cinq autres défenseurs des Penguins ainsi que du gardien Matt Murray avait fait la différence dans la victoire. Murray a stoppé 23 tirs, dont 13 au troisième engagement. Kris Letang a passé 35:22 sur la glace, un sommet dans le match, de même que cette saison pour l'arrière québécois.

« Murray a été très bon, a noté Crosby. Il a réalisé des arrêts importants, surtout en troisième période après que nous n'ayons pas accordé beaucoup de tirs [en première et deuxième périodes]. Nous avons généré beaucoup de chances de marquer et nous n'avons pas passé beaucoup de temps dans notre zone, mais ce n'est pas facile pour un gardien d'attendre le prochain bon lancer, surtout que [les Capitals] misent sur des joueurs qui peuvent marquer. Il a été très fort. De plus, d'avoir joué à cinq défenseurs pendant aussi longtemps avec tous ces avantages numériques et le temps de glace que ces joueurs ont eu à assumer, ce n'était pas facile. Ils ont fait de l'excellent travail. Ils ont fait la différence dans la victoire. »

 

En voir plus