Skip to main content

Les Penguins s'amusent aux dépens de Kessel

De la gomme et du rince-bouche ont été ajoutés à l'équipement de Kessel avant le match no 4

par LNH.com / LNH.com

TAMPA - Les Penguins de Pittsburgh ne vont pas laisser l'épisode de la « mauvaise haleine » de Phil Kessel passer sans en rire un peu aux dépens de leur meilleur pointeur au cours des présentes séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

Le personnel responsable de l'équipement des Penguins, peut-être avec l'aide de certains joueurs, ont décoré le casier de Kessel dans le vestiaire avec des paquets de gomme et une bouteille de Listerine format géant avant l'entraînement matinal de vendredi en vue du match no 4 de la finale de l'Association de l'Est contre le Lightning de Tampa Bay (20 h (HE); TVA Sports, NBCSN, CBC).

 

Tweet from @penguins: For all that "bad breath"... pic.twitter.com/YDYfp7ABy1

« Ces gars-là n'en manquent pas une », a rigolé l'entraîneur des Penguins Mike Sullivan.

La blague fait référence à l'entrevue d'après-match que Kessel accordait mercredi au journaliste de NBCSN Pierre McGuire, qui a interrogé l'attaquant des Penguins sur son souffle. McGuire voulait lui demander s'il avait pu récupérer après avoir disputé un troisième match endiablé, mais Kessel croyait qu'il faisait référence à son haleine, ce à quoi il a répondu : « elle n'est pas terrible, non? »

Les deux hommes ont bien ri du malentendu en direct, et les Penguins ont maintenant beaucoup de plaisir à perpétuer cette blague aux dépens de Kessel, qui a récolté 16 points en séries éliminatoires, dont quatre en trois matchs contre le Lightning.

« Je pense que cela rapproche encore davantage notre équipe, et en voici un bel exemple, a indiqué Sullivan. Il s'agit simplement d'un autre signe que nos joueurs profitent du moment et qu'ils sont prêts à relever ce défi. »

 

En voir plus